• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Otherworld

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Otherworld 12 août 2009 16:27

    Voilà un article très intéressant, soulevant un réel sujet. Peut-on parler de racisme ici ? Certainement oui, je pense que cela est indiscutable. Le vrai sujet n’est pas « faut-il interdire l’album ? » mais plutôt « à quel public peut-il s’adresser aujourd’hui et à quelles conditions ? ». J’étais moi-même fan de ce personnage et époustouflé par ces péripéties aux quatre coins du monde alors que j’avais à peine 10 ans. La lecture de ses aventures m’a permis de prendre conscience de la richesse des différentes cultures et n’est certainement pas étrangère à mon goût pour le voyage. Ce n’est que bien plus tard que j’ai réalisé le point de vue raciste adopté par l’auteur dans certains de ses albums entre autres dans Tintin au Congo où il transparaît très clairement. Cela est, je le conçois, représentatif et en accord avec une époque où « les colonies c’était bien », où l’occident était convaincu d’une supériorité absolue car technologique, balayant d’un revers de main le mythe du bon sauvage, et s’accaparant les richesses abondantes des pays conquis, et tout cela avec la complicité de l’église catholique agissant en « laveur de cerveaux »... Néanmoins cette caractéristique suffit-elle à faire de Tintin au Congo un ouvrage à mettre entre toutes les mains ? Je ne pense pas... la conformité à l’histoire n’excuse pas l’impact des propos et des postures de l’aventurier à l’égard des africains, ni même l’illustration de comportements toujours stupides de ces derniers. Une des qualités de la série de BD est son aspect intemporel. Là est le danger : l’enfant sans discernement ni recul rapprochera forcément ce qu’il lit de son environnement. Mais l’interdiction est-elle la solution ? Je ne pense pas...en revanche un avertissement au début de l’ouvrage rappelant que ce dernier reflète dans son contenu l’état d’esprit des gouvernements occidentaux du 16e au début du 20e siècle vis à vis de leurs colonies serait plus que bien venu et inviterait le lecteur à une prise de distance et surtout à la réflexion. Là est le but.

    @Marsupilami (seul commentaire que j’ai pris la peine de lire)
    Je ne pense pas que la satire de la chanteuse d’opéra, des marins et des policiers puissent être mis au même plan que le sujet de l’article. Je vous renvoie à la définition de racisme... Que pourrions-nous dire d’une bande dessinée basée sur Mein Kampf ? La conformité avec le contexte allemand de l’époque justifierait-elle une large publication de l’œuvre ?! Il ne faut pas oublier qu’une BD ce n’est pas que des dessins et donc destinés à tous les publics, c’est un médium qui véhicule des idées de la même façon qu’un livre ou un film...







Palmarès