• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

iris

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • iris 1er octobre 2009 10:32

    L’ELEPHANT ET L’ESCARGOT

    Il était une fois dans un royaume « Bien Franco sarko » un petit escargot qui avait décidé de mettre sur son dos tous les morceaux de coquille d’une France bateau.

    En apparence si jolie petite maison construite autrefois par des rigolos.il en hérita, sans enorgueillis sans y voir mesuré et ce à juste titre tous le poids des responsabilités de cette demeure. Les fondations ainsi que les combles en étaient pourtant bien fragile.

    Fois de quoi lui en prie avec grosse appétit ce disait t’il « " Beau comme je suis ! Je la restauré quitte en mettre le prix, moi je serai !moi, je ferai !moi, je réaliserai ! » Si l’ambition en fut ; Notre Ogre compris un peu tard qu’il faut après avoir bien mangé prendre également le temps de digérer , connerie, orgueil, bêtise ,convoitise, gourmandise, et surtout savoir mesurer ses ambitions de ce qui aurait pu être et de ce qu’il ne sera jamais. Pour beaucoup au départ il semblait avoir l’étoffe d’un héro notre petit escargot, bien vite le monde s’aperçu qu’il n’avait pas les épaules si larges et l’esprit si haut pour mener à bien « si belle tache » ne serait ce « être » même avec sa lenteur d’escargot. Tous le monde compris, l’escargot nous en fit baver des ronds de chapeau, au menu impôt, discours capitaux pour les prolos au final, Bla Bla Bla, Rien de rien BRAVO ZERO ! LE PEUPLE s’offusqua des dépenses exagérées qu’il misa pour la charmante chaumière française afin que cette dernière puisse suffisamment éclairée son propriétaire. L’escargotin perçu bien vite que la jouissance d’un titre ou d’un lieu de propriété ne se suffit pas en lui même pour parvenir dans l’égale et la grandeur d’un roi de lumière qui conduit son peuple vers la sagesse, et l’abondance. Il en oublia bien vite ses promesses ,pris fuite de ses responsabilités et se dirigea dans un certain conformisme oubliant misère et pauvreté nageant vers d’autres contrés prodiguant conseils et mesures à d’autres dirigeants leur assurant vu son expérience que l’aveugle peut également conduire aisément plusieurs troupeaux de borgnes à la fois . Puis un tremblement, un rugissement, des murmures survinrent à ses oreilles alors qu’il voyagé toujours vers des contrés lointaine dénudé de sa coquille d’escargot. « L’orage arrive à grands pas » lui dit un de ses congénères « rente vite dans ta maison le temps et à la galère » Le petit escargot repris vite sa coquille et s’étonna de voir à son arrivée un wagon de légionnaires s’entretuer avec des .révolutionnaires ; Sale grippe, A, vite mettons là en place ! Elle va nous débarrasser de certain ! Bon débarras ! "Mais qu’ais je fais pour mériter pareil tourment" ce dit le petit escargot, il rampa bien vite pour se camoufler avec d’autres animaux dans le parc d’un zoo. Il rencontra un éléphant qui tituber la faim au ventre, il n’avait pas mangé depuis un plus d’un mois, il devait être au « chaum dû ». « Je dois grimper sur ton dos afin de pouvoir me diriger vers les miens car je ne puis plus » lui dit l’éléphant, "les miens pourront peut être m’accueillir car j’ai faim conduit moi vers eux ce n’est pas loin« .  »Mais je ne puis te porter sur mon dos « lui dit le petit escargot »tu es trop lourd pour moi". « Essaye ! » Lui dit l’éléphant « De nous tu t’es porté garant » ; Le petit escargot s’exécuta, l’éléphant avec légèreté grimpa sur sa coquille et l’écrabouilla raplapla. Morale de cette histoire, Avant de donné foi en qui que ce soit pour nous conduire ; Soyons sure que la monture est bien solide et qu’elle nécessite franchement l’assurance qu’elle mérite. Ne nous étonnons pas de voir tant d’accidents si bêtement arriver, Voir c’est aussi savoir regarder soupeser, mesurer, analyser. A bonne entendeurs salut et à bientôt car la fable ne mérite tel pas franchement de rester en mémoire. Qui c’est fait elle déjà parti de notre histoire ! MEDIATOR




  • iris 1er octobre 2009 10:27

    Est-ce un effet de cette chasse au corbeau qui l’absorbe tant ? Il est certain, en tout cas, que Notre Président se corbalise à vue d’œil : une mine sombre qui va bientôt rattraper celle de Fillon et un visage si émacié que ses...ffffffffffff







Palmarès



Agoravox.tv