• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jipé

Jipé

Qui je suis ? cela ne compte pas.
Seul compte ce que je fais.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 58 0
1 mois 0 20 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Jipé Jipé 12 août 16:30

    @foufouille
    Du coup le fait d’avoir des enfants n’est plus une question d’homosexualité, mais de commerce., et donc on s’éloigne du rapport qu’il y a entre la PMA / GPA et l’homosexualité.



  • Jipé Jipé 12 août 16:24

    @foufouille
    Je suis d’accord avec ça.
    De même pour l’adoption, lorsqu’on adopte un enfant d’un pays pauvre, alors qu’on est riche.
    Si tu as du fric ok, sinon non. C’est abjecte.
    Je ne suis pas pour le commerce des enfants



  • Jipé Jipé 12 août 16:17

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
    D’accord.
    Je suppose que c’est pareil pour « c’est qui ma maman ? » dans le cas de la GPA.

    Cette question en pose plusieurs autres :
    Qu’est-ce qu’une maman ou un papa ?
     Qui sont mes géniteurs ? comment ai-je été conçu ?
    3  Faut-il nécessairement avoir une maman et un papa ?

    On peut répondre de plusieurs façons chacune de ces questions.
    Affectivement, culturellement, idéologiquement etc.

    Mais n’y a t’il pas une question sous-jacente qui mérite d’être posée en d’autre termes :
    Peut-on laisser la possibilité à certaines personnes d’avoir des enfants autrement que par la voie naturelle de l’amour et de la fécondation

    Devons-nous empécher le contraire ?

    En fait ces lois sont faites pour laisser la liberté de choisir, et non pour être imposées.
    Chacune et chacun peut choisir, rien ne nous oblige de faire l’un ou l’autre.



  • Jipé Jipé 12 août 15:38

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
    Mes parents, (un papa, une maman), m’ont assuré qu’ils m’avaient conçu « normalement ». Le miel et les abeilles quoi.
    Mais pourtant je me suis toujours senti artificiel, et donc j’ai senti les autres artificiels aussi.
    Lorsqu’on vit en société, on est construit de façon artificielle, c’est le monde qui nous forme à son moule.
    La procréation, qu’on soit issue de gamètes congelés, dans un tube à essai, de sperme de taureau croisé avec celui d’une grenouille, ce n’est pas là le problème : une fois qu’on est là sur cette brave planète Terre, tout cela n’a plu aucune importance. On doit faire face au regard de l’autre.
    Se détacher de ce regard et de cette volonté de l’autre de vouloir nous imposer ce que l’on doit être ou pas, c’est une sacrée paire de manches.



  • Jipé Jipé 12 août 15:15

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

    Si j’aime la beauté, alors je rejette la laideur, si j’aime une personne alors je rejette les autres personnes .. bon ok. et ensuite ?
    Ça vous rend raciste si je ne suis pas amoureux de vous ?
    Comment faites-vous si vous aimez une personne de même sexe que vous ?
    (j’imagine que ça ne peut pas vous arriver, mais essayez quand même de faire cette expérience de pensée).

    En ce qui concerne l’avenir des enfants je ne vois pas le souci.
    A part d’être moqué dans la cours de récré par d’autres enfants qui diront des trucs dans le genre « c’est lequel de tes 2 papa qui encule l’autre », pareil avec les couples homo femme.

    C’est juste un manque d’éducation, et une volonté d’être cruel face à l’incompréhension non ?

    C’est quoi exactement votre souci avec les enfants ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès