• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

phan

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2186 0
1 mois 0 66 0
5 jours 0 21 0

Derniers commentaires



  • phan 17 novembre 00:09

    @Jean Dugenêt

    Israël ShamirEustace MullinsAntony Cyril Sutton ... c’est plus agréable à lire, et à chacun selon ses goûts et ses hommages, et surtout je ne hurle pas avec les loups !


  • phan 16 novembre 22:14

    @Jean Dugenêt
    Christian Labrune



  • phan 16 novembre 20:12

    @Jean Dugenêt

    Je laisse à Israël Shamir, qui est juif, de définir ce qu’est d’être juif et selon Dr Eran Elhaik, Juif est l’appellation du marchand iranien parlant yiddish (contenant 251 mots pour décrire le fait d’acheter ou de vendre) au temps des échanges commerciaux de la route de la soie.
    Vous êtes sur la même longueur d’onde que CL pour accuser votre interlocuteur d’antisémite pour empêcher le débat, censurer la liberté d’expression et exonérer les crimes des véritables crapules. Exposez vos arguments pour démontrer que je sois antisémite, anticommuniste et raciste !


  • phan 16 novembre 17:30

    @Jean Dugenêt

    C’est en lisant Révolutionnaires juifs d’Anne Kling sur une série de portraits des principaux acteurs de la révolution bolchevique.

    Présentation de l’éditeur :
    « Anne Kling nous présente une galerie de quelque soixante-douze portraits souvent terrifiants, toujours étonnants, des principaux acteurs – hommes et femmes - de la révolution bolchevique de 1917 en Russie. Tous eurent d’importantes responsabilités et jouèrent un rôle, souvent majeur, dans l’instauration d’un régime inhumain qui mit à genoux les peuples qu’il parvint à tenir dans ses griffes.
    On y découvre les banquiers américain et suédois Jacob Schiff et Olaf Aschberg, qui financèrent les bolcheviks ; Trotski, Zinoviev et Kamenev, qui finirent assassinés sur ordre de Staline, car la Révolution dévore ses enfants, ce qui n’est pas le moindre de ses charmes… ;
    Kaganovitch, le Eichmann soviétique qui supervisa l’Holodomor, la grande famine orchestrée par le pouvoir, qui fit au moins six millions de victimes, dont deux millions d’enfants…
    Sans oublier Iagoda, que le journaliste israélien Sever Plocher qualifiait récemment, dans un article intitulé Les Juifs de Staline, de « plus grand meurtrier juif du XXème siècle » ; ou Jacob Agranov, qui avait pour slogan : « S’il n’y a pas d’ennemis, il faut en créer, les dénoncer et les punir ».
    Anne Kling évoque aussi le Mengele bolchevique, Gregori Moissevitch Maïranovski qui fut chargé de mettre au point un poison mortel ne laissant aucune trace, et pratiqua de nombreuses expérimentations sur des cobayes humains. Ainsi qu’un autre personnage digne d’entrer dans l’histoire pour son invention en 1937, des chambres à gaz « ambulantes » : Isaï Davidovitch Berg. Et tant d’autres, et non des moindres.
    Sans oublier un certain nombre de femmes qui n’eurent rien à envier à leurs homologues masculins. »


  • phan 16 novembre 16:03
    Le sort du régime des Mollahs sous les sanctions américaines : OSEF !
    Les prix énergétiques flambent, il ne reste que les gilets jaunes pour se réchauffer pendant cet hiver, comme dirait l’autre Canard Laquais : Allons ratatiner les Mollahs !
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès