• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

olivierdorlain

Diplômé de l’université en gestion d’entreprise. Création d’entreprises et nombreux voyages en Asie.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 9 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • olivierdorlain 15 avril 2010 18:37

    Si la psychiatrie guérissait les patients , si les psychiatres étaient tous d’accord entre eux, notamment devant les tribunaux, si la psychiatrie était une science exacte au lieu d’être une multiplicité d’hypothèses, si les exemples de meurtriers sous traitement psy n’étaient pas aussi nombreux, si les traitements psys ne laissaient pas d’irréversibles séquelles ... Alors, et alors seulement, pourrions-nous envisager de remettre notre santé mentale entre les mains de professionnels rendus dignes de confiance par leur éthique et leur efficacité.

    Mais d’ici là, pas question. Et de quel droit l’Etat obligerait-il un citoyen à se livrer à une aussi médiocre thérapie ? Décompresser au milieu du désert ou des cimes, ferait aussi bien l’affaire, avec moins de danger pour l’intégrité physique du patient.

    Dans les années 70, la contre psychiatrie (voir wikipédia), s’était livrée à une expérience intéressante : deux psy sont mis l’un en face de l’autre. Chacun d’eux est prévenu que l’autre est fou et se prend pour un psy. A la fin de l’expérience, les deux psy aboutissent, dans leur rapport, au diagnostique que l’autre est fou. 

    On voit, aux remarques des professionnels (dans ma famille notamment), que l’autoritarisme, soutenu par un verbiage inepte et incompréhensible, sert de fondement à ce qui n’est qu’une pseudo-science.

     



  • olivierdorlain 26 septembre 2009 09:00

    Personnellement, je trouve l’agressivité des antisectes assez effrayante. Je me dis que ces gars pourraient aussi bien s’en prendre à mes modes de pensée, mes choix philosophiques. Vu leur acharnement, je ne suis pas certain qu’ils feront la distinction. Quant à l’intervention de M. Gonnet elle est proprement effrayante ! Scandaleuse, même ! On peut tout de même poster un article sur Agoravox sans se voir honnir de la sorte ! La liberté d’expression n’a pas l’air d’être son fort à ce monsieur… mince, j’ai droit à un procès là ?



  • olivierdorlain 20 juillet 2009 12:39

    « Pas de père, échec scolaire, gros problème de dyslexie... Il cherchait une roue de secours ».

    A priori, il l’a trouvée. L’un des plus grands acteurs d’Hollywood, une filmographie à tomber, les plus grands réalisateurs à ses côtés, n’en jetez plus, je vais finir par croire que la scientologie fonctionne !

    J’ignore pourquoi Cathy Holmes devrait être amoureuse d’un Tom Cruise. Vraiment, qu’a-t-il de plus que moi par exemple ? Leur amour est forcément suspect. Il suffit de prendre des photos sur lesquelles ils ne sont pas tout le temps à se regarder au fond des yeux en poussant des petits cris hystériques.

    On voit, par ailleurs, que vous ne pratiquez pas l’écriture cinématographique ou que vous n’avez joué. Je peux vous dire qu’un type «  halluciné  », dans un état second, ne tiendrait pas 5 minutes dans ce milieu. Il faut avoir un sens aigu des réalités pour faire passer un message crédible au public.



  • olivierdorlain 8 juillet 2009 19:30

     

    Les accusations portées contre la Scientologie se retournent contre les Chrétiens lesquels doivent se défendre d’avoir été cette fameuse secte qui a réussi.

    Les Eglises établies sont la cible véritable des campagnes anti-sectes.

    Bon nombre de gens, dont je suis, au delà du sort de la scientologie, s’inquiètent que la justice ou l’Etat veuille interférer dans les choix religieux de chacun.

    S’il faut accepter la scientologie pour que le pouvoir de choix soit respecté dans notre République, nous disons : pourquoi pas ?



  • olivierdorlain 8 juillet 2009 19:07

    Le même jour une étude montrerait que 25% des étudiants souffrent de troubles mentaux (!).

    On avait déjà tenté de nous convaincre qu’il fallait détecter, par des moyens psychiques, les futurs délinquants chez les enfants de 3 ans.

    La dictature des comportements s’installent progressivement.
     
    Il suffit que des études pseudo-scientifiques nous prouvent que nos comportements dévient de la norme, pour qu’une psychothérapie de masse nous transforme en zombies consentants. C’est ainsi que la dictature s’installera.







Palmarès