• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 21 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Lavine 4 avril 2017 21:17

    Bonsoir,

    Quel papier rafraîchissant ! Merci beaucoup madame.

    Je m’inscris néanmoins en faux contre l« irrationalité » que la bêtise de « la » Vanessa entraînerait chez les gens raisonnables :))
    Nous réagissons en être humain, et quiconque subit une attaque vile et bête mérite, en tant qu’être humain, notre défense. (D’ailleurs pouvons-nous vraiment contrôler des chemins frayés de longue date ?) Puis-je m’autoriser un argument d’autorité, en faisant référence à Voltaire ? C’est de mauvais goût aujourd’hui, semble—t-il. « Beeeeeeeeeeerk Voltaire », va-t-on me dire :))

    C’est la grande difficulté. Nous sommes malgré tout marqués par le « tend la joue gauche » justement du fait de nos positions humanistes. Je suppose que je fais de la philosophie de bas étage ! Les révolutionnaires doivent-ils appliquer jusqu’au bout à eux-mêmes, c’est-à-dire jusqu’à en faire pâtir leur cause, les principes qu’ils aimeraient voir dominer ?

    Personnellement, je ne le pense pas. L’idéalisme est une maladie de jeunesse ? La realpolitik a du bon qui regarde en face le rapport de force, qui établit deux camps.

    L’avantage de notre temps, c’est que tous ceux qui se faisaient des illusions genre ’j’suis un riche« , »j’suis d’la haute« , et par extension, »j’suis conforme« (vu que les premiers dominent, notamment dans les médias, comme vous le soulignez si bien), en ont pris un coup dans l’aile, de l’illusion, justement.

    Ca assainit un peu l’atmosphère, mais à peine, compte tenu que, rageux, ceux qui prennent à peine conscience qu’ils se sont fait entubés - capitalisme de la séduction oblige - sont prêts à taper partout n’importe comment.

    Comment intégrer les novices au combat ? Grande intelligence et grand savoir-faire demandé.

    C’est au-dessus de mes forces, malgré que j’en aie. Pas la configuration psychique requise :)) M’fait péter un cable, toutes ces récitations de la télé, ces non-dits, ces échanges d’escarmouches. La classe moyenne qui se croit encore à l’abri et qui juge les choses de haut, drapée dans un »tous pourris" bien confortable qui évite de réfléchir... Comment dire ? Elle m’horrifie, m’effraie, me terrorise, et éveille une haine si intense - je voudrais bien faire autrement - que je préfère me taire, tellement j’ai peur de me mettre à hurler...

    Vous croyez qu’il faut que je m’inscrive à un centre d’aide pour hyper- émotif ?

    Pardonnez la logorrhée, votre liberté m’a inspiré.

    Cordialement,



  • Lavine 21 mars 2017 18:24

    Incroyable ! Je n’avais aucune illusion sur ce débat, mais je rentre ce soir, et j’engrange, peu à peu, les signes des divers retentissements.
    Observez la sphère médiatique, qui n’a pas perdu toute porosité à l’égard de la réalité compte tenu que quand même les enjeux sont gros, et vous verrez effectivement :
    Une disparition fulgurante des titres sur le débat en 24 h : quasi-rien sur google actu.
    Une augmentation remarquablement rapide des signatures sur JLM2017 (+10 000 en 24 h... Excusez du peu, record explosé).
    Politis, la fin du pauvre article super survolé : « Les deux candidats de gauche ont tenu leur rang dans un exercice dominé par l’aisance de Mélenchon. »
    Arrêt sur image : article court titré « la verve de Mélenchon », avec un contenu sans grand rapport, du moins la partie visible quand on ne paye pas.
    Sputnik : un article bien documenté sur les réactions du web après le débat, qui place JLM comme celui qui a été « le plus chaleureusement salué » par les internautes, en tête d’article.
    Et puis, cerise sur le gateau, ces réactions des téléspectateurs de TF1, qui sont, toutes références scientifiques mises à part (et mises à mal de toutes façons), peuvent être élevées à la dimension du « signe ».
    J’ai du oublier deux trois bricoles, mais c’est pas grave, le but est atteint : les signes cumulés montrent que le « vainqueur » de cette émission est Mélenchon, e ou a peu importe.
    D’autres signes sont particulièrement intéressants, ,notamment à propos du « votutile » :
    Un article de Politis encore : « En finir avec le vote utile ? »
    Et - comme un fait exprès - le relevé d’internautes qui se foutent de la tête de Hamon à propos d’un tic de langage sur ... le« votutile ».
    Je m’arrête là, parce qu’il y a encore d’autres notations intéressantes, mais j’ai la flemme, je bosse, moi ! ( smiley
    Je devrais me faire embaucher chez filteris, ça me reposerait peut-être de l’EN smiley.
    Bref, la bataille idéologique fait rage, par des chemins détournés, mais bon, pour une fois, même coupé en petites tranches, il a été question du fond, et on peut donc espérer - espérer je dis bien - que le fond a compté.



  • Lavine 16 février 2017 16:13

    Les posts qui justifient et dédouanent les policiers mis en cause dans ces violences odieuses sont cohérents avec les positions du Fn, c’est clair. MLP n’a-t-elle pas justifié la torture ? (http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/12/10/pour-marine-le-pen-il-peut-parfois-etre-utile-de-faire-parler-sous-la-torture_4537731_823448.html). La « dédiabolisation » de l’extrême droite française va faire long feu, à ce rythme-là. Certes, l’offensive est visible ces derniers temps dans de nombreux forums . Multiplier les posts et les articles pour faire croire à une montée en puissance du Fn, attiser les tensions, favoriser la haine, justifier l’injustifiable, faire peur  : la stratégie est connue et elle vise à empêcher de penser, sérieusement, la société qu’il nous faut, et d’en parler. Qui en est bénéficiaire sinon ceux qui cumulent aujourd’hui les pouvoirs politiques et économiques ? Mais cette stratégie n’est pas un signe de force. Et voyez : nous parlons quand même, ici ou ailleurs. Oh pardon : pas avec les auteurs de ces posts. Parler, c’est aussi pouvoir être entendu...



  • Lavine 29 janvier 2017 20:51

    Bonsoir,

    ben je suis drôlement en retard, je découvre l’article seulement maintenant ! Et pourtant « Dieu sait » (je suis athée comme pas deux, scusez) qu’on est effectivement harcelé par les upriens sur FB ou autres.

    J’ai trouvé le lien dans le commentaire d’un insoumis à la 16ème revue de la semaine de Mélenchon. Comme quoi l’insoumission mène à tout  smiley !

    Merci beaucoup M. Robert Gil, on va faire du copié-collé hardidon si vous le permettez, les bonnes infos, ça se partage ( comme la science, le pain, l’eau, les bons sentiments et l’avenir en commun), même à la bourre.



  • Lavine 12 avril 2016 21:15

    Hello,

    je n’ai rien lu, ni l’article, ni les commentaires. Je m’arrête au titre. Quel bel hommage à Tolkien !
    Je suis ravie parce qu’il me semblait, ayant découvert tardivement l’œuvre du monsieur, qu’il s’agissait d’une œuvre majeure, littérairement mais aussi à de nombreux autres points de vue.
    Prêtez attention s’il vous plait, quoi que nous en fassions plus tard, par exemple pour notre future constitution (appel à peine voilé à choisir en 2017 la constituante...) : l’œuvre de Tolkien fait vraisemblablement référence à la façon dont les celtes ont « géré » la fonction du « premier » : président, roi, autre. Le roi avait une fonction symbolique, et quasiment aucun pouvoir. Il distribuait les richesses qui lui était attribué, mais parlait, dans les assemblées (dont la constitution n’est pas forcément un modèle !) après le druide :))

    Ceci n’est pas un éloge du fonctionnement social des celtes (gallois, irlandais...), c’est un élément qu’il me parait opportun de rappeler pour OUVRIR l’esprit quant aux multiples formes que pourraient prendre notre future démocratie, en ne négligeant pas l’importance des fonctions PUREMENT SYMBOLIQUES :)) Du grain à moudre, en quelque sorte.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès