• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lafourmi

"Rien ne résiste à l’acharnement d’une fourmi " disait Victor Hugo.
La fourmi que je me sens être dans cette immense fourmilière qu’est notre société refuse de rester les bras croisés, de regarder les trains passer et de s’épancher sur son triste sort d’insecte. Force de propositions, je suis à savoir consultant-formateur en finance de marché et en économie politique.

Inscrivez-vous gratuitement sur mon site à :
http://www.programme-finance.com/coursgratuit.htm
et recevez cadeaux, conseils, cours et e-learning gratuits.

Tableau de bord

  • Premier article le 27/11/2007
  • Modérateur depuis le 24/09/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 2 150
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • Lafourmi 26 janvier 2008 19:50

    R.L., je vous félicite pour la richesse de votre culture et le sens de vos propos. Bravo à vous et je suis prêt à continuer la discussion autour d’un verre...

    Au fait, que diriez-vous si je décidais d’animer une sorte de café financier ? (à savoir, apéro -dans un café parisien pour la première soirée- autour d’une discussion avec thème défini à l’avance -afin que ça ne parte pas dans tous les sens- et participation financière à la discrétion et selon les moyens de chacun )



  • Lafourmi 26 janvier 2008 19:42

    "Se couvrir" en bourse est une technique de protection financière utilisant les outils boursiers.

    Exemple 1 : Vous avez un portefeuille composé d’actions du cac40. Vous voulez profiter de la hausse mais vous protéger en cas de baisse du marché : vous vendrez des futures ou achéterez des options de vente pour protéger votre portefeuille selon un ratio que vous aurez défini à l’avance.

    Exemple 2 : Vous êtes acheteur du secteur automobile mais vous voulez y allez avec prudence. Vous décidez que "Renault" a plus de potentiel à la hausse que "PSA" : vous achetez "Renault" et vendez "PSA". Si vous avez raison, vous réaliserez une plus-value moindre que si vous étiez acheteur "sec" de "Renault". En cas de baisse, vous êtes "couvert" par votre position vendeuse en PSA.

    Sachez que les techniques sont infinies car il existe autant de techniques qu’il existe de gérants de fonds....

    Quant à l’analyse proprement dite de ces couvertures, il s’agit de mon coeur de métier, fruit d’une expérience professionnelle.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Finances Economie Tribune Libre






Palmarès