• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Merlin

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 81 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Merlin 1er janvier 2015 09:16

    L’islam accepte-t-il :

     -la liberté de conscience : ne pas avoir de religion, changer de religion dont la conversion d’un musulman à une autre, proclamer son athéisme ?

     - le mariage d’un non musulman avec une musulmane ?

     - la séparation de la religion et de l’Etat ?

     - l’égalité homme -femme (y compris pour l’héritage ?)

     - de reconnaître que de nombreux passages du Coran sont plus qu’ambigus ?

     - qu’il soit critiqué et caricaturé ?

     etc 

     La plupart des musulmans dits « modérés » que je connais sont en désaccord avec toutes ces propositions.

    Quant à voir un jour un muezzin sur une des tours de ND de Paris, il faut avoir conscience que la démographie dicte toujours sa loi.

    En France dans les quartiers où la population de tradition musulmane est majoritaire, l’environnement n’a absolument plus rien de français. Je constate cette évolution depuis des années.

    Lorsque l’islam est majoritaire il est rarement tolérant.



  • Merlin 27 mai 2014 23:30
    Que dire d’un tel article sinon que « l’argumentaire » anti-FN est de plus en plus débile !


  • Merlin 26 août 2013 10:13

    Le progrès social ne vient pas toujours d’où l’on croit.


    La première loi qui interdit le travail des enfants de moins de huit ans et en limite la durée jusqu’à seize ans a été votée le 22 mars 1841 à initiative de Charles de Montalembert et d’autres députés catholiques légitimistes

    En juin 1848, les « républicains modérés » font tirer sur les ouvriers à Paris. Des milliers de morts, fusillés, déportés, condamnés.


  • Merlin 1er août 2013 09:11

    Les étrangers font très bien la différence entre Français de souche (blancs, sociologiquement catholiques...) et Français appartenant à une minorité (même s’ils sont présents en France depuis plusieurs générations) ou naturalisés récemment.


    Cette expression revient en force, car l’immigration massive met les Français de culture française majoritaire en position d’interrogation et de doute sur ce qu’est l’identité française (qui pour certains n’existent pas...). 

    Voir des Français de fraîche date (binationaux en fait) remettre en question les bases de notre société et de notre culture, ne peut que conduire à des réactions épidermiques.




  • Merlin 20 juin 2013 23:20

    Entre avoir la nationalité français et être de culture française, il y a une différence que vous semblez méconnaître. Ces « nouveaux Français » sont pour la plupart binationaux et bien peu acceptent sans réticence l’histoire, le patrimoine culturel , le mode de vie de leur deuxième pays.

    Le plus souvent, ils espèrent bien imposer leurs propres références culturelles et religieuses.
    Le temps de l’assimilation et de l’intégration est hélas révolu.
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv