• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jérôme V

Simple citoyen, ci-devant électeur. J’ai tenté d’expliquer pourquoi je ne voterai plus dans un essai que j’ai mis en ligne .

Tableau de bord

  • Premier article le 26/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 8 78
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Jérôme V 26 avril 2007 18:26

    Merci pour l’idée... Elle est ingénieuse. Je crois qu’elle est quand même un peu contradictoire avec ma position.



  • Jérôme V 26 avril 2007 18:23

    Justement, je n’ai pas non plus voté au premier tour. Et je ne le regrette pas au vu du résultat, qui n’était guère surprenant. Encore une fois, c’est la nécessité de passer par le spectacle que je déplore, la dérive marketing de nos campagnes électorales, la construction de l’opinion, etc. Je ne crois pas que tout cela soit propice à la politique. Je reçois beaucoup de leçons de morale pour des choses qui me semblent pourtant avouables. Si c’est cela être un enfant gâté, va pour l’enfant gâté.



  • Jérôme V 26 avril 2007 16:58

    Je vous rejoins sur ce point : Le message qui peut être celui de l’abstention est délicat à faire passer.

    D’autant qu’on a naturellement tendance à mesurer l’abstention comme on mesure les votes : de façon quantitative, en pourcentages.

    Cela peut avoir un sens : si elle traduit une aspiration d’une partie non négligeable de la population, l’abstention permet, par exemple, de prendre acte d’une crise de la représentation, et de pousser à en sortir.

    Mais l’abstention peut être aussi, je l’espère, une façon d’ouvrir un débat, de faire réfléchir, de parler à nouveau du bien commun. En ce cas, peu importe le pourcentage. Et c’est pour cela qu’elle n’est pas contradictoire avec la satisfaction que j’ai manifestée plus haut devant la mobilisation du premier tour, puisque cette mobilisation est un signe d’intérêt des Français pour la politique.



  • Jérôme V 26 avril 2007 15:48

    Sur chacun de ces thèmes : cf. ma réponse qq messages plus haut.

    Les institutions vous conviennent, tant mieux pour vous. Et navré, alors, pour mon raisonnement alambiqué, sans rigueur et d’une totale inconsistance. Si vous le dites.



  • Jérôme V 26 avril 2007 14:42

    Est-ce ce que j’ai dit ? Ai-je condamné les électeurs ? Ai-je nié que la mobilisation des Français et que leur intérêt pour la politique étaient une excellente chose ? Ai-je parlé de complot ? Ai-je prétendu détenir seul la vérité absolue ?

    Effectivement, notre système est perfectible, et c’est tout le sens de ma démarche. D’autre part, que le vote n’existe pas ailleurs ne suffit pas à justifier les modalités de son exercice ici.

    Je voudrais simplement exercer mon droit (démocratique) à dire ce que je pense de nos institutions. Et encore une fois, si j’étais dans mon coin, je ne serais pas là. Il y a des moyens pour s’exprimer, c’est ce que j’essaie de faire, et je mesure combien il est difficile de se faire comprendre.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Politique Politique Elections






Palmarès