• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

 Mohamed Takadoum

Mohamed Takadoum

 Citoyen marocain et ancien cadre dirigeant dans une grande entreprise publique de service au Maroc.
 
Excédé par les clchés de certains organes de presse sur mon pays et l'autoflagellation à laquelle s'adonnent certains maghrébins sur la presse de l'héxagone, je présente aux lecteurs d'Agoravox aprés l'avoir fait ailleurs mon regard sur le pays, ses défis, ses hommes, ses femmes et ses institutions. 

 

Tableau de bord

  • Premier article le 15/04/2011
  • Modérateur depuis le 01/06/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 89 787 2194
1 mois 1 2 15
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 80 31 49
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 10 juin 18:55

    @Julyo 

    Je vous remercie pour votre commentaire mais je me permets de vous apporter les précisions suivantes en concernant la fortune royale qui fait beaucoup fantasmer dans l’Héxagone. D’abord ce n’est pas la fortune du Roi comme on le dit mais celle de la famille royale, lire les héritiers de feu Hassan2. Constitué essentiellement d’un grand fonds d’investissement appelé MADA les sociétés dans lesquelles il participe sont généralement cotées en bourse et paient leurs impôts. Le fonds lui aussi est soumis à l’impôt sur les sociétés. Contrairement à d’autres dirigeants africains ou du tiers monde qui vont planquer leur argent à l’étranger, les participations du fonds MADA vont à des entreprises marocaines dans le pays qui emploient des milliers de personnes et aussi dans des domaines ou le secteur privé marocain est défaillant (énergies renouvelables, solaires etc…).

    Au titre de la cotisation au fonds contre le Covid 19 que j’ai cité dans mon article( plus de 3 milliards d’euros récoltés) le fonds MADA a donné l’exemple le premier en versant 200 millions d’Euros. Pour ceux que les avancées du pays rendent malades je parlais des représentants des services des dirigeants algériens qui le font savoir à travers des articles inspirés de la presse algérienne pas du peuple algérien frère bien entendu. Faites un tour dans cette presse pour savoir les monstruosités racontés sur notre pays.



  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 10 juin 14:52

    @machin Apparemment et faute d’arguments, vous étés dans des caricatures qui ne servent à rien concernant le Maroc et que j’ai toujours dénoncé sur ce site et ailleurs. J’ai conscience que certains sont malades dés qu’il entendent une avancée quelconque de ce pays.Ils n’ont rien à faire sur ma page.



  •  Mohamed Takadoum MTakadoum. 25 décembre 2019 21:26

    Alors que je parlais cinéma, cela n’a pas raté ; on vient me parler de clichées et de caricatures sur le Maroc. Sur ce que je dénonçais justement dans mon article le tryptique : prostitution, drogue et intégrisme comme si ce pays ne vivait que par cela et pour ça. Pays millénaire par les dynasties que l’ont dirigé le Maroc n’est certainement pas une république bananière et n’est non plus à comparer avec les monarchies du Golfe crées au début du siècle dernier par les anglais ou les autres pays du Maghreb (anciennes possessions ottomanes et ensuite françaises)

    . A rappeler que c’est le seul pays qui a échappé à la domination ottomane qui a duré plusieurs siècles sur l’ensemble des pays arabes. Pays pauvre certes -un des rares des pays arabes qui n’a pas une goutte de pétrole- avec les tares inhérents aux pays pauvres, le pays se développe à son rythme assurant la stabilité de toute la région. Tout n’est pas rose dans le pays mais il ne peut être réduit à des clichés ou des caricatures.

    Et pour mettre fin aux idioties de ceux à qui viennent pourrir mes articles sur le Maroc avec des insultes ou autres invectives sur le pays, lire ceci.

    Extrait du discours de Lyautey à la chambre de commerce de Lyon, 29 février 1916.

    "Alors que nous nous sommes trouvés en Algérie en face d’une véritable poussière, d’un état de choses inorganique, où seul le pouvoir constitué était celui du dey turc effondré dès notre venue, au Maroc, au contraire, nous nous sommes trouvés en face d’un empire historique et indépendant, jaloux à l’extrême de son indépendance, rebelle à toute servitude, qui jusqu’à ces dernières années, faisait encore figure d’État constitué, avec sa hiérarchie de fonctionnaires, sa représentation à l’étranger, ses organismes sociaux dont la plupart subsistent toujours, malgré la défaillance récente du pouvoir central. Songez qu’il existe encore au Maroc nombre de personnages qui, jusqu’il y a six ans, furent ambassadeurs du Maroc indépendant à Pétersbourg, à Londres, à Berlin, à Madrid, à Paris, accompagnés de secrétaires et d’attachés, hommes d’une culture générale, qui ont traité d’égal à égal avec les hommes d’état européens, qui ont le sens et le goût des choses politiques : rien de similaires en Algérie ou en Tunisie. A côté de cet état-major politique, il existe également un état-major religieux qui n’est pas négligeable. Le ministre de la justice actuel du sultan a professé pendant des années à l’université d’El-Azar au Caire, à Stamboul, à Brousse, à Damas, est en correspondance avec les oulémas jusqu’aux Indes, et n’est pas le seul qui soit en relations avec l’élite islamique d’Orient. Il existe enfin une équipe économique de premier ordre composée de gros commerçants qui ont des maisons à Manchester, à Hambourg, à Marseille, qui y sont généralement allés eux-mêmes..." 



  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum. 18 mars 2019 14:48

    Article courageux mais juste de l’auteur car attaqué par les adeptes du grand remplacement qui sont intervenus en meute comme d’habitude. L’assassin de la Nouvelle Zélande est bien inspiré par cette théorie devenue idéologie qui a conduit à ce crime odieux. Le Sieur Finkielkraut et les adeptes de cette idéologie sont bien moralement responsables de ce crime.

    La preuve aucun d’eux sur ce site n’a parlé des victimes qui ne comptent certainement pas pour eux comme ne comptaient pas les juifs odieusement  massacrés par Hitler, les palestiniens par les sionistes israéliens mais aussi les victimes des terroristes islamistes par les jihadistes. Ils n’ont donc fait que justifier cette idéologie macabre car elle pousse des égarés, des faibles d’esprit aux crimes de masse et doit être combattue par tous les démocrates.



  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum. 9 décembre 2018 11:52

    Je répète ce que j’ai écrit tout à fait au début et qui constitue une réponse à certains commentaires. Je ne suis ni « dans une image fantasmée » de la France ni dans une mise en cause d’un mouvement légitime car il a l’adhésion de la majorité écrasante du peuple français Et le peuple a toujours raison sur les affaires qui le concernent.

    C’est un regard externe et intéressé et j’explique pourquoi que je donne à titre personnel qui condamne la violence toutes les violences notamment celles qui sont faites au peuple et j’en sais quelque chose dans mon propre pays. Presque tous les articles sur Agara traitent du mouvement des gilets jaunes et j’ai pas à intervenir la dedans ; moi qui a toujours condamné l’intervention de journalistes, commentateurs et autres spécialistes du Maghreb donneurs de leçons dans nos affaires.

    C’est d’ailleurs un peu pour ça que je suis sur Agora il y a plusieurs année voir mon profile à ce sujet.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès