• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jacques35

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 03/04/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 12 13
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • jacques35 12 août 2011 13:57

    L’interconnection de fichiers déjà existants n’est qu’une formalité permettant aux agents chargés d’effectuer le contrôle d’agir plus vite et donc d’être plus efficace en cas de fraude (il s’agit d’éviter de verser à tort plusieurs fois des allocations). Est-ce bien utile d’en faire tout un plat ? Cette disposition ne dispense pas d’agir de manière plus efficace sur l’ensemble des fraudes. Pourquoi faire une distinction en fonction du statut social du fraudeur ? Cela me semble étrange !



  • jacques35 28 juillet 2011 13:51

    Il me semble qu’en Libye comme ce fut le cas en Tunisie et en Egypte, une partie du peuple a fait par de mécontentements à l’égard de la politique de leurs dirigeants. Qu’en réponse à ces mécontentements, la réponse dedits dirigeants a été d’employer la force. Que personne ne conteste sérieusement que l’usage de l’armée (avec son matériel de guerre) contre sa propre population n’est pas une façon usuelle de « faire du maintien de l’ordre ». Que le « droit d’ingérence » certes à géométrie variable, doit permettre de limiter les massacres de population civile (voir la Bosnie) par un Etat. Que l’existence d’enjeux stratégiques, financiers ou autres ne suffit pas à considérer normal que des opposants soient tués uniquement parce qu’ils s’opposent. La démocratie (ou du moins ce que nous croyons qu’elle est) dont nous bénéficions en Europe a été chèrement acquise. C’est le régime le moins mauvais que l’on connaisse. Pourquoi pas en Libye et en Algérie ?



  • jacques35 28 juillet 2011 13:35

    Heureux de constater que vous avez gardé quelque lucidité, mais ma question reste entière : pourquoi le gouvernement jospin n’a pas commencé à réduire les déficits. Il est clair que depuis le « trou » c’est agrandi considérablement pour divers motifs tant de politique fiscale que de mauvaise gestion sociale (voir l’augmentation de la masse salariale de la fonction publique, par exemple) ; mais pourquoi les pères la vertu (aujourd’hui à gauche, demain à droite ?) n’ont-ils pas donné l’exemple ? Faites ce que je dis, pas ce que je fais ? Quelle crédibilité ont nos « politiques » de tous bords lorqu’ils « vendent de l’intelligence sans en avoir un échantillon sur eux » ?



  • jacques35 28 juillet 2011 12:46

    Je lis votre message avec tristesse (et consternation) : je relis le mien et ne me retrouve pas dans l’interprétation que vous faites de ma remarque. C’est que vous avez lu mon message avec un a-priori (une haine ?) tellement fort de NS que la nuance, voire la simple honneteté intellectuelle vous est étrangère. Je n’ai pas évoqué de « tarte à la crème » comme vous le suggérez ; je me suis juste interrogé sur le point de savoir pourquoi le gouvernement Jospin n’avait pas commencé à réduire les déficits qui (me semble-t-il existent depuis plus de trente ans en France). Mon propos n’est pas de « dédouaner » qui que ce soit, mais de constater que la classe politique est encline à gouverner dans le sens de ses propres intérêts électoraux et non dans celui du pays. D’aucuns pensent que gouverner c’est prévoir : non, gouverner, c’est faire plaisir à ceux qui vous ont élus. Voilà le sens de mon message. Vous avez tout loisir de penser que demain les socialistes raseront gratis. Je vous plains d’avance...



  • jacques35 28 juillet 2011 08:06

    Un peu de lucidité ne peut nuire au débat, à la réflexion et au bon sens ! Le ressentiment contre la politique de NS ne doit pas faire perdre de vue l’importance de cette décision de contrôle des charges publiques, sauf si vous souhaitez que nous vivions la même situation que nos amis grecs. Contrôler les dépenses publiques n’interdit pas, me semble-t-il d’augmenter les impôts comme savent le faire les politiques de tous bords. Enfin, il me semble que la conjoncture économique qu’a connu le gouvernement Jospin (notamment les deux dernières années) tirée par la bulle internet démentielle rend votre comparaison peu pertinente puisque les socialistes se sont bien gardé de réduire le déficit budgétaire à l’époque...

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre






Palmarès



Agoravox.tv