• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

rinema

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • rinema 11 août 2007 00:14

    « Parce qu’il a ecrit quelques chansonnettes pour adolescentes »

    Loin de moi l’idée de céder aux clichés de la jeunesse en m’offusquant faussement du terme « adolescentes ». Et pourtant... Et pourtant.

    Parce que je n’ai que 17 ans, que je suis en « plein dedans » comme on dit. Parce qu’il s’agit de Bertrand Cantat, de Noir Désir et d’un groupe au delà des mots, et plus particulièrement des vôtres.

    Mais peut-être est-ce le deuxième terme connoté de manière péjorative qui m’interpelle. Vous commentez un article sur Betrand Cantat en évoquant ses « chansonnettes ». Au delà de toute logique, j’ose espérer que vous utilisez ce terme en n’ayant jamais entendu et écouté une chanson de Noir Désir. Parce que sinon, en tant qu’adolescente écervelée, je me vois obligée, avec regret, de vous informer que vous n’avez pas su discerner le talent, la justesse de l’interprétation, la qualité de la musique et l’émotion des paroles qui caractérisent si bien ce groupe.

    Mais nous ne sommes pas ici pour juger l’oeuvre ou le poète (le « chansonnier », si vous préférez). Vous êtes là pour juger l’homme alors qu’une décision de justice a déjà été rendue. Dois-je rappeler qu’il s’agissait d’homicide involontaire ? Cela ne fait sans doute pas beaucoup de différence pour vous. Pour la justice française et quelques autres, c’est une nuance non négligeable.

    Alors évidemment, il a battu sa femme à mort, évidemment il avait bu, évidemment il était sous l’emprise de drogues, évidemment c’est impardonnable. Et toute « adolescente » amatrice de « chansonnettes » que je suis, je me vois révoltée par le geste, choquée par les tragiques conséquences. Je suis d’accord pour affirmer que 8 ans, (voire 4), ça peut paraître indécent au regard de l’acte.

    Mais au delà des considérations judiciaires, publiques, morales, bienséantes... Bien au delà de ma logique et de ma compréhension personnelle... Je n’arrive pas à en vouloir à cet homme là.

    Et je me surprends, comme beaucoup d’autres, à espérer une sortie de prison prochaine. Il a payé, il paye, il payera encore. Laissez le respirer, cessez de l’accabler.

    "Pendant que ton ombre / En douce te quitte / Entends-tu les autres qui se battent...

    Ensemble, maintenant / On peut prendre la fuite / Disparus, pfffuit."







Palmarès



Agoravox.tv