• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

johnnydepp

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 9 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • johnnydepp 22 août 14:10

    Vous me semblez assez naïf. Le calcul du manque à gagner de l’industrie du cinéma suppose que tous les internautes auraient à chaque fois acheté leur(s) place(s) de cinéma au lieu de regarder le film en streaming. C’est aussi absurde que de calculer ce qu’un voyageur aurait dépensé en prenant la voiture plutôt que l’avion pour se rendre en Chine. Il y a fort à parier qu’il aurait simplement changé de destination. Cibler les sites de streaming revient à éluder les vrais raisons du déclins du cinéma, français en particulier (pourtant largement soutenu par les pouvoirs publics) à savoir :

    - des tarifs exorbitants, surtout si l’on inclut le parking et les boissons
    - les TV Haute Définition (sisi, rien n’a jamais fait plus de mal au cinéma que la télévision, avons-nous pensé à l’interdire ??)
    - la division par quatre des abonnements à Canal+, due à une concurrence acerbe des qataris et une incompétence foudroyante de V. Bolloré en matière d’audiovisuel
    - enfin, c’est certain, des films de plus en plus exécrables. Il est bien loin le temps où des Thierry Lermitte nous faisaient mourir de rire. Je ne me souviens même pas d’un bon film de chez nous depuis Intouchables ! les rares bons scénarios étant souvent compensés par un jeu d’acteurs affligeant.

    D’autre part, sur la question du porno, vous serez sans doute heureux d’apprendre que l’époque edonkey où 50% des films étaient des fake pour adultes est révolue, les sites de téléchargement s’étant professionnalisés et ne proposant plus que du contenu vérifié.

    Une petite anecdote personnelle pour ceux qui fulminent contre ces voleurs d’internautes qui empêchent la création d’artistes. Un ami à moi a récemment écrit un chapitre dans un livre qui coûte 59.99€. Il touche 2 centimes par exemplaire vendu.



  • johnnydepp 13 avril 11:15

    Merci de nous soutenir, nous citoyens lambda qui pour la première fois allons boycotter l’élection. Pas par démission intellectuelle, encore moins par absence d’avis, tout simplement parce que nous n’y croyons plus. Mais alors plus du tout. La lente et inexorable régression de notre liberté va continuer quelle que soit la figure qui nous mettra les suppositoires. A quoi bon aller voter pour quelqu’un qui de toute façon détériorera notre mode de vie ? Si nous refusons de choisir entre la soumission aux puissants et la violence des extrêmes, le meilleur cri d’alerte que nous puissions lancer pour exprimer notre ras-le-bol est l’abstention. Parce que c’est le seul moyen que nous ayons encore de les faire ch...



  • johnnydepp 19 février 2015 14:20

    Bravo pour cet article, on ne peut qu’être d’accord avec vous sur le principe.

    Ceci dit avez-vous déjà tenté de vous interposer au milieu d’une bande de 10 hooligans bourrés ?
    Ces types-là ne comprennent que les coups et adorent trouver l’occasion d’en donner.

    Et bien que je sois moi-même un farouche opposant à toute forme de racisme, je me demande si on n’en fait pas un peu trop pour cette bande d’abrutis



  • johnnydepp 3 janvier 2015 21:29

    Oui c’est regrettable cette Europe qui croit encore que son partenaire d’avenir se trouve outre-atlantique. Les États Unis n’ont pas toujours été les maîtres et ils ne le resteront pas éternellement. 

    S’ils continuent à nous imposer des choix politiques et économiques qui sont contre nos intérêts les voix en Europe vont se faire de plus en plus désireuses d’un changement de cap.
    La question est donc de savoir quand celles-ci seront suffisamment fortes pour faire pencher la balance, ce qui n’arrivera que lorsque l’Europe aura conscience de son importance et négociera d’une seule et même voix.


  • johnnydepp 11 décembre 2014 23:08

    Nous allons bientôt en arriver à baisser continuellement la vitesse autorisée non pas par sécurité, mais pour compenser la baisse des recettes de l’Etat.

    Avouons que nous roulons souvent à une vitesse qui semble largement en-dessous de nos capacités, par peur du gendarme ou simplement parce que le rythme général s’est ralenti.
    Reconnaissons que les automobilistes ont fait un effort significatif et que cela a été efficace et sauvé de nombreuses vies.

    Pour autant il serait absurde de croire que le 0 mort peut exister autrement qu’à 0 km/h ! sur autoroute il y a désormais plus de morts dus à l’endormissement qu’à la vitesse. Baisser encore la vitesse moyenne risquerait d’aggraver encore ce phénomène.

    Ce n’est pas parce qu’une stratégie a été payante un certain temps qu’elle continuera à fonctionner si le contexte a changé.







Palmarès