• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

@Janus

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • @Janus 15 avril 2008 21:14

     

    Monsieur,

    Vous ne pouvez affirmer, comme vous le faites, que jamais un régime communiste, russe ou chinois, n’a volontairement affamé une partie de sa population : je m’inscris en faux, et ne peux laisser proférer une telle contrevérité : vous avez le triste exemple de staline qui volontairement, a affamé l’Ukraine et les Tatars de Crimée avant de les disperser à travers les contrées et les républiques de l’union soviétique les plus éloignées et difficiles à vivre pour ces peuples acclimatés à la douceur méridionale des rives de la Mer Noire.

    Ma grand-mère est morte de faim comme des centaines de milliers d’Ukrainiens suite au blocus interne instauré par staline. Son corps fut dévoré par des gens affamés, comme ce fut le cas de milliers de cadavres. Mon père qui a survécu à cette famine, ne s’est jamais remis de ce lamentable épisode.

    Vos palabres et verbiages sont intellectuellement très intéressants. Entre temps on écrase et décime encore un peuple. Des hommes politiques s’écoutent discourir. Certains les soutiennent, d’autres décortiquent des mots (races, ethnies, que sais-je encore…)…

    Je suis peut être dans l’erreur, mais lorsque je suis allé au Tibet, il m’a bien semblé retrouver chez ces gens les conséquences de la chape d’un régime communiste : crainte de parler, suspicion, domination et mépris des colons chinois…

    En conséquence, il m’avait semblé, peut être à tort, j’en conviens, que manifester pour l’autonomie du Tibet pendant le passage de la flamme pourrait servir la cause de ces gens opprimés. Ceci grâce à l’amplification par les médias que cet évènement apporterait, ce, pour forcer des négociations entre les chinois et les tibétains.

    Sans être dupe cependant que derrière cette agitation se jouent des luttes économiques intenses (matières premières dans le sous-sol qui attisent les appétits, déstabilisation de l’Etat chinois qui arrangerait bien des nations, lutes implacables des puissances de l’argent pour s’accaparer des marchés potentiels freinés par un régime tatillon…)

    Mais ces pauvres tibétains, peut on les laisser disparaître sans rien faire ? Comme tant d’autres « races » à travers notre globe, aujourd’hui si petit et fragile ?

    Une espèce animale qui disparaît est une catastrophe écologique, mais un peuple ? Qu’en pensez-vous ?

    @Janus







Palmarès



Agoravox.tv