• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le Grunge

Le Grunge

il ne faut pas confondre citoyen et client
il ne faut pas confondre démocratie et cleptocratie
il ne faut pas confondre progrès et profit
il ne faut pas confondre peuple et troupeau
il faut confondre le temps et l'argent
il faut confondre resistance et terrorisme
il ne faut pas oublier qui est la majorité...
et surtout, il va falloir rapidement comprendre que notre bien a tous ne se jouera pas dans les urnes, jouir d'une certaine libertée depuis 10 000ans se paye avec une devise inchangé jusqu'à aujourd'hui : le sang...
Ma devise : Dieu, préserve moi de mes amis, mes ennemis, je m'en occupe...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 177 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Le Grunge Le Grunge 8 mai 2013 17:41
    Pourquoi les politiques n’ont-ils pas de projet sur l’organisation de l’État ?

    pas besoin de faire parti d’un think-tank pour le comprendre, tous les représentant de la caste politique sont des européaniste-atlantiste-ultra-liéraux. Leur projet, c’est détruire toutes les idéologies qui définissent le rôle et l’utilité de l’état. Si on les écoute, la grande structure sociale qu’est l’état ne mène qu’à la guerre, ils ont peur des citoyens, ils préfère avoir a faire a des clients. Je suis d’accord avec ce que vous dites mais si je suis un utopiste, alors vous êtes un rêveur. Le changement par les urnes, c’est mort tout autant que le débat avec cette caste qui a déjà bien défini son cap.



  • Le Grunge Le Grunge 8 mai 2013 17:25

    Ces gouvernements socialistes (libéral depuis 1920 et je ne parle même pas des penseurs US intégrés chez socialo via les St Simonien après 45 etc...) qui privatisent, bientôt on aura des titres du genre« le FN aurait-il un substrat électoral raciste ? »...



  • Le Grunge Le Grunge 5 mai 2013 02:59

    Donc si j’ai bien compris, votre projet c’est fumer des buz taxé a 80% pour payer la dette ?



  • Le Grunge Le Grunge 5 mai 2013 02:17

    je ne suis pas de gauche ps ni même atteins de mélanchonite aigüe mais du haut de vos 27 printemps vous aurez encore le temps de vous remettre en question et de réouvrir votre esprit après avoir été possédé par le adeptes du chiffre. En gentil cerf docile et plein de certitude que vous êtes, commencez par vous poser la question :
    -qui doit être responsable de l’émission des monnaies ?
    -l’économie a t-elle été créée pour rendre service a l’homme, ou l’homme est il au service de l’économie ?
    -qui a pris la responsabilité d’emprunté cet argent et a qui le devons nous ?

    Si vous cherchez vraiment des réponses a ces question et qu’aucun doute ne vous abites, soit vous êtes un fake soit vous êtes possédé par le diable car « 

    l’Ignorant Affirme Le Savant Doute Le Sage Réfléchit »


  • Le Grunge Le Grunge 5 mai 2013 01:37

    Encore un très bon article Olivier merci, seul bémol, la comparaison avec le camarade, qui a mon sens, n’a pas encore dévoilé toutes les facettes multiples et contradictoire de sa vrai identité politique. J’ai tendance a me méfier de ceux qui me disent ce que j’ai envie d’entendre, galvaniser par la complaisance, voila la meilleure arme des esclavagistes droitdel’hommeiste (les libéraux, bel exercice de novlangue n’est ce pas ?). Pour en revenir au sujet, c’est un fait, tous ceux qui ont proposé des sociétés ou il était possible de jouir de tout sans forcement posséder sont devenue les ennemis du monde et du capital. Dos au mur, coincé face à l’ignorance et l’incrédulité de ceux qu’ils voulaient protéger, ils sont devenues autoritaire et ont choisi, le cœur meurtri j’imagine (excepté Staline vous en conviendrez), de casser les œufs pour réaliser l’omelette, la fameuse :« liberté, égalité, fraternité ou la mort ». Mais dans cette fuite en avant ( pour la peine je ferais un comparaison avec le comportement actuel de la commission), accoutumé a cette violence « nécessaire », ils sont devenues identiques, dans leur comportement, au despotes qu’ils voulaient destituer.
    Bien que je ne sois pas fan de M. Onfray, il a écrit un article très intéressant ou il présente les différences entre un révolutionnaire et un révolté. Le Révolutionnaire est violent, il est prêt a tout pour destituer celui qu’il estime être un rempart a son bienêtre, il ira même jusqu’à se montrer plus violent que ses bourreaux pour devenir un tyran. Il tentera de parvenir a ses fins par n’importe quel moyens, république, démocratie, empire, monarchie, théocratie, tous les moyens seront bon pour faire triompher sa caste. Le Révolté croient en ses institutions, observateur avisé, ils sait qu’elles sont entre de mauvaise main. C’est pour cela que même si il se montre violent, il ne tentera pas de présenter ses opposants comme des ennemis de l’intérieur, il leur tendra la main car il est démocrate (partisan de l’ostracisme bien sur pour chasser ses anciens concitoyens les plus corrompus), acceptera le compromis et construira le lendemain avec eux.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès