• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marcel Gallad

Marcel Gallad

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marcel Gallad Marcel Gallad 10 août 2016 00:38

    @ALEA JACTA EST

    Est-ce que pour vous aucunes des « femmes voilées » l’ont choisies ?

    Est-ce que, d’après votre logique d’égalité hommes-femmes, les nageuses devraient être en slip ?



  • Marcel Gallad Marcel Gallad 9 août 2016 17:43
    Très belle preuve d’ouverture d’esprit et de tolérance du CIO que d’accepter les athlètes tels qu’ils sont !

    En parlant d’égalité et de liberté, ne pourraient-elles pas porter ce qu’elles veulent finalement ? (tant pis pour ceux prisonniers dans leurs clichés (ex. : nudité = provocation, pudeur = soumission))

    Mais merci pour cet article, car en remplaçant l’égyptienne et « ses vêtements » par l’allemande et « son bikini », on dénonce aussi le diktat de la nudité féminine !

    P.S. : Selon moi, ce qui attire l’œil dans cette photo, c’est la joie de l’égyptienne, et c’est beau à voir...


  • Marcel Gallad Marcel Gallad 6 février 2016 19:30

    [2/2]

    Dans notre république, nous avons (théoriquement) le droit de dire que Dieu existe, et qu’il n’existe pas. Nous avons le droit de croire en la création, comme en l’évolution.

    Dans notre république, soumise aux dictatures de la science et de la consommation, ce ne sont pas les athées/agnostiques qui sont en danger, mais les religieux, musulmans en tête, car ils ne se sont pas (encore ?) soumis. Et cette insoumission les rend indésirables, c’est pourquoi c’est souvent dans leur direction que les coups partent.

    Et si la facilité de penser qu’« ils n’ont qu’à aller ailleurs » vous vient, sachez que toute arrivée à un départ, et qu’ils ne sont pas là par hasard. Que la France a choisi de lier son histoire, par sa colonisation, à l’Afrique, et donc à sa culture.

    Il serait temps d’accepter leur présence et leurs coutumes « en règle » avec la république, pour enfin réussir à créer cette « communauté nationale » dont vous parlez.

    On ne s’intègre pas dans le rejet.



  • Marcel Gallad Marcel Gallad 6 février 2016 19:27

    [1/2]

    Pourquoi donner une telle interprétation à cette information ? 

    En quoi être fier d’appartenir à une religion (ou plus généralement un groupe) et se sentir lié à ses membres est un problème ? N’est-ce pas socialement nécessaire ?

    Pourquoi insinuer directement un problème de repli, de communautarisme et d’intégration ? « Enfermement de ces jeunes », « refus de s’intégrer », « obscurantisme » (sérieusement ?), « carence d’assimilation »… D’assimilation de quoi au juste ? De la république ?

    Notre république, laïque, doit assurer aux citoyens le droit à la liberté de conscience et de culte, ainsi qu’à la liberté d’expression de leurs croyances.

    Qui fixe alors les limites de la liberté d’expression des croyances ?

    Avez-vous peur de vous faire convertir à la seule vue d’un signe ou une parole religieuse ? Non. Vous avez j’imagine votre libre arbitre. Et ces chiffres n’indiquent en rien un quelconque problème à l’horizon pour ces adolescents. Il y a environ 2 millions de musulmans en France. Combien posent problème ?







Palmarès