• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

la_gata

la_gata

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 216 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • la_gata la_gata 18 novembre 2013 20:20

    «  Michelle Bachelet est l’ex-présidente qui fut battue par il y a quatre ans. »

    Elle n’ a jamais eté battue , car en 2009 elle n’ a pas voulu se présenter malgré la demande de nombre de ses coreligionnaires car elle voulait prendre du temps personnel et diminuer sa charge de travail.

    Lors des elections de 2009 , la concertation a perdu a cause de leur candidat : Eduardo Frei R-T . Il avait déjà été président et personne ne voulait lui donner un autre mandat . c’était un gars de centre droite à la tete de une coalition de gauche ... la version chilienne de Hollande.

    en 2009 , au premier tour , les votes de gauche se sont beaucoup reportés sur Marco Enriquez O.( vrai gauche) et Jorge Arrate (PC) . Au second tour Frei a réussi a séduire les partisans de Marco Enriquez mais pas ceux du PC .

    Donc ...pour ce 2° tour 2013 c’est sur que M Bachelet l’emportera haut la main .., on peut dire que la population chilienne est plutôt a gauche , rien de plus normal .. ici on serait pareil si on aurait subi comme eux une dictature de droite :D



  • la_gata la_gata 5 novembre 2013 12:46

    Mais dans ce cas que doit on dire à ces populations qui rêvent de se « développer » ?

    De moins en moins de personnes rêvent de « se développer » à la mode états unienne.
    surtout en Amerique du Sud . récemment au Pérou des populations entières ont empêché a des entreprises minières de s’installer , ( cas de Majaz, Tambogrande, Bagua, Egasa et Tia Maria ).
    et leur détermination a été tel que beaucoup de personnes ont perdu la vie.

    car aujourd hui avec le développement de l’internet les personnes ont eu accès à l’information et comprennent de plus en plus que mieux vaut vivre dans leurs terres , en mangeant a leur faim et en bonne santé que tout quitter pour aller vivre dans un bidonville de la capitale après de avoir tout vendu ,car l’argent se dépensera plus tôt que tard et après c’est la misère qui attend. le pire que aprés il n y a pas de retour possible car leurs anciennes terres seront pollués .



  • la_gata la_gata 5 novembre 2013 01:54

    vivre avec le RSA , en célibataire , est possible mais a condition de ne pas avoir de vices et être , de préférence,à la campagne .
    ici dans le 66 on voit pas mal de RSAstes dans les villages .. car on trouve des logements a prix abordable : http://www.leboncoin.fr/locations/563488870.htm?ca=13_s
    après c’est vrai presque tous tombent dans l’illégalité d’une façon ou une autre . il y a ceux que font des petits boulots au noir, et des autres que se chauffent au bois coupé gratos dans la foret.. etc.
    il y a encore ceux qui vivent en Espagne avec le RSA français ...

    dans les grandes villes vivre seul , avec le RSA est mission impossible. sauf comme vous dites être chez la famille, ( cas de mon beau-frère ) ou SDS .



  • la_gata la_gata 4 novembre 2013 20:09


    @ Alinea et Karol

    ce probléme me tracasse a moi aussi .
    mais je suis moins optimiste que vous par rapport au retour a la terre.de la part des jeunes. 

    ce que me désespérè c’est voir des terrains en friche partout en France. je peux comprendre que pour une personne qui veut commencer de 0 est compliqué , pour un smicard presque impossible. vu le prix de la terre .( a cause de ça j’ai du acheter en Espagne) .

    mais je ne comprends pas , ces terrains abandonnés doivent bien avoir des proprios pas vrai ? et ces gens ils préfèrent voir leur terrain dormir en attendant un hypothétique acheteur qui les payerait le prix fort ?? pour quoi ils ne font pas des arrangements comme en Espagne de faire cultiver leur terre par une autre personne et se partager la récolte ??

    je veux bien accepter que la production agricole est payé au rabais et que vivre seulement de la agriculture ayant une petite exploitation est presque suicidaire , mais il y a des cultures arboricoles qui demandent peu d’effort et de temps, activités qui peuvent se cumuler avec un emploi a temps plein ou peut être a temps partiel ou saisonnier..

    je crois que c’est plutôt un problème culturel, car comme vous dites : Les villages sont morts parce que plus personne n’y travaille ! j’ai fait le même constat pour ce qui est des villages des P.O. il y a encore quelques vieux qui font la résistance, mais voire un jeune aux champs est devenu un fait rarissime.



  • la_gata la_gata 4 novembre 2013 17:17

    Je pense que les peuples amazoniens se trouvent entre les plus méprisés de la planète . ses droits fondamentaux sont niés par TOUS les états qui se partagent l’Amazonie, entre le Pérou, Bolivie, Brésil, Colombie,France, etc. aucune différence.
    tous ces gouvernements vont seulement se servir, par le biais de concessions a des entreprises privées ou directement . et pour les populations que dalle.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès