• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nolimé

Nolimé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 21 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Nolimé Nolimé 16 septembre 2012 12:31

    Très bon article, ça fait du bien de lire autre chose que des insultes sur Delarue. J’avoue que l’homme m’indiffère royalement, mais c’est tout de même amusant de constater les réactions presque viscérales provoquées par sa carrière télé.
    Je ne suis pas vraiment d’accord avec vous sur le fiel à déverser sur Endemol, TF1 and co. Perso je suis allergique à leur télé poubelle, mais le discours ambiant - « honte à eux ! » - n’a aucun sens : c’est similaire au succès de Voici, Gala etc. Ils font du blé parce qu’ils trouvent des clients à la pelle. Chacun est responsable de ses actes, et dispose de son libre arbitre, non ?
     Si les gens veulent cultiver leur inintelligence avec des merdes de ce genre, grand bien leur fasse, et c’est leur unique responsabilité. Aujourd’hui tout est accessible, il suffit d’un clic.
    Il y a en effet de bonne choses à la télé, enfin je trouve, et je ne vois pas pourquoi tellement de gens s’insurgent devant l’insanité de certaines émissions. On zappe, point.



  • Nolimé Nolimé 23 avril 2012 18:52

    Je croyais que c’était une blague, mais non, c’est vraiment un article ! smiley

    "Cerise sur le gâteau, Jean-Luc Mélenchon appelle immédiatement à voter Hollande " Heu... Hollande étant le candidat de gauche restant en lice, vous voulez qu’il appelle à voter qui ? Sarko ? Mais si, si, c’est une blague en fait !

    "L’ère Hollande qui va peut-être s’ouvrir n’augure rien de joyeux. Son modèle est François Mitterrand. Or Mitterrand c’était l’argent roi, la paranoïa des écoutes illégales, les intrigues, le flot de courtisans sans dignité, et une France qui n’a en rien amélioré sa situation industrielle et économique. " Vous faites le bilan de l’ère Sarko, là.... non ?

    Peu importe au fond. JLM a ranimé un élan dans la population, et c’est le principal. Qu’il ait été confronté à tous ceux qui ont préféré ne pas prendre de risque en votant Hollande, on pouvait s’y attendre.

    Bref, un peu d’impartialité aurait été de mise. Mais au moins vous m’aurez fait rire !



  • Nolimé Nolimé 28 mars 2012 19:09

    Et c’est oublier aussi un peu vite que l’Angleterre est, elle aussi, en pleine austérité budgétaire, en même temps que Cameron veut faire baisser les impots des plus riches... tout en augmentant la TVA. Je serais assez d’accord avec vous concernant l’article 123 du Traité de Lisbonne, mais leur situation est justement un contre-exemple en terme de situation économique.



  • Nolimé Nolimé 20 mars 2012 19:37

    Cet article est un régal à lire. J’étais déjà convaincue, mais je re-signe ! smiley)



  • Nolimé Nolimé 13 mars 2012 10:57

    Difficile de prévoir comment finira la campagne de JLM. 
    Perso, j’apprécie le personnage et son intelligence ; et son discours, ses idées, tranchent nettement avec les positions de tous les autres. Mais oui, je risque fort de faire partie des futurs déçus dont vous parlez !
     
    Il a affirmé qu’il ne prendra jamais part dans un gouvernement dont il n’est pas le chef. Autrement dit, il ne s’alliera pas au gouvernement de Hollande si la Gauche passe. A voir...

    Quant aux accusations d’être de mèche avec la « City » et autres lobbies tous puissants... N’étant pas dans le secret des Dieux, je me contente de garder les oreilles ouvertes et je me garde bien de ce genre d’accusations creuses ! Je suppose qu’on va nous ressortir ici son appartenance à la Franc-Maçonnerie - franchement, qu’est-ce qu’on en a à f... !- ou son passé de politicien.

    JLM est un « vrai » politique, retors, bretteur, louvoyant entre les coups de gueule et les promesses de campagne. Il est loin d’être un saint, ou le Sauveur du Peuple smiley) Mais c’est le seul à secouer un peu les miasmes de cette campagne présidentielle désespérante, à offrir un autre discours. Ne serait-ce que pour ça, je lui offre le bénéfice du doute.
    Excellent article !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès