• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jean-charles

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 10 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • jean-charles 1er mars 2009 11:28

    A cette phrase

    "Mais ce n’est pas sur ces jeunes qu’ils faut mettre l’opprobe, c’est sur nous, les "vieux" qui les avons pour la plupart très mal élevés"

    vous semblez répondre "bien d’accord"....

    alors pourquoi cela n’apparait pas plus explicitement dans votre texte qui ressemble à une charge contre une génération qui fait comme elle peut, entre un avenir confisqué, une superfficialité inculquée et une éducation oubliée...
    Nous sommes en très grande partie le produit de notre éducation et je trouve dommage de rendre responsable des jeunes qui ne peuvent revendiquer que ce qu’on leur donne...

    Alors 1968.. vous allez me dire... voici des jeunes qui ont pris leurs destins en main... soit et bien merci pour certaines choses !
    Mais bon, là cette époque, la jeunesse était l’avenir, triomphante à l’image d’un pays en pleine expansion. Maintenant elle est la peur, incarnation de nos fautes, abandons, commensurismes et autres "légérétés"... N’est ce pas un peu lourd à porter tout de même alors que ce sont eux qui vont payer l’addition de nos facilités...

    alors, c’est vrai que parfois notre jeunesse ne nous donne pas un beau spectacle mais il est injuste de lui jeter la pierre... Elle n’est dans un sens que le mirroir de nos propres echecs...

    amicalement



  • jean-charles 13 octobre 2008 07:42

    désolé je ne vois pas le rapport à moins que vous considériez que comme chimiste vous m’étes de fait supérieur et que je dois me taire devant votre discours ?



  • jean-charles 13 octobre 2008 07:41

    Bonjour

    "Je sais très bien qu’un primer est un ARN et non une protéine. Cependant, vous ne comprenez rien à la véritable science qu’est la chimie, et vous devriez plutôt suivre les conseils des chimistes plutôt que de simplement utiliser les outils qu’ils mettent gracieusement à votre disposition. "

    * Et j’espere que vous ne pensez que vous savez tout de la biologie parce que vous êtes chimiste... je reconnais déjà des lacunes dans mon domaine et je n’aurais jamais cette pretention dans une spécialité qui n’est pas la mienne. Vous devriez probablement faire de même par humilité. Par ailleurs comme les biologistes savent ce qu’ils doivent à la chimie, mes professeurs de Fac m’ont donné l’opportunité d’avoir une solide formation en chimie (ce qui n’est pas forcément le cas des chimistes en biologie).

    ’Certes, et je ne nie absolument pas l’efficacité de ce traitement, mais le primer utilisé pour la RTPCR, s’il provient de la soupe existant dans la bande de gradient de densité 1,16, n’est-il pas tout simplement un primer obtenu par dégradation de l’ARN cellulaire ? "

    * Ce que vous avez écrit là est du verbiage pseudo-scientifique et n’a aucun sens. Je le répète les techniques de RT-PCR sont spécifiques et sensibles surtout quand elles ont été automatisées dans le cadre d’une application médicale comme celle du suivi des patients atteints de SIDA.

    "Au départ, les tests n’ont pas été mis au point avec les techniques modernes que vous décrivez. Le genome dont vous parlez a bien dû être décrypté avant de pouvoir être cloné."
    * Nous sommes bien d’accord la dessus mais pourquoi alors baser votre argumentation sur des approches qui appartiennent maintenant à l’histoire des sciences. Bien sur qu’au debut les chercheurs comme tous les chercheurs, ont tatonnés, faconnés des outils plus ou moins efficaces. mais ce n’est plus le cas maintenant et il faut donc argumenter avec les données de notre époque.
    Les tests ELISA HIV sont spécifiques et sensibles. Nier le contraire est faire preuve de mauvaise foi, que vous coyez ou non que le HIV est responsable ou non du SIDA.

    "Eh bien il existe des particules ressemblant à des virus capables de faire mourir des cellules immunitaires "buddant" de cellules qui sont elles même en train de mourir par apoptose. " 

    * J’ai lu l’abstract et donc il existe des microparticules qui induiraient des mécansimes d’apoptose. Pourquoi pas mais si on élargit cette observation comme vous semblez le faire, toutes les infections virales devraient passer par ce genre de mécansime ? Donc tous les symptomes associés à des maladies virales devraient être identiques... Votre argument n’est pas assez specifique. Les microparticules que vous citez ne sont pas spécifiques du virus HIV mais de tous les virus suite à leurs sécrétions par les cellules (je suppose que vous faites référence par analogie aux enveloppes virales).
    Ce n’est pas parce que ces auteurs montrent un mécanisme au demeurant intéressant que celui-ci peut être abusivement généraliser au VIH par une analogie plus que rapide.

    bien cordialement

    jean-charles







  • jean-charles 12 octobre 2008 22:18

    il n’y a aucune contradiction entre ce que j’ai écrit et le fait que vous soyez en vie... c’est tant mieux pour vous et je vous donne juste un explication déjà connue

    ensuite mon dogme n’est pas léger... je suis chercheur et je travaille pour trouver des réponse et parfois des solutions à une pathologie humaine (pas le SIDA) . Je n’ai pas de dogme, juste l’envie de comprendre et d’apporter une petite pierre à l’édifice. Je ne suis surement pas léger car je connais les enjeux de mon travail.
     
    Au contraire, je suis bercé par le flot de mes incertitudes mais je ne m’aveugle pas quand il existe des faits.

    bien cordialement

    jean-charles



  • jean-charles 12 octobre 2008 21:56

    bonsoir...

    "Le test de dépistage est basé sur la formation, à partir de sang de lapin, d’anticorps contre les protéines présentes dans la bande de sédimentation de densité 1,16, obtenue à partir de cultures de cellules provenant de lymphomes. Or, même Gelderblom en 1997 avoue qu’il n’a pu isoler de cette fameuse bande une particule de type C, et d’ailleurs ni Montagnier, ni Gallo ne l’ont fait."
     
    il serait temps de revoir vos connaissance concernant les tests ELISA et les outils d ebiologie moléculaire. Il s’agit de détecter la propre production d’anticorps produit par l’organisme en utilisant un virus produit en culture ou des protéines recombinantes produites par génie génétiques et issu de notre connaissance du génome du VIH. les eprsonnes travaillant sur le virus HIV savent très bien sur quoi elles travaillent.

    "La séropositivité n’est donc pas un signe de présence d’un quelconque virus, mais est très certainement signe d’une évolution possible vers le sida. 7ans, dites-vous, sans médicaments ? C’était trois ans au début... avec AZT, Fauci donne un survie à 10 ans, ce que donnent aussi les études africaines de Gray par exemple (sans médicaments, toujours). Là encore, la plus grande confusion règne."

    Trois ans apres la déclaration du SIDA mais 7 ans au moment de la séroconversion. Après il s’agit de moyennes et si vous prenez les données entre les différentes études au cours des années, vous trouverez bien évidemment des variations car obtenues sur des échantillons de populations plus ou moins importantes. Comme toutes mesures, vous avez une variations d’éhcantillonages et ce n’est que des statistiques.

    "Certes, et je ne nie absolument pas l’efficacité de ce traitement, mais le primer utilisé pour la RTPCR, s’il provient de la soupe existant dans la bande de gradient de densité 1,16, n’est-il pas tout simplement un primer obtenu par dégradation de l’ARN cellulaire ?"
     
    Je suis biologiste moléculaire et je connais très bien la RT-PCR pour l’utiliser tous les jours et je peux vous assurer que nous avons tous les outils pour que ce que nous mesurons, soit spécifique de ce que nous cherchons. Votre argument est infondé d’autant plus que vous confondez protéine et ARNm et qu’a premiere vue, en raison du jargon pseudo-scientifique que vous utilisez, vous ne comprenez pas tres bien ce que vous cherchez a dire...

    et vtou est à l’avenant dans votre réponse qui dénote surtout une méconnaissance de la biologie...

    bien cordialement

    jean-charles







Palmarès



Agoravox.tv