• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Phosphoros

Phosphoros

Jeune étudiant en ostéopathie, je surfe sur le net francophone et anglophone depuis quelques années, paticipant principalement à des initiatives autour de la convergence numérique.
Je m’intéresse aussi particulièrement aux phases de l’évolution des différentes civilisations, qu’elles soient passées ou contemporaines.

Tableau de bord

  • Premier article le 28/09/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 22 41
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Phosphoros Phosphoros 25 avril 2007 11:52

    Bonjour,

    Votre article n’apporte aucune plus-value : pas d’analyse poussée, peu de commetaires personnels... On peut trouver la même chose sur beaucoup de sites.

    Essayez de vous impliquer plus pour votre prochaine article.

    Cordialement.



  • Phosphoros Phosphoros 12 avril 2007 17:44

    Je ne m’attendais pas à autant de réactions, mais tant mieux, elles sont toutes assez instructives !!

    @ Forest Ent (et sûrement d’autres pour ce point) : Ce qui m’ennuie dans l’idée de l’utilisation des outils P2P, c’est qu’elle reste, comme je l’ai dit précédemment, asez élitiste. Il serait faux de dire que nos grands-parents, voire même nos parents, arriveraient à s’y retrouver sans une sacrée dose de motivation. Mais je suis bien d’accord qu’il serait idiot d’abandonner tous ces systèmes : après, il pourrait éventuellement être intéressant de mettre en parallèle le site institutionnel et les outils P2P, pour ne pas perdre cette philosophie (chère à Guillaume Champeau).

    @ Frihd : Globalement, si je résume, vous êtes contre la LG car vous pensez que cela déresponsabiliserait l’internaute, et le transformerait en vrai consommateur ? Si oui, mais je ne le pense pas, où est le problème : la « cotisation » sera payée, et donc les artistes seront rémunérés, après si l’internaute ne pense qu’à assouvir une boulimie et ne profite même pas des oeuvres, où est le problème ? Tant pis pour lui. Economiquement, ça n’a aucune incidence.

    @ IP:xxx.x3.237.22 : le problème avec votre système, c’est que ce seront toujours les mêmes qui toucheront les rémunérations, avec aucune souplesse de gestion.

    @ Benjamin Thominet : Comme dis précédemment, mon système ne supprime pas pas les logiciels de P2P, et peut même fonctionner en parallèle avec ceux-ci. Au sujet de la progressivité de la licence globale, je pense qu’il serait vécu comme une injustice que celle-ci soit forfaitaire, à moins que la somme à payer ne soit vraiment ridicule. Mais vous aurez du mal à m’enlever de l’idée que l’on veut toujours payer moins que son voisin, a fortiori quand celui-ci « consomme » plus. Vous noterez galement que j’ai fixé une LG atteignant au maximum 3% du salaire net, soit 30€ environ pour un smicard, le prix de deux CDs ; je pense que ce seuil permet de ne pas se limiter. Et au sujet de « ne pas tout attendre de l’Etat », je suis d’accord avec vous mais dans un esprit de démocratisation de l’offre, c’est, à mon avis, le plus simple.

    J’attends vos réactions :)



  • Phosphoros Phosphoros 12 avril 2007 17:42

    Je ne m’attendais pas à autant de réactions, mais tant mieux, elles sont toutes assez instructives !!

    @ Forest Ent (et sûrement d’autres pour ce point) : Ce qui m’ennuie dans l’idée de l’utilisation des outils P2P, c’est qu’elle reste, comme je l’ai dit précédemment, asez élitiste. Il serait faux de dire que nos grands-parents, voire même nos parents, arriveraient à s’y retrouver sans une sacrée dose de motivation. Mais je suis bien d’accord qu’il serait idiot d’abandonner tous ces systèmes : après, il pourrait éventuellement être intéressant de mettre en parallèle le site institutionnel et les outils P2P, pour ne pas perdre cette philosophie (chère à Guillaume Champeau).

    @ Frihd : Globalement, si je résume, vous êtes contre la LG car vous pensez que cela déresponsabiliserait l’internaute, et le transformerait en vrai consommateur ? Si oui, mais je ne le pense pas, où est le problème : la « cotisation » sera payée, et donc les artistes seront rémunérés, après si l’internaute ne pense qu’à assouvir une boulimie et ne profite même pas des oeuvres, où est le problème ? Tant pis pour lui. Economiquement, ça n’a aucune incidence.

    @ IP:xxx.x3.237.22 : le problème avec votre système, c’est que ce seront toujours les mêmes qui toucheront les rémunérations, avec aucune souplesse de gestion.

    @ Benjamin Thominet : Comme dis précédemment, mon système ne supprime pas pas les logiciels de P2P, et peut même fonctionner en parallèle avec ceux-ci. Au sujet de la progressivité de la licence globale, je pense qu’il serait vécu comme une injustice que celle-ci soit forfaitaire, à moins que la somme à payer ne soit vraiment ridicule. Mais vous aurez du mal à m’enlever de l’idée que l’on veut toujours payer moins que son voisin, a fortiori quand celui-ci « consomme » plus. Vous noterez galement que j’ai fixé une LG atteignant au maximum 3% du salaire net, soit 30€ environ pour un smicard, le prix de deux CDs ; je pense que ce seuil permet de ne pas se limiter. Et au sujet de « ne pas tout attendre de l’Etat », je suis d’accord avec vous mais dans un esprit de démocratisation de l’offre, c’est, à mon avis, le plus simple.

    J’attends vos réactions :)



  • Phosphoros Phosphoros 12 avril 2007 10:55

    Commentaire inutile. Sarkozy est contre la licence globale, donc je ne vois vraiment pas le rapport.

    Essayez de déverser votre bile antisarkozyte sur d’autres articles, si vous le pouvez.

    Cordialement.



  • Phosphoros Phosphoros 12 avril 2007 10:53

    Oui mais à ce moment là reste le problème de la redistibution de cette licence globale, et de la clarté de l’offre.

    Pour la redistribution, cela « condamne » à l’utilisation d’un certain nombre de procédés de tracking, de moins en moins acceptés par les utilisateurs.

    Pour la clarté de l’offre, l’utilisation des logiciels de P2P est, malgré tout, assez élitiste : j’ai très souvent dû aider des proches pour leur expliquer comment se servir d’eMule. Alors qu’avec un site institutionnel, une sorte d’ITMS du ministère de la culture, tout est beaucoup plus lisible. Et avec le système d’upload que je préconise, du type « MySpace », le contrôle venant d’en haut est limité. Après, je comprends tes réticences vis-à-vis d’un système fondé sur le mode web 1.0. Mais avec les petites touches d’autogestion (liberté d’upload pour les artistes) et un simple rôle de maintenance pour les responsables du portail, je pense que ce système peut être efficace.

    Merci en tout cas pour le commentaire :)

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv