• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

robiocop21

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 41 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • robiocop21 5 novembre 2016 11:06

    Je souscris pleinement à cet article. Je voudrais simplement ajouter quelques éléments qui me semblent importants. 

    1- Il faut prendre conscience que la vitesse de la transition vers les énergies renouvelables n’est pas neutre. Aller trop vite peut avoir l’effet inverse de celui escompté. Avec la structure existante du mix énergétique français, vouloir passer rapidement au solaire signifie importer des panneaux fabriqués en Chine ou aux US avec une énergie très fortement carbonées. On peut discuter du rendement CO2 et du fait que le solaire rembourse ou non le CO2 qui a servi à le fabriquer, il n’empêche que, si il le rembourse, c’est en fin d’exploitation, c’est à dire 20 ou 25 ans après sa fabrication. En d’autres termes, il y a un taux de croissance maximum admissible du solaire, qui ne pourrait être augmenté que dans le cas ou le silicium serait fabriqué en France ou que les pays exportateurs accélèrent drastiquement leur transition. 
    2- le raisonnement est identique pour les batteries Lithium dont les éléments sont coréens japonnais ; chinois ou américains. Il ne faut pas oublier qu’au sortir de l’usine, une Renault Zoé avec sa batterie de 21 KWh a déjà consommé l’équivalent de 3500 à 4000 l d’hydrocarbure. Tant que l’électricité français contiendra 0.18g de CO2 au KWh, il vaudrait mieux rouler avec une voiture thermique consommant 4l/100 Km. Inutile de dire que la Zoé et pire, la Tesla, sont extrêmement polluantes si utilisées dans la plupart des autres pays. 
    3- La décroissance, mesurée par le PIB n’est certainement pas ce que les exégèses du libéralisme veulent faire croire. Avoir des machines à laver qui durent 20 ans, ne pas changer d’I-phones tous les 6 mois ou éviter d’acheter des meubles chez Ikéa ne rend pas la vie insupportable. Simplement cela signifie moins de fabrication, moins de profit et moins d’emploi. Donc la nécessité de changer ou au moins corriger nos modes de production. C’est un autre débat, mais il est intéressant de constater qu’à l’heure de la COP 22 et des traités CETA ou TAFTA, la libéralisation des échanges internationaux, l’éloignement de la production et la multiplication des transports, ne vont certainement pas dans le bon sens. 


  • robiocop21 10 octobre 2016 11:51

    @Aristide
    Je suis d’accord avec cette remarque. Je trouve nettement plus pertinent le fait que le libéralisme a besoin de la croissance, et que la croissance infinie dans un monde fini est une illusion.



  • robiocop21 10 octobre 2016 11:47

    Ah oui, un autre détail, s’il est vrai que le FMI ou l’OMC ne sont pas des entités démocratiquement élues, il me semble que les représentants auprès de ces organisations sont nommés par les états. 




  • robiocop21 10 octobre 2016 11:38

    Très intéressant, j’attend la suite, et pour ne rien vous cacher surtout la partie 3. J’ai une remarque cependant lorsque vous dites : « Le New Deal que le président F. Roosevelt instaura alors eut un bilan mitigé  », il me semble que vous allez un peu vite en besogne, les US ont récupéré leur production industrielle en 6 ans. Ce qui n’est quand même pas rien. Et même si, socialement, ce n’était pas la même chose, la déflation et la politique de grands travaux du régime nazi ont aussi produit quelques effets en Allemagne non ?.



  • robiocop21 3 octobre 2016 13:40

    Croissez et multipliez ! l’ennemi est clairement religieux non ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès