• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Raoul-Henri

Raoul-Henri

Damné qui compte remettre en place la religion par une apocalyspe monétaire.

Tableau de bord

  • Premier article le 24/01/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 290 13
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Raoul-Henri Raoul-Henri 4 avril 11:46

    L’intelligence n’a rien d’un artifice. Une porte, même logique, n’a aucune intelligence ; et ce n’est pas en en connectant des millions ensemble que cela fera naître une quelconque lueur. L’intelligence est dans le programme qui commande les portes. Encore un oxymore (« intelligence artificielle ») pour illustrer le néant.



  • Raoul-Henri Raoul-Henri 4 avril 11:25

    « mollusque »
    Alain ; Propos sur le pouvoir.



  • Raoul-Henri Raoul-Henri 2 mars 20:05

    @Luc-Laurent Salvador
    E. Chouard y vient déjà parce que récemment par deux fois il a évoqué l’analogie sanguine. Il y a quelques années il avait déjà publié une vidéo dans laquelle il parlait des Inuits et de leur mode de commerce sans monnaie, uniquement basé sur la confiance mutuelle et la parole donnée (parole qui est en fait une sorte de monnaie).
    Oui je suis confiant dans ce système, bien qu’encore incomplet dans sa description, car il a suscité de nombreuses fois la résurgence du monothéisme : bien différent à ces différentes époques de qu’il en reste (monothéisme = monnaie commune)

    Vous dites que la logique est obscurcie par le symbolisme et je suis bien d’accord avec vous tant les successives couches mythologiques s’empilent les unes sur les autres ; d’où la grande difficulté de recherche en ce domaine. Pourtant le signifiant principal en est simple -> la monnaie est une unité comptable dont le potentiel doit se transformer après usage ; se transformer en un autre potentiel qui se transformera à son tour puis reviendra à l’état initial. je travaille actuellement sur le schéma chronologique de ces transformations successives mais la route est longue car elle implique tant de domaines que j’estime, peut-être à tord, qu’une vie n’est pas assez longue pour en faire le tour. Aussi je transmets mes déductions afin d’essayer d’en amener d’autres au coup de main.

    La symbolique ne fait que confirmer ce qu’il est simple de découvrir en observant les comportements sociaux des créatures qui ne connaissent pas le mythe. A ce propos, vous pourrez vous demander comment l’existence de l’estomac social détruit complètement la théorie de Spencer et de son « Darwinisme social ». La symbolique est partout et vous serriez bien mal avisé de la rejeter en bloc et de ne pas essayer de voir ce que nous ont transmis les anciens notamment par la géométrie sacrée. D’ailleurs je trouve que l’archéologie, qui parle des archétypes, est une branche de la symbolique. smiley
    Mais j’ai une définition très personnelle Du sym-bole (au singulier ; comme La religion).

    Vous verrez : l’infusion est lente mais elle gagne vite pour les déjà sensibilisés.



  • Raoul-Henri Raoul-Henri 2 mars 00:20

    Salut
    Merci pour l’article. Une remarque en passant : je pense qu’Etienne se prépare,s’il ose se décider un jour, à balancer çà ou quelque chose d’approchant ; il a déjà commencé en parlant de l’analogie avec le sang (à lire selon la numérotation avant d’en arriver au fatidique « La monnaie » et au suivant « Un sens à la monnaie » qui vous fera comprendre comment les quelques milliards de croyants sur Terre vont se rallier à la simplicité et dégager leurs dogmes en touche).

    Bonne lecture



  • Raoul-Henri Raoul-Henri 20 février 19:14

    Tous les chemins sont sensés mener à la tombe ; enfin presque.

    Renan a écrit dans son fameux bouquin que le christianisme avait duré au moins trois siècles (selon ses relevés archéologiques).

    Je pense : donc tu es.

    Selon moi : Rhésus Christ et son homologue transsubstantié Rhésus Barabaras (dit aussi Anté-Rhésus) sont deux moments chronologiquement distincts de la trinité, mais ont le même corps ; le premier se transformant après la croix en le second qui, lui, après sa traversée du tunnel, retourne au padré, puis revient au bout des trois jours consacrés (un peu moins de deux en fait : du vendredi soir au dimanche midi). Bel et rebelote.

    Explications techniques
    A lire de préférence selon la numérotation. Au début, vous ne verrez pas du tout le rapport, mais c’est normal : moi non plus je ne l’avais pas vu avant.. la claque.
    Lisez bien les trois premiers articles qui font le ménage idéologique (politique) de ce bas-monde et vous pourrez aborder le quatrième qui remet les pendules à l’heure question fatras dogmatique et dispersion paganisée. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Fiscalité






Palmarès