• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

 Mohamed Takadoum.

Mohamed Takadoum.

 Citoyen marocain et ancien cadre dirigeant dans une grande entreprise publique de service au Maroc.
 
Excédé par les clchés de certains organes de presse sur mon pays et l'autoflagellation à laquelle s'adonnent certains maghrébins sur la presse de l'héxagone, je présente aux lecteurs d'Agoravox aprés l'avoir fait ailleurs mon regard sur le pays, ses défis, ses hommes, ses femmes et ses institutions. 

 

Tableau de bord

  • Premier article le 15/04/2011
  • Modérateur depuis le 01/06/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 73 761 2059
1 mois 1 5 10
5 jours 0 5 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 79 30 49
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  •  Mohamed Takadoum. Mohamed Takadoum. 20 février 23:34

    Il n’y a pas « d’Islam façon » pour être musulman il faut observer ses fondements c’est tout :

    -La proclamation de foi ; les prières quotidiennes ; le jeune du mois de Ramadan ; l’aumône réglementé et enfin le pèlerinage à la Macques pour ceux qui le peuvent. Pour beaucoup d’Oulemas seule la profession de foi suffit. Il n’y a plus de Dar El Harb et Dar Assilm qui existait au début de l’expansion de l’Islam. Des intégristes en parlent encore et alors. Certains viennent me jeter à la figure des Sourates du Coran sorties de leur contexte historique pour dire que celui-ci n’est adapté ni à la démocratie ni au vivre ensemble alors qu’il suffit à un musulman d’observer les fondements que j’ai cité.

    Ces prescriptions bibliques abominables sur lesquels jurent les présidents américains et d’autres à leur prise de pouvoir permettent-ils le vivre ensemble. Les chrétiens et juifs qui ne les observent sont-ils pour autant de mauvais croyants ?

    Deutéronome, chapitre 13

    6. Si ton frère, fils de ta mère, ou ton fils, ou ta fille, ou la femme qui repose sur ton sein, ou ton ami que tu aimes comme toi-même, t’incite secrètement en disant : Allons, et servons d’autres dieux ! -des dieux que ni toi ni tes pères n’avez connus,

    7. d’entre les dieux des peuples qui vous entourent, près de toi ou loin de toi, d’une extrémité de la terre à l’autre-

    8. tu n’y consentiras pas, et tu ne l’écouteras pas ; tu ne jetteras pas sur lui un regard de pitié, tu ne l’épargneras pas, et tu ne le couvriras pas.

    9. Mais tu le feras mourir ; ta main se lèvera la première sur lui pour le mettre à mort, et la main de tout le peuple ensuite ;

    10. tu le lapideras, et il mourra, parce qu’il a cherché à te détourner de l’Éternel, ton Dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude.

    Lévitique, chapitre 24

    16. Celui qui blasphémera le nom de l’Éternel sera puni de mort : toute l’assemblée le lapidera. Qu’il soit étranger ou indigène, il mourra, pour avoir blasphémé le nom de Dieu.

    Deutéronome, chapitre 21

    18. Si un homme a un fils indocile et rebelle, n’écoutant ni la voix de son père, ni la voix de sa mère, et ne leur obéissant pas même après qu’ils l’ont châtié,

    19. le père et la mère le prendront, et le mèneront vers les anciens de sa ville et à la porte du lieu qu’il habite.

    20 Ils diront aux anciens de sa ville : Voici notre fils qui est indocile et rebelle, qui n’écoute pas notre voix, et qui se livre à des excès et à l’ivrognerie.

    21. Et tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi, afin que tout Israël entende et craigne.

    Deutéronome, chapitre 22

    22- Si l’on prend sur le fait un homme couchant avec une femme mariée, tous deux mourront : l’homme qui a couché avec la femme et la femme elle-même. Tu feras disparaître d’Israël le mal.

    23- Si une jeune fille vierge est fiancée à un homme, qu’un autre homme la rencontre dans la ville et couche avec elle,

    24- vous les conduirez tous deux à la porte de cette ville et vous les lapiderez jusqu’à ce que mort s’ensuive : la jeune fille parce qu’elle n’a pas appelé au secours dans la ville, et l’homme parce qu’il a usé de la femme de son prochain. Tu feras disparaître le mal du milieu de toi.

    Le Deutéronome, chapitre 25

    11. Lorsque des hommes se querelleront ensemble, l’un avec l’autre, si la femme de l’un s’approche pour délivrer son mari de la main de celui qui le frappe, si elle avance la main et saisit ce dernier par les parties honteuses,

    12. tu lui couperas la main, tu ne jetteras sur elle aucun regard de pitié.

    Le Deutéronome, chapitre 24

    7. Si l’on trouve un homme qui ait dérobé l’un de ses frères, l’un des enfants d’Israël, qui en ait fait son esclave ou qui l’ait vendu, ce voleur sera puni de mort. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi.

    Nombres, chapitre 15 . Comme les enfants d’Israël étaient dans le désert, on trouva un homme qui ramassait du bois le jour du sabbat.

    33. Ceux qui l’avaient trouvé ramassant du bois l’amenèrent à Moïse, à Aaron, et à toute l’assemblée.

    34. On le mit en prison, car ce qu’on devait lui faire n’avait pas été déclaré.

    35. L’Éternel dit à Moïse : Cet homme sera puni de mort, toute l’assemblée le lapidera hors du camp.

    36. Toute l’assemblée le fit sortir du camp et le lapida, et il mourut, comme l’Éternel l’avait ordonné à Moïse.

    Et Jésus dit dans Matthieu chapitres 5

    17- " N’allez pas croire que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.

    Matthieu, chapitre 23

    1. Alors Jésus, parlant à la foule et à ses disciples, dit :

    2. Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse.

    3. Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent ; mais n’agissez pas selon leurs oeuvres. Car ils disent, et ne font pas.

    Matthieu, chapitre 18 :

    6. Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer.

    Matthieu, chapitre 154. Car Dieu a dit : Honore ton père et ta mère ; et : Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort.

    Marc, chapitre 7 



  •  Mohamed Takadoum. Mohamed Takadoum. 20 février 17:23

    Ce qu’il y a d’extraordinaire c’est que on prend des Sourates qui s’adressaient aux musulmans en temps de guerre et qui devaient donc s’appliquer dans un contexte et un espace défini pour en faire des prescriptions d’ordre général ce qui est une aberration.Les islamophobes et les intégristes se retrouvent dans l’interprétation qu’ils font des textes coraniques. 

    Les presque deux milliards de musulmans qui vivent sur cette planète ne semblent pas compter ni pour les uns ni pour les autres. Or ce ne sont ni les interprétations des islamophobes ni celles intégristes qui leur permettent de vivre paisiblement leur foi en n’essayant pas d’éliminer le reste de l’humanité ou de les convertir par la force. Exemple : les Sourates que j’ai citées sont utilisé dans les manuels scolaires d’instruction islamiques au Maroc (c’est à l’école primaire que j’ai appris que tuer un homme est une abomination condamné par l’Islam) et ensuite par les Oulémas et les imams dans les prêches du vendredi qu’on entend partout dans mosquées.

    On apprend aussi que les gens du Livre Chrétiens et juifs ont un traitement particulier dans le Coran qui leur tend la main (à travers beaucoup de Sourates). En effet l’Islam ne vient-il pas en continuation des œuvres Moise et de Jésus qui sont vénérés par les musulmans. Que veut dire le terme Islam lui-même الإسلام  sinon la soumission et la sujétion à Dieu qui est le propre des trois religions monothéistes.



  •  Mohamed Takadoum. Mohamed Takadoum. 20 février 10:52

    @Mohamed Takadoum. Les réactions de certains à mon commentaire montrent la justesse de mes propos. Oui il y a des lois en France qui protègent la femme contre toutes sortes d’atteintes et d’agressions, les juifs avec la loi contre l’antisémitisme qui est brandie à chaque fois qu’il y a la moindre remarque désobligeante pour le peuple élu, et la dernière loi contre l’homophobie. Voilà pour celui qui m’écrit que les musulmans sont traités au même titre que les autres. Quels autres ?

    Sur un des commentaires je lis « L’islam est une religion criminelle qui n’a pas sa place dans un pays civilisé ». Tout est dit, comment faire la différence entre Islam et musulmans. Une telle phrase prononcée sur la religion juive conduirait son auteur en prison pour propos antisémites. Ils sont donc écrits ici en toute liberté. Il faut pas s’y tromper « religion criminelle » veut dire simplement que ses adeptes sont des criminels aussi pour son auteur qui est ici sur ce site pour défendre le gouvernement d’extrême droite criminel israélien de Nattanyahou.  

     On me sort des Sourates du Coran édictées en tant de guerre pour justifier le caractère belliqueux de l’Islam. Or voici les Sourates d’ordre général « Celui qui a tué un homme qui lui-même n’a pas tué, ou qui n’a pas commis de violence sur la terre, est considéré comme s’il avait tué tous les hommes ; et celui qui sauve un seul homme est considéré comme s’il avait sauvé tous les hommes" (5:32). « Quiconque tue intentionnellement un croyant, sa rétribution alors sera l’Enfer, où il demeure éternellement. Allah est en colère contre lui, et le condamne, et lui a préparé un châtiment terrible. "(Verset de An Nissa : 93) « Combattez dans les sentiers de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas, car Dieu n’aime pas les transgresseurs” Verset 2:190." « Allah ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables. (Sourate al - Mumtahanah, 8) ». Est-ce que le Prophète aurait pu accepter qu’au nom de l’Islam, des « fous » se fassent sauter ou tuent des innocents qui n’ont rien demandé, y compris des musulmans. Que par ailleurs, des lieux du culte chrétiens et juifs soient saccagés par des meutes ignorantes qui se réclament de lui, que des mosquées aussi soient attaquées et détruites par des groupes intégristes se proclamant faire du jihad ?

    Un défenseur acharné du gouvernement criminel de Nattanyahou et un autre des services algériens viennent me reprocher de les avoir éliminés de mes articles alors que je suis sur ce site (voir mon) profil pour parler de mon pays. J’ai parfaitement le droit de le faire pour ne pas polluer mes articles car comment argumenter contre la haine. A rappeler que Agoravox est un média francophone dont le siège social se trouve être en Belgique donc je ne suis donc pas sur un site français. 



  •  Mohamed Takadoum. Mohamed Takadoum. 19 février 17:46

    Une charge contre l’Islam et les musulmans ; encore une sur ce site. Ces charges prennent différentes formes et utilisent différents prétextes. Charges étayées comme d’habitude par des insultes sous prétexte de commentaires des toujours les mêmes. Liberté d’expression à sens unique.

     Car tous ceux qui sont pris à partie en France ont des lois qui les protègent (femmes, juifs, homos) sauf les musulmans. Même dans la période coloniale que nous avons vécu dans nos pays nous n’avons jamais eu à faire à un tel déferlement de haine contre l’Islam et les musulmans. Les politiques en France doivent prendre leurs responsabilités avant que cela ne dégénère et fera le bonheur des extrémistes des deux bords.



  •  Mohamed Takadoum. Mohamed Takadoum. 19 février 01:14

    @Jonas Au lieu de répondre aux arguments des commentateurs qui ont expliqué que les juifs ne peuvent prétendre à aucun droit sur les territoires palestiniens héritiers des cananéens premiers habitants de ces territoires, vous lancer à l’auteur un conflit monté de toute pièces pour déstabiliser ce pays. Le Maroc a été le seul pays au monde qui a connu deux colonisateurs. Au nord et au Sud l’Espagne et l’intérieur du pays la France. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)