• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Livingbridge

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Livingbridge 14 juin 2010 21:16

    Tout à fait d’accord avec vous, Hige, concernant Chossudovsky.

    Excellent billet par l’auteur [et bonne traduction]. J’éspère que cet article sera vera à la une d’AV très rapidement.

    Le dépiècement de la Yugoslavie était, je pense, une expérience de laboratoire pour voir comment les pratiques de pillage par le FMI et la BM seraient perçus par les populations de l’Europe — ces mêmes pratiques ayant déjà fait des ravages en Afrique et en Amérique du Sud depuis bien de décénnies.

    Ces deux continents, qui comprenaient les sources de la plupart de prêts du FMI, avaient compris la dûr leçon  Tout à fait d’accord avec vous, Hige, concernant Chossudovsky.

    Excellent billet par l’auteur [et superbe traduction]. J’éspère que cet article se vera à la une d’AV très rapidement.

    Le dépiècement de la Yugoslavie est significatif, je pense, parce qu’il s’agissait d’une expérience de laboratoire pour voir comment les pratiques de pillage par le FMI et la BM seraient perçues par les populations de l’Europe — ces mêmes pratiques ayant déjà fait des ravages en Afrique et en Amérique du Sud depuis déjà bien de décénnies.

    Ces deux continents, qui comprenaient les sources de la plupart de prêts / revenus du FMI, avaient compris par expérience dûrissime qu’ils ne voulaient plus rien à faire avec les financiers du ’nord’.

    Le FMI s’est trouvé peu à peu dépouvu de victimes potentielles et, tout comme L’OTAN de l’après guerre froide, se voyait voué la casse.

    Arrive sur scène, avec grand fanfare, les néoconservateurs, et notamment une bande de cinglés qui prônait la création d’un ’arc d’instabilité’ allant des Balkans à l’Asie Centrale [cf Bernard Lewis], censé remettre Empire sur de bons et sûrs rails ...

    La recette d’hégémonie par endettement [’Disaster Capitalism’] est devenue maintenant imbattable, avec la concertation étroite entre ce qui furent autrefois des compétiteurs : à Washington, Londres et Bruxelles.

    Les méchanismes du « marché libre » des finances, étant sans frein ni conscience, sont en train actuellement de bouffer, avec du bidon pûr !, les dernières resources réelles qui restent.

    PS : Deux autres auteurs importants à lire sur la Yugoslavie, entre autre : Diane Johnston et Michael Hudson.



  • Livingbridge 11 octobre 2009 18:56

    « D’ailleurs Nasser parlait d’Arabes de Palestine et jamais de Nation Palestinienne ! »

    Il faut garder à l’ésprit que le concept ’d’état nation’ n’existait pas au Monyen Orient avant le 20ème siècle. Il est inexact de parler d’’Empire’ Ottoman. Ce fut plutôt une grande Administration fluide qui, pendant près de 400 ans, était rarement contesté de l’intérieure. Ce sont les envahisseurs Occidentaux, démenteleurs de l’administration Ottomane, qui ont imposés le concept de ’frontière’ au Moyen Orient. Et c’est bien là l’origine de tous les ennuis régionaux depuis.

    C’est pour cela que les Sionistes qui maintiennent dur comme fer qu’il n’y a jamais eu ni peuple ni pays Palestinien, soit sont ignorants eux mêmes, soit ils profitent de l’ignorance des autres. En tout cas, il faut corriger de tels arguments, à chaque fois qu’ils sont déballés, car ils sont aussi toxiques qu’ils sont faux. 

    En tout cas, félicitations et remerciements à l’auteur. Vous avez soulevé une bonne question, qui a engendré une discussion mesurée et productive.







Palmarès