• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Maiwl

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 11/11/2011
  • Modérateur depuis le 08/01/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 7 20
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • Maiwl 5 juin 2012 15:13

    Evidemment, en mettant toute l’Afrique dans le même panier, on fini par avoir un discours absurde. King Al Batar n’essayez-vous pas de faire dire à l’auteure ce qu’elle n’a pas dit ? Vous voulez comparer à la Shoah ? Il faudrait alors regrouper juifs et nazis sous un même terme et dire quelque chose comme "les Européens ont été génocidés par les Européens", et vous verrez vous-même l’absurdité de votre discours.

    La vérité historique, c’est que certains Africains en ont réduit d’autres en esclavage, et qu’ils étaient les premiers maillons d’une chaîne aboutissant dans un champ de coton de Georgie ou dans un harem du Caire. Les Européens étaient incapables, avec une poignée de marins et de fusils, de capturer des esclaves à grande échelle pour les déporter.

    Je me souviens du reste d’un récit où un navigateur portugais raconte avoir été pris en otage par un potentat local, et libéré qu’à la condition d’embarquer bien plus d’esclaves que ne le lui permettait ses navires.



  • Maiwl 6 avril 2012 16:20

    On peut ajouter que la région n’était pas restée toujours sous domination arabe, qu’à plusieurs reprises elle était repassée dans le giron grec.

    Le meilleur exemple est Antioche, conquise par les turcs en 1084, puis par les croisés en 1098, soit un intervalle de 14 années.


  • Maiwl 29 février 2012 11:40

    Il y a aussi un livre qui n’a jamais été traduit, écrit par un ancien de la CIA, John Kaus je crois (je ne trouve pas sur Internet).



  • Maiwl 16 février 2012 18:18

    Version française


    « Robert », je présume que vous êtes le Dr. Robert Howland.

     

    Je vous remercie tout d’abord de mettre en exergue les faiblesses de l’article.

     

    Il est vrai que je n’ai pas accès à l’intégralité des publications et que je me repose essentiellement sur des résumés. Cependant, beaucoup de personnes ne lisent que les résumés, voir uniquement le titre. Si ces résumés ne reflètent par la pensée de l’auteur, ils sont trompeurs au possible.

     

    Je prends note que Forest a fourni le produit pour les deux études, ce qui est une procedure courante, et que, de toute façon, pour STAR*D, tous les antidépresseurs ont été fournit par leur rapport respectif.

     

    Vous détaillez quelles ont été vos liens avec Forest, bien que vous ne répondiez pas à la question de fond, qui est, pourquoi mentionner ceux avec Novartis et cacher ceux avec Forest. Je déduis que vos liens avec Forest, qui fournissait son produit pour des essais cliniques publiques, étaient négligeables, notamment par rapport aux subventions que pouvait vous verser Novartis.

     

    Enfin, vous écrivez :

    « Aucun autre soutien financier n’a été apporté par Forest à ces deux études. »

    A vrai dire, c’est faux si l’on en croit une dénonciation d’Edmond Pigott, qui accuse Forest d’avoir manipulé l’étude STAR*D en faveur du seropram, en corrompant le responsable John Rush et ses collègues. Je pense que vous avez écrit ce qui précède en toute honnêteté, mais votre implication dans STAR*D d’une part et votre optimiste quant au seropram/seroplex d’autre part jettent encore davantage le doute quant à votre indépendance. Je suis désolée si vous avez réellement écrit cela dans un soucis de transparence et que vous découvrez que c’est à double tranchant.

     

    Je suppose que vous êtes également au courant que Lundbeck a faussé la soi-disant étude indépendante sur le seroplex. Les études truquées sont reprises dans les méta-analyses, et renforce l’idée que les produits sot sûrs et efficaces. Si jamais les accusations portées sur STAR*D s’avèrent fondées, les conséquences seront énormes. Je pense qu’il est grand temps de jeter aux oubliettes ce que l’on croyait savoir sur l’efficacité de ces médicaments et que l’on recommence tout de zéro.



  • Maiwl 16 février 2012 18:17

    Réponse (en anglais, version française suit)


    « Robert », I presume you are Dr. Robert Howand.

     

    First I thank you for pointing at the shortcomings of this article.

     

    It is true that I do not have extended access to publications and mainly rely on abstracts. However, many people will only read abstracts, if not even only titles. If they do not reflect the author’s opinion, abstracts are misleading if anything.

     

    I take note that Forest did provide citalopram for the two studies, which is usual procedure in such cases, and that, by the way, for STAR*D, all antidepresants were provided by their respective company.

     

    However, you write that :

    « No other financial support from Forest was provided for these two studies. »

    Well, this could be untrue according to a recent whistleblower suit filed by Dr. Edmond Pigott, accusing Forest of tricking the Star*D trial in favor of Celexa, by corrupting principal investigator John Rush and his colleagues. I think you mean honestly what you wrote, but your involvement in STAR*D on one hand, and your positiveness on citalopram/escitalopram on the other hand are casting even more doubts on your independence. I’m sorry if you truly tried to be honest and discover it could backfire.


     

    I supposed you also read about Lundbeck tricking the so-called independent phase III study on escitalopram. Tricked studies were used in meta-analyses, slowly building and conforting the opinion that products are safe and effective. If the accusations about STAR*D are found to be grounded, it would have dramatic consequences. I think it is high time to send all we though we knew about those drugs efficacy to the garbage to start gathering knowledge all aknew. 







Palmarès