• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

lanardelanef

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 10 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • lanardelanef 9 août 2011 18:35

    bonjour à toutes et à tous
    la grande trouvaille des gouvernements, et qui ne date pas d’aujourd’hui mais qui laisse toujours songeur, pour soigner la fièvre, rien de mieux que de casser le thermomètre.
    comme cela, plus de malade et le tour est joué.



  • lanardelanef 19 juillet 2011 10:31

    cher ulluter
    vous donnez effectivement dans la pensée unique et soutenez l’ordre établi tendance FN et UMP (ce qui est proche).
    en effet vous ne dites pas autre chose que ce que ces deux (cet unique ?) partis proposent
    « si tu n’aimes pas la France, tu la quittes »
    nous sommes donc bien tenus d’aimer la France sous peine d’exil
    et si on voulait changer la France ?
    vous répondrez alors « halte la malheureux » on ne change rien car cela ressort du sacré l’amour de la France
    en 1789, si les français mécontents avaient quitté la France, il ne serait plus resté grand monde et en 1790 quand les nobles sont partis c’était pour combattre la France.



  • lanardelanef 18 juillet 2011 13:59

    bonne journée aussi
    je dois surement être ridicule de m’elever contre l’ordre établi et la pensée dominante, en effet seuls les faibles d’esprit peuvent oser résister, enfin admettons que je suis demeuré.
    alors donc je ne suis pas obliger d’adorer ces symboles mais alors comment appeler le fait que siffler la Marseillaise et faire « outrage » au drapeau fasse de nous des délinquant juste bon à remplir les bagnes si ce n’est que sous la contrainte, nous sommes forcé d’adorer ces symboles ou à tout le moins de ne pas les critiquer sous peine de galères où est la liberté

    et de plus vous me demandez d’assumer et d’accepter ces symboles, mais pourquoi ?
    on ne peut donc pas les critiquer, il faut absolument les assumer et accepter sans mot dire.
    assumer surtout des symboles mis en place par d’autres dont je ne partage pas l’engagement, ce qui me dispense en fait de les accepter

    surtout qu’ils sont détournés par des politiques sans scrupules uniquement occupés à se maintenir en place.

    il faudrait donc renier sa liberté et assumer et accepter tout et n’importe quoi sans broncher

    ah, ils ont bien travaillé nos chers politiques et la cloche n’est pas prète de s’arrèter de tinter au cou des bestiaux



  • lanardelanef 18 juillet 2011 11:02

    nous sommes tenu d’adorer sans aucune restriction les emblêmes et symboles de notre république, c’est devenu une obligation qui ne se discute pas.
    sans quoi nous sommes de dangereux hérétiques ennemis de ce qui fait la grandeur de la France qui n’est que belle et bonne.
    nous sommes conviés à adorer une nouvelle religion, celle du drapeau et le la Marseillaise
    d’ailleurs le délit de blasphème envers ces deux symboles existent dans notre code pénal
    alors voici ce que disait Jules Vallès à la fin des années 1800
    « elle me fait horreur votre Marseillaise d’aujourd’hui.
    elle est devenue un cantique d’état.
    elle n’entraine point de volontaires, elle mêne des troupeaux.
    ce n’est pas le tocsin sonné par un véritable enthousiasme
    c’est le tintement de la cloche au cou des bestiaux »
    110 ans plus tard cela n’a rien perdu de sa force
    la vrai liberté est de pourvoir tout critiquer afin de pouvoir changer les choses
    alors Eva, laisse la cloche au cou des bestiaux patiotes, militaristes et de plus cul béni
    et reste ferme dans tes convictions, laisse la meute se déchainer.
    en fait, le défilé du 14 juillet, et ça ils n’osent pas le dire, c’est la vitrine pour vendre nos jouets maudits aux peuples faméliques, mais pour garder la paix bien sur.



  • lanardelanef 18 juillet 2011 10:27

    le jour du 14 juillet
    jereste dans mon lit douillet
    la musique qui marche au pas
    cela ne me regarde pas
    je ne fais pourtant de mal à personne
    en écoutant pas le clairon qui sonne
    mais les braves gens n’aiment pas que
    l’on suive une autre route qu’eux
    non les braves gens n’aiment pas que
    l’on suive une autre route qu’eux
    tout le monde me montre du doigt
    sauf les manchots, ça va de soi

    Georges Brassens
    à méditer sans modération
    mais entre nous, à bas le sabre et le goupillon
    ne mollit pas Eva







Palmarès