• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

leclairobscur

leclairobscur

64 ans 
ni dieu, ni maître, ni maîtresse
dans le "précaire" plutôt que dans la "convention"
dans la rencontre et non dans le repli

Tableau de bord

  • Premier article le 14/11/2014
  • Modérateur depuis le 13/12/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 11 77 227
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 21 12 9
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • leclairobscur leclairobscur 6 août 11:55

    @alinea

    Tout à fait alinea ! Cependant, ce modus vivendi politique, intelligemment adopté en l’occurrence pour l’élection présidentielle, est aussi basé sur l’exclusive et le fonctionnement binaire. Je l’ai vécu, à l’époque de la création du Parti de Gauche, que j’ai fini par quitter avec le constat : « comment ces militants qui aspirent à une société enfin démocratique, peuvent s’entre-déchirer, se faire des chausse-trappes, voire même être félons, de cette pire manière ? ». J’essayai, dans ce temps là, de faire état de la pratique de Démocratie participative, en vigueur à Porto Alegre, au Brésil ( disparue électoralement depuis). Cette proposition était simplement antinomique avec les pratiques partisanes, ou assimilable (je vise ici précisément la FI).
    Essayez alinea de vous documenter à ce sujet. Je vous le dis en toute sympathie.
    Kenavo
     smiley


  • leclairobscur leclairobscur 6 août 08:43

    @Durand
    je ne suis pas du tout Facebook mais j’apprécie là votre mise en perspective. Pour continuer dans la désacralisation, le non politiquement correct j’avance d’une manière iconoclaste 3 idées :

    1- N’être qu’écolo « , c’est être agi par la peur de la mort.
    2- l’héritage n’est qu’une dette qu’on contracte envers ses ascendants. Il »vice" le rapport personnel à la vie et déforme les choix d’acquisition notamment, et de mode de vie. Je prône une vie, à la mesure de ce qu’on génère.
    3- l’appât du gain guette chacun d’entre nous. Sur le plan individuel, c’est le pilier de notre attachement au capitalisme
    Quand la peur nichée en chacun de nous, quand l’appât du gain pourront s’amoindrir, quand on supprimera l’héritage, une nouvelle vie ensemble, en famille, de la campagne à la ville sera non seulement possible mais assainie
    Kenavo


  • leclairobscur leclairobscur 6 août 00:57

    @alinea
    Même 500 000 personnes, si je prends en compte ce que vous dîtes, qu’est ce que ça représente, sur le plan électoral, quand il y a en plus de 47 millions susceptibles de voter. La notion d’avant garde éclairée a montré ses limites, et surtout ses errements dévastateurs.

    Si on se réfère, à la révolution tunisienne (cf le printemps arabe), y a en avait il une, non ! Par contre, pour tirer les marrons du feu, les orgas rappliquent qu’ils soient de type institutionnel ou partisan. Une révolution, c’est comme une explosion nucléaire, personne ne peut la maîtriser, mais beaucoup sont pour s’en faire maître et continuateur quand le pouvoir en place, destitué, laisse la place vacante. Et aussi, on a vu ce sur quoi a pu déboucher l’émergence ponctuelle d’EELV . . . sur rien de fonctionnel. La notion de parti, héritière de la fin du XIXème siècle, n’est plus adapté au XXIème. Jean Jaurès, professeur de philo comme Mélenchon, les mettait en avant, dans leur fonction de modernité, pour son époque, mais disait à peu près cela : « si une forme d’organisation politique se révèle obsolète, il faut la remplacer par quelque chose de plus opérant pour promouvoir le changement social ». Si être dans un parti a encore une efficience comptable sur le plan électoral, il n’a du fait de son fonctionnement vertical (commun à tous des 2 extrêmes) aucune chance de fédérer l’ensemble d’une société.
    Kenavo


  • leclairobscur leclairobscur 5 août 19:06

    Mr Flourens, qui entendrait Mélenchon, s’il n’y avait pas ces mêmes médias ? Lors du 2ème débat, l’éloge a été unanime pour qualifier la prestation de votre héros-rault. N’a t’il pas montré à cette occasion, son esprit, son humour, le caractère adéquat de ces interventions ? 

    Alors, je dois, Mr Flourens, vous ranger parmi ceux que je fustige dans la fin de ma réaction à Fergus
    Kenavo


  • leclairobscur leclairobscur 5 août 18:33

    @Fergus

    Cher Fergus, je m’incline bien bas devant l’érudition dont vous faîtes état quant à la pratique médiatique et parlementaire de la FI. Mais voilà, vous pouvez le faire, pour l’essentiel, en tant que spécialiste suiveur attentif de la chose politique. Je ne dénigre pas vraiment cela, mais moi je n’en suis pas capable, car ça ne m’intéresse pas. 
    Je le répète, et pour la 1ère fois, avec cet 11ème article Agoravoxocompatible, c’est la 1ère fois que je procède de la sorte, en contre de ma sympathie spontanée pour les positions portées par ceux à propos de qui je fais porter ma critique. Ce que vous mettez en éclairage est incontournable, mais quel résidu de message tombera dans « l’oreille et l’oeil » des quidam moyens, que j’ai encore vu, aujourd’hui, se précipiter, en grand nombre, dans les antres de la grande consommation ! 
    Dans le laps de temps, qui a été nécessaire pour que mon article soit publié, j’ai « essuyé » 2 remarques du même modérateur, à ce qu’il m’a semblé, fustigeant d’abord (dans ma 1ère mouture non validée) mon propos pitoyable et (pour celle ci même), s’adressant à moi comme à un camarade, pour me faire savoir que réfléchir demandait du travail, beaucoup de travail. Ce que, à ces yeux, je n’étais pas encore parvenu à faire. Ce sont, ces types de réactions, qui nuisent beaucoup plus que ce j’ai pointé avec nos 4 mousquetaires
    Je vous remercie, bien sûr, pour votre réaction, qui relève pour moi d’une grande honnêteté intellectuelle.
    Kenavo
Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Chevaliers blancs à la triste figure . . . médiatique




Palmarès