• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mélusine Enfayite

Mélusine Enfayite

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 44 0
1 mois 0 16 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Mélusine Enfayite Mélusine Enfayite 15 février 18:51

    il n’y a guère d’espoir pour atténuer cette pandémie, excepté l’utilisation des vaccins et l’usage des traitements devenus classiques pour cette pathologie.

    Vous avez choisi de vous shooter avec quel vaccin alors que vous avouez par la voix d’un scientifique de renom que HCQ utilisé selon le bon protocole soigne ?



  • Mélusine Enfayite Mélusine Enfayite 7 février 11:25

    @Legestr glaz
    Bonjour.

    Ils ont été vaccinés....La campagne de vaccination a débuté dans notre maison
    18 janv. - 18 janv.
    Depuis le 7 janvier dernier, la campagne de vaccination a démarré partout en France dans les établissements Korian.
    C’est au tour des résidents et salariés de notre maison de se faire vacciner, dans le respect des protocoles et en lien avec les autorités sanitaires.
    Un grand bravo aux équipes, pour l’organisation et leur mobilisation lors de cette première phase de vaccination, une étape cruciale dans la lutte contre l’épidémie de COVID -19 ! 👏
    Depuis le 7 janvier dernier, la campagne de vaccination a démarré partout en France dans les établissements Korian.
    C’est au tour des résidents et salariés de notre maison de se faire vacciner, dans le respect des protocoles et en lien avec les autorités sanitaires.
    Un grand bravo aux équipes, pour l’organisation et leur mobilisation lors de cette première phase de vaccination, une étape cruciale dans la lutte contre l’épidémie de COVID -19 ! 👏

    Covid-19 : neuf morts en une dizaine de jours à l’Ehpad Korian de La Rivière-de-CorpsL’Ehpad « Les Jardins d’Hugo » du groupe Korian abrite un important foyer épidémique depuis une dizaine de jours.L’Ehpad « Les Jardins d’Hugo » à La Rivière-de-Corps abrite actuellement un important foyer épidémique de Covid-19. « Depuis l’apparition du virus il y a une dizaine de jours, neuf décès sont à déplorer (chiffre au 3 février) parmi les résidents », souligne le groupe privé Korian qui gère l’établissement, confirmant une information de nos confrères de Canal 32.

    https://www.lest-eclair.fr/id229488/article/2021-02-04/covid-19-neuf-morts-en-une-dizaine-de-jours-lehpad-korian-de-la-riviere-de-corps



  • Mélusine Enfayite Mélusine Enfayite 7 février 11:20

     À New York, lors d’un banquet, le 25 septembre 1880, le célèbre journaliste John Swinton, rédacteur en chef du New York Times se fâche quand on propose de boire un toast à la liberté de la presse :

     « Il n’existe pas, à ce jour, en Amérique, de presse libre et indépendante. Vous le savez aussi bien que moi. Pas un seul parmi vous n’ose écrire ses opinions honnêtes et vous savez très bien que si vous le faites, elles ne seront pas publiées. On me paye un salaire pour que je ne publie pas mes opinions et nous savons tous que si nous nous aventurions à le faire, nous nous retrouverions à la rue illico. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses. Nos talents, nos facultés et nos vies appartiennent à ces hommes. Nous sommes des prostituées de l’intellect. Tout cela, vous le savez aussi bien que moi ! »



  • Mélusine Enfayite Mélusine Enfayite 6 février 16:55

    Johns Hopkins BSL-3 and ABSL-3 Laboratories ... JOHNS HOPKINS INSTITUTIONS. BSL-3 AND ... Integrated Research Facility at Fort Detrick, Maryland ...


    Dr Johns & Mister Hopkins... smiley



  • Mélusine Enfayite Mélusine Enfayite 6 février 16:44

    Fuites de Fort Detrick : suite

    Plusieurs des violations de laboratoire notées par le CDC en 2019 concernaient des « primates non humains » infectés par un « agent sélectionné », dont l’identité est inconnue - il a été expurgé dans tous les documents reçus, car la divulgation de l’identité et de l’emplacement de l’agent serait mettent en danger la santé ou la sécurité publique, dit l’agence.

    Le CDC a rapporté qu’un individu est entré partiellement dans une pièce plusieurs fois sans la protection respiratoire requise tandis que d’autres personnes dans cette pièce effectuaient des procédures avec un primate non humain sur une table d’autopsie.

    "Cet écart par rapport aux procédures de l’entité a entraîné une exposition professionnelle respiratoire à certains aérosols d’agent", a écrit le CDC.

    Dans cette observation, le CDC note que l’Institut de recherche médicale de l’armée américaine sur les maladies infectieuses a « systématiquement échoué à garantir la mise en œuvre de procédures de biosécurité et de confinement à la mesure des risques associés au travail avec certains agents et toxines.

    La violation spécifiquement observée concernait « le personnel de l’entité [...] ouvrant » une porte tout en retirant « de grandes quantités de déchets biologiques » d’une pièce adjacente, « [augmentant] le risque que l’air contaminé de [la pièce] s’échappe et soit aspiré. dans le [expurgé] »où les personnes qui travaillent« ne portent généralement pas de protection respiratoire ».

    Le CDC a signalé que le laboratoire ne s’assurait pas que la formation des employés était correctement vérifiée en ce qui concerne les toxines et la sélection des agents.

    « Ces échecs ont été reconnus grâce à l’examen vidéo des laboratoires travaillant dans les laboratoires BSL3 et ABSL3 », indique leur rapport. « [Ces] indiquent les moyens [du laboratoire] utilisés pour vérifier que le personnel comprenait que la formation n’avait pas été efficace, ce qui a entraîné un risque accru d’expositions professionnelles.

    Le CDC a poursuivi en précisant qu’un laborantin qui ne portait pas de protection respiratoire appropriée avait été vu à plusieurs reprises « entrer partiellement » dans une pièce où des primates non humains infectés par [expurgé] étaient « logés en cage ouverte ». Ils ont également observé un laborantin en train de jeter les déchets dans une poubelle présentant un danger biologique sans gants.

    .....

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité