• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

 Mohamed Takadoum

Mohamed Takadoum

 Citoyen marocain et ancien cadre dirigeant dans une grande entreprise publique de service au Maroc.
 
Excédé par les clchés de certains organes de presse sur mon pays et l'autoflagellation à laquelle s'adonnent certains maghrébins sur la presse de l'héxagone, je présente aux lecteurs d'Agoravox aprés l'avoir fait ailleurs mon regard sur le pays, ses défis, ses hommes, ses femmes et ses institutions. 

 

Tableau de bord

  • Premier article le 15/04/2011
  • Modérateur depuis le 01/06/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 68 748 1990
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 79 30 49
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 23 novembre 00:52

    Pour terminer mon commentaire un peu long, voici deux extraits de discours du Roi MohammedVI que vous présentiez comme quelqu’un « qui n’est pas la » dans votre article, qu’il est bien au fait des défis qui se posent à son pays et à sa jeunesse.

     Discours du trône du 30/07/ 2014.

    « … Mais en prenant connaissance des chiffres et des statistiques qui figurent dans lesdites études et qui mettent en évidence l’évolution de la richesse du Maroc, je M’interroge, avec les Marocains, non sans étonnement : Où est cette richesse ? Est-ce que tous les Marocains en ont profité, ou seulement quelques catégories ? La réponse à ces interrogations n’exige pas d’analyses approfondies. Et si le Maroc a connu des avancées tangibles, la réalité confirme que cette richesse ne profite pas à tous les citoyens. En effet, Je relève, lors de Mes tournées d’information, certaines manifestations de pauvreté et de précarité, comme Je note l’ampleur des disparités sociales entre les Marocains… »

    http://www.maroc.ma/fr/discours-royaux/discours-de-sm-le-roi-la-nation-loccasion-de-la-fete-du-trone

     Le discours du 13/10/ 2017.

    « Si le Maroc a réalisé des progrès manifestes, mondialement reconnus, le modèle de développement national, en revanche, s’avère aujourd’hui inapte à satisfaire les demandes pressantes et les besoins croissants des citoyens, à réduire les disparités catégorielles et les écarts territoriaux et à réaliser la justice sociale.
    A cet égard, Nous invitons le gouvernement, le parlement et les différentes institutions ou instances concernées, chacun dans son domaine de compétence, à reconsidérer notre modèle de développement pour le mettre en phase avec les évolutions que connaît le pays ». « … Hélas, le progrès enregistré au Maroc ne profite pas à tous les citoyens. En particulier, il ne touche pas ceux à qui Nous vouons une bienveillante sollicitude : nos jeunes qui représentent plus d’un tiers de la population.

    En effet, assurer la mise à niveau de la jeunesse marocaine pour favoriser son engagement actif et efficient dans la vie publique nationale, constitue un défi majeur qu’il convient de relever de manière appropriée. Nous l’avons souligné à maintes reprises, notamment dans le Discours du 20 août 2012 : la jeunesse représente notre véritable richesse ; loin d’être un frein au développement, elle en constitue le moteur… »

    http://www.indh.ma/index.php/fr/discours-et-messages-royaux/414-13-10-2017-discours-de-sa-majeste-le-roi-mohammed-vi-que-dieu-l-assiste-a-l-ouverture-de-la-premiere-session-de-la-2eme-annee-legislative-de-la-10eme-legislature

     



  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 23 novembre 00:15

    Vous êtes nés dans ce pays mais apparemment vous ne l’aimez pas beaucoup. J’ai cru comprendre à travers un de vos article que vous étiez parmi cette cohorte de français qui gravitaient autour de feu Hassan 2. De cette période vous n’en parlez jamais. Et pourtant c’est pendant cette période que le Maroc a connu les années les plus sombres avec des emprisonnements atroces et des répressions implacables y compris des disparitions reconnus implicitement par le Roi défunt lui même à la fin de sa vie avec la mise en place l’Instance Equité et Réconciliation et les réparations qui ont suivis. La première mesure prise par le nouveau Roi Mohammed VI c’était de se débarrasser des gens comme vous.

    Le Maroc est un pays pauvre : le seul pays arabe qui n’a pas une goutte de pétrole et la seule richesse du pays, les phosphates couvrent à peine le quart de ses importations. Cette pauvreté a des dérives que vous citez mais le pays se débouille pour s’en sortir. Je l’avais déjà écris sur ce site que. Avec l’avènement de MohammedVI, le pays était presque en cessation de paiement dans les années 80 et après un passage de plus d’une décennie sous la houlette du FMI, il a recouvré ses capacités d’investissement. Plus de deux millions de marocains ont été tiré du seuil de pauvreté. Le PIB du pays a plus que doublé dix ans après l’accession du Roi MohammedVI au trône . En 2011, le pays a réalisé en dépit de la crise, le taux de progression de PIB le plus élevé de la région du MENA (Afrique du Nord et Moyen Orient).

    Le taux d’analphabétisation  qui était de plus de 50% au moment de l’accession de Mohammed VI au trône est passé à 30% pour être ramené à 20% en 2016 et être éradiqué dans les années 2020. Le taux d’électrification et d’adduction à l’eau potable était de 50%, il est de plus de 96% actuellement. A signaler aussi, la lutte contre la pauvreté avec l’INDH et la consécration des droits de la femme avec le nouveau code de la famille « Moudawana » qui reste à parfaire il est vrai. La couverture médicale en phase d’être réalisée pour tous. Que le pays est doté d’un cape et d’une vision 2020 et de plans sectoriels en cours de réalisation dans les infrastructuresl’industriel’agriculture, l’énergie avec le plan solaire et le tourisme. Enfin sur le plan politique, les reformes constitutionnelles  initiées par le Roi avec la constitution de 2011 constituent des avancées sur le chemin de la démocratisation du pays.

     Quand on aime un pays c’est vrai qu’il faut parler de ce qui ne marche pas mais et surtout de ce qui marche.

     



  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 19 août 14:37

    @Elliot 

    Mais non ce n’est pas le sens de mon article. Il s’agit d’une analyse juridique qui rappelle aux islamistes et aux extrémistes de tous bords qu’au Maroc( pays musulmans) la seule autorité religieuse du pays de par la constitution c’est Amir Al Mouminine. Que ceux qui agissent en dehors de cette institution le font dans l’illégalité. Mon message s’adresse aux islamistes mais aussi aux autorités de mon pour faire appliquer la constitution. Nous ne raisonnons pas dans le cadre d’un pays laic ne remenez pas tout à la France les données sont différentes. 



  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 19 août 14:17

     Les écervelés terroristes et les islamophobes qui s’attaquent à cette religion et aux musulmans ont ceci de commun qu’ils ont une lecture biaisés des Sourates du Coran. Ils ne font pas la différence entre des Sourates valables pour des cas cas déterminés dans la vie du prophète notamment en temps de guerre et les prescriptions d’ordre général valables tout le temps. Je rappelle ces prescriptions d’ordre général.


     « Celui qui a tué un homme qui lui-même n’a pas tué, ou qui n’a pas commis de violence sur la terre, est considéré comme s’il avait tué tous les hommes ; et celui qui sauve un seul homme est considéré comme s’il avait sauvé tous les hommes« (5:32). « Quiconque tue intentionnellement un croyant, sa rétribution alors sera l’Enfer, où il demeure éternellement. Allah est en colère contre lui, et le condamne, et lui a préparé un châtiment terrible. »(Verset de An Nissa : 93) « Combattez dans les sentiers de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas, car Dieu n’aime pas les transgresseurs” Verset 2:190.« « Allah ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables. (Sourate al - Mumtahanah, 8) ». 


  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 19 août 14:09

    @HELIOS Vous prenez des Sourates émises en temps de guerre et qui sont des prescription valables pour ce moment et vous voulez comme ces écervelés en faire des prescriptions générales valables tout le temps. Les prescriptions générales sont celles que j’ai déjà rappelé.


     « Celui qui a tué un homme qui lui-même n’a pas tué, ou qui n’a pas commis de violence sur la terre, est considéré comme s’il avait tué tous les hommes ; et celui qui sauve un seul homme est considéré comme s’il avait sauvé tous les hommes« (5:32). « Quiconque tue intentionnellement un croyant, sa rétribution alors sera l’Enfer, où il demeure éternellement. Allah est en colère contre lui, et le condamne, et lui a préparé un châtiment terrible. »(Verset de An Nissa : 93) « Combattez dans les sentiers de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas, car Dieu n’aime pas les transgresseurs” Verset 2:190.« « Allah ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables. (Sourate al - Mumtahanah, 8) ». 
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès