• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pop

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • pop 29 septembre 2007 17:17

    Voila à quoi ressemble la Z-machine en action :

    si vous voulez en savoir plus sur la Z-machine, son fonctionnement décrypté et commenté par un spécialiste français de la MHD :

    http://www.jp-petit.org/science/Z-machine/z_machine2.htm

    http://www.jp-petit.org/science/Z-machine/from_geffray/ltd.html

    Extrait :

    LBUQUERQUE, N.M. - Un circuit électrique devant fournir suffisamment de puissance pour parvenir enfin à la fusion nucléaire contrôlée avec un rendement élevé et, chose tout aussi importante devant le faire toutes les 10 secondes, a été testé de manière intensive dans des expérimentations préliminaires et des simulations informatiques au sein des laboratoires Sandia hébergeant la Z-machine.

    La Z-machine, lorsqu’elle est mise à feu, est aujourd’hui le plus gros producteur de rayons X sur terre, et elle a déjà pu générer des neutrons de fusion. Mais des tirs à répétition rapide sont nécessaires pour les futures centrales opérationnelles afin de pouvoir produire de l’énergie électrique à partir de l’eau de mer. Cela n’était pas jugé faisable jusqu’à maintenant.

    Sandia est un laboratoire de la National Nuclear Security Administration.

    Comment ça marche ?

    Un moteur à explosion qui mettrait le feu à un seul cylindre et patienterait ensuite des heures avant de recommencer n’emmènerait pas la voiture bien loin.

    De la même manière, une machine devant fournir à l’humanité de l’énergie électrique illimitée, à partir d’eau de mer abondante et bon marché, ne pourrait se contenter de tirer un seul coup puis de rester au repos le reste de la journée. Elle doit fournir l’énergie pour fusionner des granules d’hydrogène toutes les 10 secondes, et conserver cette cadence durant des millions de tirs entre chaque révision - une sorte de moteur à combustion interne pour la fusion nucléaire. C’est du moins la méthode de fusion préconisée dans la Z-machine aux Laboratoires Sandia et ailleurs, sous la dénomination « fusion par confinement inertiel ».







Palmarès