• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jib_jib

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 36 0
1 mois 0 4 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires



  • jib_jib 25 février 19:38

    Points de détails sur la question des masques et d’autres.

    En février il y avait assez de masques pour tenir 6 semaines pour les besoins prioritaires, hôpitaux et autres soignants.
    Il y a avait aussi des stocks importants dans les grandes entreprises.
    On avait pleinement le temps de mobiliser l’industrie textile et les couturières.
    Mais L’État n’a pas su ou voulu se dessaisir de son monopole ; il a délibérément et systématiquement entravé et saboté toutes les initiatives privées ou régionales.
    Il a sacrifié tous ceux qui menaçaient son omnipotence impotente.

    NB : Sibeth n’a pas menti quand elle a dit que le masque est inutile dans la plupart des situations ordinaires, que seuls les soignants et les malades doivent en faire usage. Le port du masque, au début, aurait pu encourager un allégement prématuré du confinement. Le mensonge c’est après, quand malgré les avis de l’académie de médecine et de nombreux autres, l’État a articulé le port obligatoire généralisé du masque et la répression policière de toute la population.
    Il fallait bien écouler tous les stocks commandés à grands frais (pour mémoire une boite de 50 valait 3,50€ avant), et faire oublier la pénurie organisée auparavant. Psy-op magistrale, peur, soumission, culpabilité, criminalisation.

    Même schéma de gestion policière du problème sanitaire pour les parcs publics, les stades, ou même les plages et forêts. Criminaliser la population saine pour occulter ses errances ou sa politique du pire.

    Pour les tests, j’ai cru au début à une sordide concurrence entre Pasteur et Christian Drosten. les tests n’étaient pas validés car pas assez fiables.
    Puis on a eu une gabegie phénoménale de tests encore moins fiables (CT > 40), et une collusion magnifique entre les labos et l’intox d’État, pour ruiner la sécu et affoler les gens.

    Sur le plan juridique, on aura tout eu, contorsions pathétiques du Conseil d’État, lois, décrets et circulaires répressives et autres pressions notamment contre les médecins qui seraient tentés de soigner en s’inspirant du protocole marseillais ou de tous autres, ou contre les pharmaciens trop complaisants.

    Un point à développer serait l’instabilité organisée, la confusion, l’absurdité des interdictions, règlements, recommandations.
    On a pu voir que chacun est à même d’interpréter ou même de créer du droit d’interdire, policiers, maires, préfets, directeurs d’école, d’hôpital, d’ehpad.

    A suivre, les vaccins en boucle, la surveillance numérique, la ruine ou la liquidation grâce à l’argent magique.



  • jib_jib 7 février 01:33

    J’oubliais un détail : défense de soigner en ville, et consigne aux médecins qui y croient, taisez vous.
    Idem pour la prévention (Vitamine D3, Zinc, sport et bon moral)



  • jib_jib 7 février 01:25

    modeste rectification :

    jamais la France n’a manqué de masques. Au début il y avait un stock stratégique qui permettait de tenir 6 semaines pour les soignants et autres prioritaires. C’est le Gvt qui a délibérément organisé la pagaille et la pénurie. Pas de réquisition des industriels du textile, pas d’encouragement à une fabrication domestique, blocage des initiatives privées et publiques hors état. De toutes façons, les masques ne servaient à rien pour le grand public, ce qui n’était pas entièrement faux.
    Et maintenant mascarade générale, dedans, dehors, pour les vieux, pour les jeunes, et même les enfants.

    Pour les lits de réanimation, même topo. Au début 5000 en France, le triple en Allemagne. On s’affole, on bricole. Macron en promet 15.000 illico. Fin mars, on se rend compte que la réanimation dure est contre productive. Il faut utiliser l’optiflo (oxygénation intensive), anticoagulants, cortisone. Du coup les lits utilisables triplent. Le chiffre de 5000 qu’on nous ressasse depuis est une arnaque.

    Pour les tests, pénurie puis gabegie. Omerta sur les recherches sur eaux usées (Obépine et Comete à Marseille). Les tests sont gaspillés et inutilisables pour la pratique médicale. Ils ne font que générer à 90% des arrêts de travail.

    Pour les vaccins ... à suivre



  • jib_jib 5 février 15:41

    https://www.reseau-obepine.fr/seine-moree/

    good news .les données obepine (eaux usées) sont « déclassées »



  • jib_jib 14 décembre 2020 10:54

    https://www.wodarg.com/fran%C3%A7ais/

    apparemment la pétition yeadon-wodarg est introuvable ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité