• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Julian Capella

Julian Capella

De formation économique et juridique et partageant sa vie entre l'Europe et l'Asie, l’auteur s’est surtout appliqué ces vingt dernières années à l’aide d’une pensée indépendante et d’une analyse sociologique à observer et à tenter de comprendre l’essence de la nature humaine à travers le monde en dehors des préjugés et des acquits officiels. Un défi de taille qui peut se résumer en cette citation de son crû :
"Parcourir l'anneau de la compréhension du genre humain est un périple qu'on peut tenter mais qu'on ne pourra jamais terminer. Tout au plus et encore avec une chance miraculeuse, on pourrait un jour en apercevoir tout au loin une ligne d'arrivée mais sans savoir vraiment si elle serait réelle ou imaginaire."

Tableau de bord

  • Premier article le 06/05/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 18 7
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Julian Capella Julian Capella 16 mai 10:11

    @arioul

    En 1950, la part US dans le commerce mondial tournait aux alentours des 25%.
    Aujourd’hui, chiffres de 2016, leur part est tombée à moins de 12%.


    Si cela ne s’appelle pas l’effritement inexorable de l’empire américain, je me fais moine.

    Les US et leurs alliés « dominent » encore par le chantage militaire et la pression (menace) perpétuelle mais pour combien de temps encore, là est toute la question.

    La voie « débile » du chaos militaire (+ vente des armes) qu’ils ont emprunté depuis maintenant 30 ans et qui les a fait être détestés un peu partout dans le monde (surtout les US) n’a pas donné les résultats escomptés économiquement parlant, que du contraire.
    Si on y ajoute la compétition des pays émergents, l’avenir s’annonce morose.

    L’Europe a une image nettement mieux perçue et acceptée dans le monde, elle pourrait l’utiliser pour relancer son économie, encore faudrait-il qu’elle s’affranchisse de la « tutelle » américaine.
    Pas une mince affaire en vérité.





  • Julian Capella Julian Capella 4 avril 12:10

    @Yaurrick


    « Vous savez que depuis 30 ans on a justement réduit fortement la pauvreté à l’échelle mondiale ? »

    Il faudrait sortir de votre tanière, encore faut-il ensuite ouvrir les yeux et aussi ne pas croire les statistiques internationales :

    - 65 millions d’Américains n’ont pas de pognon pour aller voir un médecin.

    - Dans ma petite ville provinciale, je connais pas mal de monde qui sont sur la corde raide financièrement et on voit de plus en plus de pauvres, ce qu’on ne voyait pas dans les années 70.

    - Et comme je vis partiellement dans un pays d’Asie, à son sujet on peut lire très sérieusement dans les statistiques officielles internationales que ce même pays compte environ 6% de chômeurs.
    Bizarre !
    Je connais bien ce pays et je peux vous assurer tout en l’ayant parcouru en maints endroits que les pauvres correspondent à 70% de la population et que les gens sans travail réel sont à plus de 50% !

    Il paraît même que selon ces mêmes statistiques officielles, l’économie y est florissante avec un indice d’accroissement de 5% par an !

    Tout cela n’est qu’un complot planétaire avec un « maquillage international » des données tendant à faire croire à beaucoup de nigauds et à de moins nigauds que l’ultra libéralisme et sa mondialisation enrichit l’humanité. 
    Ce n’est même plus de la propagande, c’est du mensonge pur et simple à défaut d’être totalement ignoble.



  • Julian Capella Julian Capella 9 mai 2017 11:38

    Une réactualisation des données pour 2016/2017.

    Les Philippins seraient entre 11 et 12 millions à l’étranger en exil à long terme ou temporaire pour le travail.
    Ce qui représente une manne économique non négligeable taxable partiellement par le gouvernement.
    A noter que de très nombreuses familles survivent dans l’archipel philippin grâce à l’aide financière de tous ces expatriés qui envoient régulièrement de l’argent et des colis au pays.
     


  • Julian Capella Julian Capella 8 mai 2017 11:35

    @Jeekes

    Le paragraphe qui suit dans le texte de l’article l’explique bien que la confusion soit légitime.
    Désolé.
    J’ai souligné la partie.

    Les centres dynamiques de l’économie mondiale (qu’il s’agisse des anciens centres d’accumulation des richesses tels que l’Europe ou les États-Unis ou bien des nouveaux pôles dynamiques tels que les pays du Golfe ) imposent des restrictions plus strictes que jamais sur l’immigration en provenance des pays pauvres.







Palmarès