• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

 Mohamed Takadoum

Mohamed Takadoum

 Citoyen marocain et ancien cadre dirigeant dans une grande entreprise publique de service au Maroc.
 
Excédé par les clchés de certains organes de presse sur mon pays et l'autoflagellation à laquelle s'adonnent certains maghrébins sur la presse de l'héxagone, je présente aux lecteurs d'Agoravox aprés l'avoir fait ailleurs mon regard sur le pays, ses défis, ses hommes, ses femmes et ses institutions. 

 

Tableau de bord

  • Premier article le 15/04/2011
  • Modérateur depuis le 01/06/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 94 783 2212
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 80 31 49
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 10 novembre 2021 21:53

    @GHEDIA Aziz Je l’espère aussi pour nos deux peuples, pour nos enfants que les choses se calment et que chacun s’attelle d’abord pour le développement economique et social de son pays et de ses concitoyens. Bonne soirée.



  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 10 novembre 2021 19:15

    @Ghedia Aziz, Il manquait des précisions sur cette sortie du représentant du Maroc à l’ONU et que vous appelez à mon avis tort "poignard dans le dos. Le contexte, à la conférence des mouvements des non alignés M Lamara a fait un discours où il s’est lancé dans une diatribe contre le Maroc traité de tous les noms etat colonialiste occupant un pays qui n’existe que dans son esprit. M Hilal répondait à cette diatribe à parlé de l’autodétermination de la Kabylie. Une réponse de contexte, rien de plus. 

    En Algerie on en fait toute une histoire à côté de celle grotesque que le Maroc aurait télécommandé les feu de forêt en Algerie qui ont traversé cette éte presque tous les pays de la Meditérannee plus d’autres accusations plus grotesques les unes que les autres. Le Roi juste après avait oficiellement lancé un message de fraternité à l’Algerie et au peuple algérien unique et uni. Le 6novembre le souverain a encore parlé des 5 peuples du Maghreb uni ni de 6 ni 7 peuples.Les messages sont clairs. D’Alger les réactions sont encore disproportionnées on veut des excuses officielles à un non événement chez nous . Car officiellement nous n’avons reconnu as le MAC nous ne lui ont pas ouverts de bureau à Rabat. Nous ne l’avons pas armé, nous n’avons pas hébergé ses militants, nous n’avons pas financé des bureaux ou des ambassades à l’etranger pour ce mouvement nous n’avons pas mobilisé tout un pays déboursé des milliards de dollars pour sa cause chez nous comme vous l’avez fait et faites avec le Polisario une affaire marocaine qui devient contre toute logique une affaire intérieure algérienne.

    Vous conviendrez avec moi que c’est bien nous au Maroc qui peuvent parler de poignard dans le dos.Nous pouvons effacer tous les différents y compris l’histoire de larges portions du territoires national rattachés par le France à l’Algerie. D’ailleurs dans un geste d’apaisement feu Hassan a signé et fait ratifier l’accord sur les frontières espérant un geste des dirigeants algériens. Rien. Pour l’instant et c’est une sage décision le Maroc a décidé oficiellement d’ignorer les gesticulations des dirigeants algériens le gaz on l’a trouvé auilleurs et le pays n’est nullement impacté, les échanges électriques non plus contrairement à une propagande éhontée qui nous vient de l’Est. Les avions de la RAM sont détournés sans aucun problème de l’espace aérien algérien et quoi encore ? Et moi je ne vais pas parler de poignard dans le dos.



  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 10 novembre 2021 16:11

    @Jonas Avec nos interlocuteurs algeriens, nous nous trouvons malheuresement devant un mur. Avec le nouveau régime chez eux ou bien vous insultez le Maroc et ses institutions, assenez des contres vérités historiques donc ne pas s’écarter de la version officielle ou vous êtes accusés de trahison ou pire collision avec le makhzen qu’ils galvaudent à tout bout de champ.

    Avec notre ami @Aziz Ghedia, je lui ai fait une longue réponse étayées par des liens sur ce mouvement du Polisario crée de toute pièce par Alger plus précisément par le sinistre Fkih Basri rien à voir avec l’ancien ministre qui était réfugié à Alger. Kadafi s’en est mêlé ensite. Toute cette histoire décrite en détail sur le lien que je lui ai envoyé. Avant l’occupation espagnole, les sultans du Maroc désignaient leurs représentants dont des Caïds et pachas qui géraient ces provinces. Le plus illustre d’entre eux Maa El Ainin a construit la ville de Smara voir cette vidéo sur You Tube https://youtu.be/aUdIHHLyBjE

    Au lieu de répondre à mon argumentation mon interlocuteur me sort la guerre de 1963 date de naissance de notre souverain Mohammed6 sortie aussi par M Laamara pour justifier la coupure des relations diplomatiques alors que j’avais détaillé le contexte de cette guerre a pour cause la parole non tenue de Farhate Abbas a MohammedV. Mon interlocuteur me sort aussi la question des deux villes marocaines encore sous occupation espagnole Sabta et Melilia. L’occupation de ces deux villes au 15éme siecle par l’Espagne est un tribu que paye le Maroc seul au nom du monde arabo-musulman après le départ des arabes d’Andalousie. Notre pays ne peut courir deux lièvres à la fois .La priorité est la récupération de nos provinces sahariennes. L’Espagne se cache derrière la question de Gibraltar occupé par l’Angleterre. Mais je n’en tiens pas rigueur à mon interlocuteur qui même s’il est convaincu est obligé de répéter la parole officielle alors que chez nous un parti marxiste léniniste certes minoritaire et qui ne représente que lui continue de prôner « l »’autodetermination du peuple sahraoui" sans être inquiété par les autorités. Ces irresponsables auraient dû demander l’autodétermination des sahraouis, de tous les sahraouis du Maroc à l’Égypte puisqu’il y a un sahara qui va du Maroc jusqu’en Egypte et qui traverse d’abord l’Algerie, et ensuite la Tunisie, et la Libye. Le Sahara est une entité géographique et non pas un pays.



  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 9 novembre 2021 15:08

    @ GHEDIA Aziz. Au départ je n’ai pas voulu répondre à votre commentaire mais à la réflexion je suis dit que des précisions doivent être formulées à votre écrit. Petite remarque préalable ; si je comprends que des médias aux ordres des sites inféodés par les services algériens véhiculent les thèses anti marocaines des autorités algériennes pourquoi des intellectuels algériens, des hommes d’opinion des historiens se mettent aussi de la partie contre le Maroc. Or dans cette affaire du Sahara marocain il faut tout simplement interroger l’histoire, avant l’occupation espagnole à qui appartenait ce sahara ? Sur la genèse du Polisario au départ mouvement d’opposition au régime marocain dont les dirigeants réclamaient la libération de ce territoire et le rattachement au Maroc avant d’être pris en main par feu Boumediene et Kadhafi. J’avais repris sur mon blog en 2011 un article réalisé par des dirigeants de ce mouvement qui ont rejoints le Maroc et qui détaille toute cette histoire. http://bouliq.blogspot.com/2012/11/la-vraie-histoire-du-front-polisario.html Concernant les actes belliqueux su Maroc, à part des accusations : les dirigeants d’Alger n’ont jamais montré la moindre preuve à la communauté internationale sur ces accusations. Quant aux relations du Maroc avec Israel et suite aux accords d’Oslo entre palestiniens et israélien, le 1er septembre 1994 Shimon Peres, alors ministre israélien des Affaires étrangères, était à Rabat pour l’inauguration d’un bureau de liaison israélien. Suite aux évènements de Gaza ces relations ont été suspendus jusqu’a récemment. De plus 800 000 à 1M d’israéliens d’origine marocaine vivent en Israël. Cette communauté a gardé des liens forts avec le Maroc, leur pays d’origine, tradition musique, habillements cérémonie etc…Cette reprise des relations va permettre à cette communauté de visiter le pays de leurs ancêtres, leurs saints enterrés au Maroc directement sans passer par des pays tiers. Dans cet article appel j’avais de mandé à cette communauté en Israël de se ranger derrière le camp de la paix en Israëlhttps://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/maroc-israel-palestine-appel-a-nos-199903 Que vient donc faire l’Algérie dans cette affaire. Vous parlez aussi de M Azoulay, sachez que les Sultans du Maroc à travers l’histoire ont eu souvent des conseillers voire des ministres de confession juive. Le premier gouvernement constitué après l’indépendance du Maroc comprenait un ministre de confession juive M Benzaken et feu Hassan2 avait désigné M Berdugo juif marocain comme ministre du tourisme. Tout cela et tous ces références historiques vous les trouverez dans aucun média ou site algérien que des insultes et des invectives contre le Maroc, les marocains et leur souverain qui n’a pas hésité à tendre la main à l’ Algérie dans beaucoup de ses discours dans le plus remarquable est celui de 2018. C’est, donc, en toute clarté et en toute responsabilité que je déclare aujourd’hui la disposition du Maroc au dialogue direct et franc avec l’Algérie sœur, afin que soient dépassés les différends conjoncturels et objectifs qui entravent le développement de nos relations. A cet effet, je propose à nos frères en Algérie la création d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation. Le niveau de représentation au sein de cette structure, son format, sa nature sont à convenir d’un commun accord ».

     Un peu avant dans son discours, le Roi et après avoir rappelé l’état « de division et de discorde » actuel a insisté sur l’histoire qui unit les deux pays et les siens de sang qui unissent les deux peuples dans ces termes. Cet état contraste avec l’ambition de concrétiser l’idéal unitaire maghrébin, qui animait la génération de la Libération et de l’Indépendance, ambition qui s’est incarnée en 1958 par la Conférence de Tanger, dont nous célébrons le soixantième anniversaire. Auparavant, l’appui apporté par le Royaume à la Révolution algérienne avait contribué à renforcer les relations entre le Trône marocain et la Résistance algérienne. Il avait également été un élément fondateur de la conscience et de l’action politique maghrébine commune. De longues années durant et jusqu’au rétablissement de l’indépendance, côte à côte, nous nous sommes dressés contre le colonisateur dans un combat commun ; et nous nous connaissons bien. Par ailleurs, nombreuses sont les familles marocaines et algériennes qui partagent des liens de sang et de parenté. Nous savons aussi que l’intérêt de nos peuples réside dans leur unité, leur complémentarité, leur intégration ; et nul besoin qu’une tierce partie joue, entre nous, les intercesseurs ou les médiateurs ».Aucune suite n’ été donné par les autorités algériennes à ce discours. Dans cet invite le Roi du Maroc est resté fidèle à ses ancêtres alors que le terme makhzen est galvaudé à tort et à travers par vos médias.

     https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/maroc-algerie-pourquoi-la-presse-204816

     




  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 7 novembre 2021 23:33

    @GHEDIA Nous avons la même expression largement véhiculée chez nous et des centaines sinon des milliers d’autres dans nos darija respectives et aussi dans la composante amazigh. C’est dire que les deux peuples sont véritablement des peuples frères liés par énormément de choses.                               Mon propos n’est pas de parler de l’assassinat terrible des trois chauffeurs algériens allayarhamhoum la MINIRSO doit faire rapidement son enquête et son rapport et le rendre public pour déterminer les responsabilités dans cette affaire . Mais bien autre chose et je suis prés de discuter avec vous du contenu de mon article.                                                             Quand aux hostilités et qui a commencé quoi je vous invité à lire mon article écrit sur ce site https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/maroc-algerie-qui-a-trahi-qui-234390

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Maroc-Algérie ; qui a trahi qui ?
  2. Maroc : pour une diplomatie offensive contre Alger

Publicité



Palmarès

Publicité