• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean-Marc B

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 399 0
1 mois 0 21 0
5 jours 0 10 0

Derniers commentaires



  • Jean-Marc B 14 décembre 18:17

     Bonjour C’est Nabum...
    Le titre que vous avez choisi : « Donner du sens » a attiré mon attention. Et j’ai regardé de près ce que cela signifiait pour vous.
    Vous partez du sens que les élèves ont bien du mal à donner aux textes qu’ils abordent en classe. Leur niveau de lecture, c’est vrai, n’est pas convaincant.
    Vous évoquez ensuite les personnes en vue (celles que l’on voit à la télé, parce qu’elles gouvernent le pays et que vous nommez « les élites » ) . Elles ont , elles aussi du mal à vous convaincre parce que leur vocabulaire et et leurs centres d’intérêts vous paraissent inappropriés et futiles, indignes de personnes sensées. Leur lecture du monde vous semble bien faible et ne correspond pas à votre attente.
    Je partage votre analyse jusque là.
    Vous parlez aussi de représentation . De représentation nationale pour être précis et là encore vous parlez des élus. Vous dîtes que cette représentation nationale vous a déçu quand elle s’affichait , d’une façon indécente ou plutôt irraisonnée, lors des obsèques de l’idole des jeunes (ceux qui étaient jeunes dans les années 60).
    C’est là que je ne vous suis plus.
    Je trouve que ce à quoi nous avons assisté dans et autour de l’église de la Madeleine était une représentation parfaite et savamment pensée de notre société.
    A l’intérieur trônaient les privilégiés ; ceux qui incarnent le Clergé et la Noblesse de notre époque. Le clergé bien identifiable, en grande pompe et nombreux (elles sont souvent rares les soutanes lors des enterrements de nos voisins), et la « noblesse » actuelle, masquée sous les fards des politiciens et des vedettes du showbiz (artistes et journalistes) , ceux qui gagnent plus de 10 000 euros par mois.
    A l’extérieur , dans le froid, patientait, le Tiers État. Le peuple méprisé, la foule des admirateurs béats , des idolâtres et des gens sensibles aux croyances les plus déraisonnables.
    Tout cela rappelle l’ancien régime monarchiste et ses trois ordres dont on pensait s’être libérés.
    Vous ne pensez pas que ceux qui , aujourd’hui,cherchent à régner sur les corps et les esprits des plus faibles avaient parfaitement réussi leur mise en scène ?
    Vous pensez toujours qu’ils ne donnaient pas de sens à ce spectacle des hiérarchies sociales dont ils veulent s’assurer de la maîtrise  ?...
    Peut-être nous faut-il apprendre à lire les représentations, toutes les représentations, et à leur attribuer le sens qu’elles peuvent cacher.
    Je vous accorderai que cette lecture est peut-être très personnelle, celle d’un athée profondément républicain. Mais après tout, donner du sens, donner du sens à la vie , relève du point de vue très personnel . Surtout quand on constate l’absurdité de la condition humaine et que l’on se met dans les pas d’un Camus .... et de tant d’autres.



  • Jean-Marc B 14 décembre 12:52

    @Clocel
    Voilà des profs qui sont assez courageux pour vraiment protéger leurs élèves.
    J’ai l’impression qu’en France les profs baissent très facilement les bras. Je ne reconnais plus l’École que j’ai aimée. Hélas.



  • Jean-Marc B 14 décembre 10:45

    à Rosemar et aux autres professeurs

    "La plupart des élèves sont équipés d’un smartphone, et c’est un moyen de communiquer avec leurs parents, quand un problème se présente.

    C’est un outil qui rassure les enfants et leur famille."

    Voilà un argument qui mérite d’être discuté, puisque c’est le seul que vous avancez en faveur de la présence de ces portables dans les écoles et les collèges.

    Réfléchissez . Il y a d’autres moyens pour communiquer avec les parents quand un problème se présente. Il y a le téléphone de l’établissement scolaire par exemple .... Comment faisait-on auparavant ? Les problèmes avaient leurs solutions.

    II semblerait qu’aujourd’hui les problèmes aient des difficultés à être abordés dans les établissements d’enseignement ... c’est un comble.

    Protégez efficacement les gosses de ce phénomène d’addiction et de dé-socialisation. !!! Ils sont en danger !

    Réservez ces portables au cercle familial. C’est la meilleure méthode comme pour toutes les formes de religions ....

    Expliquez pourquoi vous faîtes cela.... Mais surtout ne restez pas passifs !!!!



  • Jean-Marc B 12 décembre 11:26

    L’auteur tente une analyse de cette cérémonie. Il a ainsi le mérite de faire réfléchir. Je me permettrai de lui faire écho par une autre lecture de « l’évènement »....
    Dans l’église de la Madeleine le peuple n’était plus invité. Ce Tiers état, comme d’habitude, est resté dehors dans le froid. A l’intérieur , trônaient les deux États privilégiés , le Clergé et la Noblesse d’aujourd’hui, les « élites » , (c’est ainsi qu’ils se définissent eux-mêmes) :
    1 le clergé, nombreux, en grandes pompes (avec une concession faite difficilement au « curé des loubards » en tenue de motard et on voyait bien qu’il jurait avec les autres , ensoutanés grimaçant à sa vue) ,
    2 les politiciens qui veulent se faire voir , profiteurs de circonstances médiatisées et les artistes amateurs de spotlights toujours prêts à se faire bien voir eux aussi, tout comme les « vedettes des médias » journalistes et animateurs sirupeux .... tous des nantis à plus de 10 000 euros par mois.
    Cette célébration correspondait parfaitement à ce qu’est aujourd’hui notre nation .
    La croyance religieuse est toujours exploitée pour asservir le peuple enclin à espérer . Celui-ci reste le proie facile des obscurantismes. Le culte de la croyance est toujours là pour servir les intérêts de ceux qui sont dans la lumière du pouvoir.
    Notez le bien, à l’enterrement de mon voisin, il n’y avait pas une seule soutane... Non c’est une femme qui a fait office de diacre ....
    La récupération de l’évènement, décès de Johnny Hallyday , est évidente . Par les politiciens , comme par l’église.
    Une lecture formelle de cette cérémonie conduisait à identifier la représentation symbolique des castes sociales et politiques en vigueur dans notre notre pays. La hiérarchie des castes ( ou des ordres pour reprendre une analogie avec l’ancien régime) était visible ou plutôt lisible, pour peu qu’on mène une analyse du tableau.
     L’église est en perdition si on se réfère à la fréquentation des offices dominicaux. Elle semble prête à tout pour paraître, pour s’afficher comme cela a été le cas pour les obsèques de l’idole. L’église aux côtés des idolâtres. !!! On ne l’a mentionné nulle part et pourtant c’est bien ce qui s’est passé.
    Ce qui me désespère un peu c’est combien le peuple se laisse manipuler aussi aisément.
    Il y a des groupes sociaux qui savent très bien régner sur les corps et les esprits des plus fragiles (et aussi les plus nombreux). Les croyances irraisonnées diffusées par les religions et la médiatisation de la « prestance » des privilégiés contribuent à conforter la soumission béate des foules populaires. Hélas.
    Je vous laisse méditer ces pensées d’inspiration profondément athée et républicaine.
    Agoravox permet de projeter ce genre de remarque. Un jour ou l’autre ces arguments feront leur chemin. Non ?



  • Jean-Marc B 12 décembre 10:09

    @Panoramix
    La récupération de l’évènement est évidente . Par les politiciens , comme par l’église.
    Une lecture formelle de cette cérémonie conduisait à identifier la représentation symbolique des castes sociales et politiques en vigueur dans notre notre pays. La hiérarchie des castes ( ou des ordres pour reprendre une analogie avec l’ancien régime) était visible ou plutôt lisible, pour peu qu’on mène une analyse du tableau.
    Vous ne m’avez pas lu. Je ne reproche pas à l’église « d’avoir accepté, à la demande de la famille, une cérémonie pour Johnny malgré ses remariages. » L’église est en perdition si on se réfère à la fréquentation des offices dominicaux. Elle semble prête à tout pour paraître, pour s’afficher comme cela a été le cas pour les obsèques de l’idole. L’église aux côtés des idolâtres. !!! On ne l’a mentionné nulle part et pourtant c’est bien ce qui s’est passé.
    Ce qui me désespère un peu c’est combien le peuple se laisse manipuler aussi aisément.
    Il y a des groupes sociaux qui savent très bien régner sur les corps et les esprits des plus fragiles (et aussi les plus nombreux). Les croyances irraisonnées diffusées par les religions et la médiatisation de la « prestance » des privilégiés contribuent à conforter la soumission béate des foules populaires. Hélas.
    Agoravox permet de projeter ce genre de remarque. Un jour ou l’autre ces arguments feront leur chemin.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès