• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Philipperr

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Philipperr 9 octobre 2007 22:22

    Premier point : ce prix Nobel est surtout celui de la maitrise de la recombinaison homologue chez la souris plutot que celui des « cellules souches ». Il aurait du etre decerne il y a fort longtemps vu que l’on ne maitrise cette technique chez aucun autre animal modele (drosophile, c. elegans, poisson zebre, xenope, poulet etc) et que son impact a ete enorme pour comprendre les bases genetiques de tres nombreux phenomenes biologiques. J’imagine que l’effet de mode « cellules souches » a eu son impact. Le RNAi (RNA interference) qui a recu le meme Nobel l’annee passee a pour le moment bcp moins contribue a la progression des connaissances en bio que la maitrise de la recombinaison homologue chez la souris. Deuxieme point : Pourquoi y a t’il peu de prix Nobel de medecine francais ? Etant chercheur en France et aux USA, je peux deja vous dire qu’il faut arreter de tapper sur les chercheurs francais. Ils n’ont a rougir ni de leur niveau ni de leur travail. La difference est simple : le budget. Le NIH (National Institute of Health) est un monstre compare a l’Inserm, l’INRA et le CNRS (la recherche en biologie requiere enormement d’argent !!). De plus aux USA, les societes privees investissent aussi fortement dans la recherche academique. Ceci est difficile en France car il y a peu ou pas de societes de biotechnologies, elles sont essentiellement en Suisse et en Angleterre. Enfin, en France, les gouvernements successifs ont reduits le budget des instituts publiques de recherche et veulent une recherche A PPLI QUEE !! Evidement tous les scientifiques savent que les decouvertes majeures n’ont pas ete issues de programmes de recherche appliquee, mais bon il faut croire que nos brillants gouvernants ont une meilleure vision de ce que doit etre la recherche scientifique. Autant dire que l’on va droit dans le mur... Vu que les analogies avec les sportifs ont l’air d’etre mieux percues, disons que la France joue avec un budget d’ un club de CFA alors que les US jouent avec le budget d’un club participant tous les ans a la Champions league. En tout cas bravo a tous ces chercheurs pour leurs travaux et leur devouement, leur nationalite n’a aucun interet.

    PS : desole pour l’absence d’ accents, je tappe sur un qwerty







Palmarès