• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pour voir

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Pour voir 26 août 2008 15:01

    Hélas, encore un commentaire infondé sur la religion, juste pour faire un bon mot. Ici je suppose qu’un amateur des gignols de la désinfo est à l’oeuvre, et qu’on parle évidemment de l’église catholique. Je trouve dommage de lancer des remarques commes ca dans un forum, sans avoir pris la peine de se documenter avant.

    1. L’église catholique n’a jamais considéré la sexualité comme un péché.
    2. Au contraire, elle soutient l’unité de l’être humain dans son corps et dans son esprit et que l’amour de son conjoint doit s’exprimer de la plus belle manière qui soit par l’acte sexuel.

    Je conseille à tous les amateurs de clichés, stéréotypes et autre rumeurs de comptoirs la lecture du livre d’yves Semen : La theologie du corps de Jean-Paul II. Plus d’infos sur :

    http://www.theo4you.org/jean-paul-ii-le-sexe-sans-tabou-article26.html

    http://news.catholique.org/1247-La-%C2%AB-theologie-du-corps-%C2%BB-de-Jean-Paul-II,



  • Pour voir 25 août 2008 18:34

    Il me fait un effet bizarre cet article. Je ne suis pas un amateur de théories du complot , mais il pourrait bien ne pas être ce qu’il est...
    Car pour enfoncer une porte ouverte (il suffit de voir les notations des autres articles - les bons - sur le sujet, il n’y a pas bcp de supporters du traité de Lisbonne ou d’une europe supranationale sur ce site, ni en France d’ailleurs), il me semble que l’auteur utilise une méthode curieuse....

    Voilà que l’article commence (et dure, dure....longtemps) en nous rabâchant les clichés les plus éculés qui soient sur l’église catholique. Ceux qu’on utilisait déjà avant 1905 et qu’on a utilisé tout au long du XXe pour tenter d’éradiquer la moindre trace de Christianisme en France.

    La comparaison utilisée entre l’Europe d’aujourd’hui et la papauté (donc l’église) d’hier est hors de propos, absurde d’un point de vue historique et logique, et totalement partiale : n’importe quel historien non idéologue vous dirait de relire vos clichés à la lumière des vérités historiques de l’époque. Quant-à conclure que de guerre lasse l’église ne s’occupe plus des sujets de son époque, je vous invite à suivre la place qu’elle va prendre dans le furtur débat sur les lois de bioétique pour vous démontrer votre erreur. Doit-on, en plus d’enterrer nos illusions européennes, renoncer à la seule source d’étique qui reste audible à notre époque ?

    Comme l’article n’apporte strictement aucune information ni opinion pertinente nouvelle sur le sujet européen, je dois bien en conclure que le Baroso du titre n’est que l’arbre que cache la forêt d’un lobbyiste anti-catholique. Il surfe sur la vague (légitime) d’exaspération anti-traité pour distiller du poison de bouffeur de curé soixante-huitard. A moins que...Peut-être d’ailleurs prépare-t-on déjà une campagne de discrédit de cette même "papauté dépassée" qui voudra faire entendre qu’il n’est pas moral de vouloir faire commerce du corps humain ? Dans ce cas le coupable est plutôt à la solde de sordides intérêts ? Coup de billard à plusieurs bandes....

    Peu importe d’ailleurs, il est insupportable à bcp de Chrétiens d’entendre encore et toujours les mêmes attaques, directes ou voilées comme celle-ci. Il est grand temps que cela cesse et que sans remettre en cause une liberté d’expression nécessaire, celle-ci respecte les croyances. A quand une loi condamnant les propos anti-chrétiens, comme il en existe pour comdamner à juste titre la xénophobie, les propos racistes et anti-sémites ou homophobes ?







Palmarès