• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Renaud

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Renaud 16 juin 2007 12:41

    @indianagrenoble

    Installe un compteur électrique sur l’alimentation de ta pompe a chaleur.



  • Renaud 16 juin 2007 12:36

    Au global, je ne suis pas sur que les pompes a chaleur soient la solution. Bien que les PAC aient un COP de 1-4, les centrales nucléaires ont un rendement global inférieur à 30%. Cela est du au rendement de carnot, des pertes, de l’auto-consommation des centrales. Apres, il y a les pertes en lignes du réseau de distribution jusqu’a la PAC. Quand à la PAC, il faut préciser que le COP indiqué dans les doc est un COP laboratoire (pour des températures de fonctionnement et températures de captage précis). La PAC intégrée dans le circuit hydraulique et pour des conditions climatiques différentes n’aura pas le même COP. On peux donc arriver au mieux à avoir les mêmes performances que pour une chaudière gaz à haut rendement.

    Pour les émissions de carbonne, il faut aussi savoir qu’EDF utilise le nucléaire en base à sa production d’énergie, mais que pour les ajustement précis à la demande, il utilise des centrales thermiques(fioul et charbon), qui produisent du CO2.L’Ademe a publié en 2005 une note restée bien discrète différentiant le contenu en CO2 de chaque kilowattheure électrique, selon les usages faits de l’électricité. Il en ressort que chaque kWh électrique consommé en période de chauffage produit 180g de CO et jusqu’à 260g les années à hiver froid, cette pollution par contribution à l’effet de serre étant bien évidemment à ajouter aux déchets nucléaires2.

    Bonne réflexion^^



  • Renaud 16 juin 2007 12:22

    Les tarifs de rachats de l’électricité par EDF sont de :
    - 30c€/kWh en parallèle toiture (capteurs sur les tuiles),
    - 55c€/kWh en intégration toiture. ( capteurs à la place des tuiles).Cette solution coûte plus cher car il faut modifier la charpente pour installer les capteur et refaire l’étanchéité du toit. C’est donc valable plutot dans le neuf que dans la rénovation.

    La TVA est de 5,5% pour une rénovation (habitat de plus de 2 ans)et de 19,6% pour une construction neuve.



  • Renaud 16 juin 2007 09:01

    Salut,

    Un article bien intéressant.

    C’est vrai qu’il est désolant de constater que ce qui touche aux ENR est bassement récupéré par le marketing. Je travail dans les énergies renouvelables en tant que commercial (contrat de professionnalisation, donc je ne suis pas soumis au chiffre d’affaire mensuel. Ca me laisse une certaine liberté) , dans le solaire et pompe à chaleur. Je me désole au quotidien de voire les tarifs exorbitants qui sont pratiqués par les fabricants. ( Pour ma part, je suis convaincu qu’ils alignent leurs tarifs par rapport aux crédits d’impôts et autres aides régionales, et donc en général, malgré des tarifs pratiqués, les devis passent...) Alors je suis complètement d’accord pour dire que les fabricants se goinfrent sur notre dos. Pour ma part, je suis convaincu que les fabricants alignent leurs tarifs en fonction de la valeur du crédit d’impôt. D’autre part, ils doivent aussi réduire leur coûts de production vu l’augmentation des ventes de matériel. Cependant, leur tarifs public augmentent.

    Je tiens également à dire que la législation aussi favorise ce racket. Tout du moins pour les constructions neuves, la solution n’est d’abord pas dans les énergies renouvelables, mais dans la réduction des besoins en énergie. Il est stupide d’installer une pompe à chaleur dans une maison mal conçue. C’est comme vouloir remplir d’eau une passoire. Depuis un certains temps, il existe une réglementation dans la thermique. A l’heure actuelle, la RT2005 est en application. La RT 2010 arrive. Pour l’anecdote, j’ai reçu cette semaine les nouveaux catalogues de certains fabricants venant de se mettre à niveau de cette RT2005. En 2007... Et on peux commander les anciennes références jusqu’en fin d’année. Rien n’est fait pour contrôler les performances des constructions neuves. A croire que ca ne dérange personne de continuer à construire des passoires énergétiques. Passoires qui demanderons de bonnes grosses pompes à chaleur, bien coûteuses et rapportant un maximum aux industriels. Alors à quand la mise en application concrète sur le terrain de la loi sur l’habitat à 50kWh/m².an pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire ? A quand des mesure de contrôle généralisées des performances des constructions neuves ? (du genre thermographie et compteur d’énergie) Jamais tant que les bénéfices réalisables dépasserons le sens moral de nos chers dirigeants et de ces cher industriels.

    Pourtant, les solutions existes et qui permettent d’avoir de très faibles dépenses énergétiques. Les solutions d’habitat dit « Bioclimatique » permettent d’obtenir de très bons résultats au niveau des consommation, tout en utilisant des solutions simples, peux technique et donc plus fiables et plus durables. On limite ainsi à la fois l’impact sur l’environnement au niveau des consommations, mais aussi au niveau de la construction en utilisant des matériaux à faible énergie grise. (énergie dépensée pour la fabrication, la mise en œuvre, le transport et l’élimination des matériaux de construction). Certaines de ces habitations peuvent aller, dans le sud de la France, jusqu’à se passer de radiateurs ou de plancher chauffant pour n’être chauffé que par les apports solaires et un poêle de masse à bois tellement l’isolation et l’inertie thermique sont bonnes. Mais ce sont aussi des cas ou les gens on choisi d’adopter un comportement et une démarche économe, et cependant sans avoir à habiter dans une grotte ni se priver de tout confort.

    Alors finalement, le plus désolant, c’est de savoir que des solutions fiables existent, mais qu’elles sont pour encore un certain temps bloquées par une course effrénée au profit. Et de toute manière, réduire la consommation est contraire à la logique annoncée de l’état, surtout quand il est prévu de permettre l’accès à la propriété à tout le monde...

    On est bien barré, la course au profit s’arrêtera sûrement quand nous serons face au mur, quand le pétrole viendra vraiment à manquer.

    A voire sur ce thème : www.negawatt.org Le site d’Olivier SIDLER, site un peu technique mais très intéressant

    ++







Palmarès



Agoravox.tv