• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

  • Premier article le 22/02/2008
  • Modérateur depuis le 11/09/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 12 564
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • Kyja70 17 septembre 2009 07:27

    La réponse de ReOpen911 sur le sujet :
    http://www.reopen911.info/News/2009/09/16/mathieu-kassovitz-et-le-11-septembre-il-y-a-beaucoup-de-choses-a-questionner-sur-cette-journee/

    [...]
    "Mais c’est surtout le caractère odieux des propos de Marin Karmitz que l’on retiendra. Le producteur tente en effet de conclure le débat en assimilant ceux qui doutent de la version officielle du 11-Septembre à des négationnistes. Mathieu Kassovitz a heureusement pu récuser cette accusation (rengaine qui deviendrait lassante si elle n’était pas aussi abjecte) en établissant très justement la différence entre le questionnement légitime d’un mythe qui ne repose sur aucune preuve (scientifique, technique, physique…) et la remise en question d’un fait historique prouvé, attesté et documenté de manière indubitable que constitue l’existence des chambres à gaz. D’ailleurs comme le souligne Frédéric Taddeï dans son introduction, “la loi n’interdit évidemment d’aucune manière de discuter de ce que l’on sait jusqu’à présent des attentats du 11-Septembre” alors qu’une loi, dite Gayssot, interdit la remise en cause de l’existence de la Shoah." [...]

    http://www.dailymotion.com/swf/xai4ia_11-septembre-matthieu-kassovitz-che_news



  • Kyja70 7 décembre 2008 09:42

    En effet, mais le reste du stock est majoritairement fini (énergies fossiles, matières premières) et donc à partager aujourd’hui entre 6 milliards d’humain et demain avec nos enfants !  ;)
    Cela nous rappelle qu’une croissance infinie dans un monde fini n’est pas possible ! :)
    De plus, nous avons déjà dépssé les limites de la planète en ce qui concerne la regénération des gas à effet de serre...
    Je vous invite à lire le formidable livre de Richard Heinberg sur ces question de ressources limitées :
    Pétrole, la fête est finie.
    http://www.editionsdemilune.com/ptrolelafteestfinie-p-28.html?zenid=ce47faddc99dbc8fe5c8d39ea0692405

    Ou à voir ce film : http://www.dailymotion.com/video/x6s3co_petrole-cruel-sera-le-reveil-15_news



  • Kyja70 6 décembre 2008 08:40

    Je vous invite à lire :
    Leur récession n’est pas notre décroissance…
    http://www.decroissance.org/?chemin=textes/demorand
    Apparemment il y a beaucoup de confusions autours du mot décroissance... qui, certes, porte à confusion !

    La décroissance n’a rien à voir avec la croissance négative. Il s’agit encore moins de la décroissance de tout et n’importe quoi.
    C’est avant tout un slogan qui a pour objectif de casser le mythe de notre sacro-sainte "croissance économique" !
    Il ne s’agit pas non plus de décroissance économique, bien que la démographie devrait être un sujet de réflexion et de discussion. Le problème sur terre aujourd’hui n’est pas qu’il y a trop de monde mais qu’il y a trop d’automobiliste.
    La décroissance c’est aussi rappeler deux réalités pas très gloreuse pur nos belles valeurs d’égalité et de fraternité : 20% des gens consomment 87% des ressources de la planète et si tout le monde vivait comme nous il faudrait 3 planètes !
    Il faut donc revoir notre modèle de socété, puisqu’il est évident que nous dans une impasse énergétique, économique et écologique : une croissance infinie dans un monde n’est pas possible !

    Donc la décroissance, c’est la décroissance des inégalités nord-sud mais aussi dans nos sociétés dite développées, la décroissance du travail productiviste abrutissant, de la pollution, de la consommation... mais surtout la croissance de la convivialité, de la richesse des liens, des savoir-faire, de la qualité sur la quantité, du partage des biens mais aussi du travail... C’est travailler moins pour vivre mieux ! ;)

    Quelques liens vers des films sur ce blog (colonne de droite) :
    http://ocparis.canalblog.com/







  • Kyja70 13 mai 2008 12:00

    Conférence-débat "Pic de pétrole et décroissance"

    Le jeudi 22 mai à 20h00
    Au ministère de la crise du logement,
    24 rue de la Banque, (2ème Arrondissement), Métro Bourse
    Soirée animée par Yves Cochet, auteur de Pétrole Apocalypse
    Et organisée par le groupe des objecteurs de croissance de Paris
    Entrée libre.

     
    20h00 présentation du pic de pétrole par Yves Cochet
    21h00 débat autour du pic de pétrole et de la décroissance
     
    Yves Cochet : ancien Ministre de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement dans le gouvernement de Lionel Jospin, il est député vert de la 11ème circonscription de Paris. Il est l’auteur du livre “Pétrole apocalypse” (Fayard), publié en 2005. 

    Pic de Pétrole : Pétrole Apocalypse : Les cours du baril de pétrole augmentent. Des mesures sont prises pour éviter la faillite des agriculteurs, des pêcheurs et des transporteurs routiers. Que se passe-t-il ? Le choc que nous connaissons n’est pas de même nature que ceux de 1973 et de 1979. Cette fois-ci, il n’y aura plus de retour à un pétrole bon marché. La nouveauté de la situation actuelle tient, pour l’essentiel, à trois facteurs - géologique, économique et géopolitique - qui n’étaient pas présents jadis et qui contribuent à l’augmentation des prix du pétrole et, par propagation, de toutes les énergies. L’inflation contaminera tous les autres secteurs d’activités, sur tous les continents.
    Les conséquences de ce triple choc se feront d’abord sentir dans les secteurs des transports et de l’agroalimentaire. Les modes de production et de consommation seront bouleversés par l’entrée dans l’ère de l’énergie chère, ce sera la fin du monde tel que nous le connaissons. Les premiers symptômes de cette redoutable épreuve pour la paix, la solidarité et la démocratie sont déjà là : hausse tendancielle inéluctable du prix des hydrocarbures, tensions internationales et guerres au Moyen-Orient.
    Les sociétés de sobriété sont le seul espoir de maintenir nos valeurs humaines et d’offrir un monde vivable à nos enfants.

    Afin de faciliter l’organisation de cette soirée, nous vous invitons à vous inscrire soit en envoyant un courriel soit par téléphone.

    http://ocparis.canalblog.com/



  • Kyja70 12 mai 2008 15:01

    Conférence-débat "Pic de pétrole et décroissance"

    Le jeudi 22 mai à 20h00
    Au ministère de la crise du logement,
    24 rue de la Banque, (2ème Arrondissement), Métro Bourse

    Soirée animée par Yves Cochet, auteur de Pétrole Apocalypse
    Et organisée par le groupe des objecteurs de croissance de Paris
    Entrée libre.
     
    20h00 présentation du pic de pétrole par Yves Cochet
    21h00 débat autour du pic de pétrole et de la décroissance

     

    En partenariat avec (sous réserve de confirmation) : Les amis d’Entropia, le journal la décroissance, le groupe des objecteurs de croissance de Paris, le café écolo, les amap, les verts et le Parti Pour La Décroissance... 

    Le but de cette soirée, au delà du thème abordé, sera d’ouvrir un débat plus large autour de la décroissance, en particulier à Paris.
    Cette soirée sera suivie d’autres événements.
     

    Yves Cochet : ancien Ministre de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement dans le gouvernement de Lionel Jospin, il est député vert de la 11ème circonscription de Paris. Il est l’auteur du livre “Pétrole apocalypse” (Fayard), publié en 2005.   

    Pic de Pétrole : Pétrole Apocalypse : Les cours du baril de pétrole augmentent. Des mesures sont prises pour éviter la faillite des agriculteurs, des pêcheurs et des transporteurs routiers. Que se passe-t-il ? Le choc que nous connaissons n’est pas de même nature que ceux de 1973 et de 1979. Cette fois-ci, il n’y aura plus de retour à un pétrole bon marché. La nouveauté de la situation actuelle tient, pour l’essentiel, à trois facteurs - géologique, économique et géopolitique - qui n’étaient pas présents jadis et qui contribuent à l’augmentation des prix du pétrole et, par propagation, de toutes les énergies. L’inflation contaminera tous les autres secteurs d’activités, sur tous les continents.
    Les conséquences de ce triple choc se feront d’abord sentir dans les secteurs des transports et de l’agroalimentaire. Les modes de production et de consommation seront bouleversés par l’entrée dans l’ère de l’énergie chère, ce sera la fin du monde tel que nous le connaissons. Les premiers symptômes de cette redoutable épreuve pour la paix, la solidarité et la démocratie sont déjà là : hausse tendancielle inéluctable du prix des hydrocarbures, tensions internationales et guerres au Moyen-Orient.
    Les sociétés de sobriété sont le seul espoir de maintenir nos valeurs humaines et d’offrir un monde vivable à nos enfants. 

    Afin de faciliter l’organisation de cette soirée, nous vous invitons à vous inscrire soit en envoyant un courriel soit par téléphone.

    Contact : Vincent Liegey
    Tél : 06 07 36 94 51
    Courriel : liegey_vincent@yahoo.fr ou
    decroissance.paris@voila.fr

    http://ocparis.canalblog.com/

     

     







Palmarès