• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jonathan

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • jonathan 4 août 2009 15:17

    bonjour,
    C’est un premier contact/témoignage pour vous raconter la genèse de la souffrance de ne pas être à la « place juste », au-dessous de la main depuis toujours
    ....j’ai découvert que j’étais « surdoué » lors de mon intégration dans le contingent militaire de Hourtin en 1966 à 19 ans ; je suis arrivé deuxième je crois sur une « promotion » de plus de 300 personnes dont beaucoup étaient déjà médecins, ingénieurs, dentistes...j’ai appris ce « score » lors d’une convocation du commandant du camps qui me proposait de donner des cours d’anglais à l’école naval pendant mon service militaire....
    Stupeur puis angoisse épouvantable....je n’avais même pas réussi à obtenir la possibilité de passer le bac !!! J’ai répondu que je n’avais pas le bac (je crois, car mon orgueil a dû me faire répondre que cela ne m’intéressait pas...) et je suis passé, sans doute à côté de la possibilité de passer le bac et intégrer, sans doute, médecine navale à Bordeaux.
     Ce que je voulais faire depuis qu’un certain été, mon père, désespéré de mes résultats catastrophiques en redoublant la 3ème (à bientôt 15 ans), m’avait inscrit à Saint François Xavier, le célèbre lycée de Jésuite de Vannes, où j’étais entré, cancre en souffrance de gâcher ses vacances, et sorti à la tête du groupe.
    Je me souviens des mots prononcés par le professeur principal du cours :
    « laissez le nous, on en fera quelqu’un de bien » (il (mon père) ne m’a pas laissé là...je risquais de lui échapper sans doute...et surtout de faire mieux que lui...)
    je me suis retrouvé au lycée, terrain de contestation des professeurs de mes matières préférées et cancre indécrottable des profs qui n’avaient pas su m’aider à décrypter et à m’intéresser aux maths...par exemple.
    Passé en 1ière B, je me suis « éclaté » en Histoire/Géographie...au détriment de l’égo de mon prof (principal) qui, bien qu’ayant les notes suffisante pour passer en terminale, a émis une réserve, qui, bien que m’empêchant pas de passer a été saisie au bond par mon père pour m’envoyer chez les maristes de Saint-Chamond dans la Loire ....pour redoubler cette 1ère dont j’avais hâte de sortir pour croiser le fer avec les philosophes....
    Résultat attendu...année remplie de frustrations, de discussions philosophiques avec quelques professeurs/prêtres atypiques exceptionnels, pas d’études et pour finir un échec qui m’envoie à Hourtin....
    J’ajoute que vers 7/8 ans, mon père, inquiété par mes échecs scolaires, m’avait traîné chez un psy ad hoc, pour savoir s’il ne fallait pas me faire passer dans une filière d’apprentissage... !
    Je ne suis pas né dans un « milieu défavorisé »...au contraire. Famille d’industriels depuis le 18ème siècle avec de brillants sujets quelque peu atypiques...Ce n’est donc pas de cela qu’il s’agit ; au contraire, j’ose croire que les enfants surdoués, issus des « milieux défavorisés » sont mieux traités aujourd’hui par l’enseignement public ?
    C’est quand même un gâchis ! j’aurais sans doute pu faire avancer la médecine pour ma plus grande satisfaction (la trace juste) et celle de l’humanité, enseignement et recherche.
    Depuis cela, j’ai fait une carrière honorable dans la banque et un gâchis glorieux et ruineux dans l’entreprise...Je souhaite apporter ma contribution pour aider les surdoués à guérir de leurs souffrances et apporter leur talents à notre société.
    Je suis passionné par les problèmes de la dégradation de l’enseignement et suis, sans être militant, les travaux des associations qui se battent pour sauver les intelligences naturelles.

    Une bonne volonté pour aider ceux qui souffrent de clairvoyance, de bon sens...en un mot d’intelligence !







Palmarès



Agoravox.tv