• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marc Delantre

Informaticien de 56 ans et exilé aux Philippines, je suis lié à un gros dossier de terrorisme et d'espionnage en Belgique. Celui-ci explique la plus grande partie des attentats qui ont eu lieu en France, en Belgique et en Angleterre, donc plus largement en Europe, mais aussi aux USA (Las Vegas, Manhattan, Texas...) et plus récemment à Kaboul. Je suis donc obligé de suivre l'actualité de très près, ce qui m'aide à fournir des analyses au plus près de la vérité.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 17 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marc Delantre 27 mars 18:31

    @pemile
    Oui, en effet. L’élu, mais pour un tas de raisons. Cependant, je n’ai pas choisi cette place. Mais alors pas du tout. Je l’ai même découverte au fur et à mesure. Aujourd’hui, certains me disent que je suis devenu un membre de Gladio. On peut dire cela, si ça permet mieux de comprendre.



  • Marc Delantre 27 mars 16:12

    @JC_Lavau
    Il n’y a pas d’enquête. Par contre, une analyse du poison est en cours, mais à ce jour, il n’y a strictement aucune preuve que ce soit les Russes. Cela ne l’est d’aillieurs pas, mais de cela, ils s’en moquent. L’important était de pouvoir dire que c’était les Russes.



  • Marc Delantre 27 mars 03:46

    @pemile
    Vous vous accrochez. Connexions TCP, en grande partie ports 23* et ce, depuis la naissance de Mirai, donc avant même que le code soit publié. Cela a été analysé pendant 3 mois de manière continue par cette équipe du FBI, sous la conduite du grand manitou Mirai au FBI et par une équipe chez moi. Et à l’analyse, on est bien tombé sur des quantités de caméra.

    Je suis même rentré en contact avec Krebson security, qui a été subjugué en apprenant les liens entre Mirai et le terrorisme. Aujourd’hui, Mirai compte 800.000 objets infectés alors que les USA ont été attaqués avec huit fois moins. Cela a une puissance redoutable et mortelle, contre un centre névralgique, tel qu’une centrale nucléaire, un aéroport, un centre de distribution de gaz ou d’électricité... C’est comme préparer des immeubles à des tremblements de terre. C’est presque impossible. Il est d’ailleurs fort compréhensible qu’une organisation telle que Gladio prenne possession d’une telle arme. C’est bien des hackers qui l’ont imaginée et surtout des Israéliens, mais elle n’est plus entre leurs mains. Gladio s’est d’ailleurs arrangée pour faire arrêter les hackers et prendre le contrôle de leur joujou.


    L’avantage de Mirai par rapport à d’autres virus comme les ransonwares, c’est qu’il est paramétrable comme un missile et le lanceur peut avoir disparu, avant que le missible touche sa cible avec une grande précision. Aucun autre virus, n’a ce genre de potentiel. 

    C’était d’ailleurs le but de leur opération, à mon égard. 1. ils m’effacent mon serveur chez Dyn Dns. 2. ils attaquent Dyn DNS et je connais donc, comme tout le monde, la puissance de l’arme. 3. ils font se connecter l’arme chez moi et je fais le lien avec les deux premiers points. 4. Mirai m’averti des attentats. Vous enlevez un seul de ces éléments et rien ne tient plus. Bien sûr, il faut par contre ajouter des éléments du genre, pourquoi moi ? Réponse, mon parcours dans l’anti terrorisme et ma proximité avec celui qui dirige Gladio aujourd’hui. Mirai n’est qu’un outil, comme je le suis aussi.



  • Marc Delantre 26 mars 17:50

    @pemile
    Même, un million de fois plus, mais justement. Faites un peu marcher vos méninges. Quand un lance- missile nucléaire vous envoie des flèches de bois, alors que vous voyez les missiles chauffer, cela veut dire quoi ? C’est une situation qui, en principe, n’existe pas. D’un tank, on reçoit un obus et non, une pierre.

    Je n’ai jamais dit que j’étais attaqué par Mirai botnet, Non du tout. Mirai communique dans une fréquence définie de 150 à 1800 connections par heure (leur choix), maximum, autrement dit rien du tout, face à aux millions de connexions qu’il pourrait m’envoyer. Ce n’est tout simplement pas le but. C’est cela qui est particulier. C’est pourquoi, je parle d’un signal et non d’attaques. Près de 800.000 objets se sont identifiés sur mon serveur et cela augmente chaque heure, mais ce n’est pas non plus le but. Le but c’est que le niveau de connexions correspond aux attentats et Mirai, dans ce cas-ci est utilisé comme un simple émetteur radio dont je dois comprendre la signification. Et ce système de communication entre eux et moi, a mis 4 ans à s’installer.



  • Marc Delantre 26 mars 16:23

    @Shawford


    Vous me faites rire. C’est vrai que moi, je suis un peu passé outre, même si je stress un max. C’est eux qui n’arrêteront plus. J’en suis convaincu. On est arrivé aux derniers épisodes, mais je ne prédis rien de bon. Peut-être une mise à mal totale de Gladio et un énorme 11 septembre, probablement chimique, à différents endroits et qui sera réellement attribué à Gladio.

    C’est comme ça que je vois la fin, mais je peux me tromper.






Palmarès