• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

rodolphe nettier

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • rodolphe nettier 29 juin 2009 15:23

    sôs soutien ô sans papiers refuse toutes subventions.a bon entendeur...


    COMMUNIQUE DE SOS SOUTIEN Ô SANS PAPIERS : MERCREDI NOIR POUR LA CGT

     

     

    Le 24 juin 2009 restera comme une date noire dans l’histoire du syndicalisme français. Le service d’ordre de la CGT, qu’il serait plus juste de qualifier de milice, s’est attaqué sous l’œil bienveillant puis avec l’appui actif des forces de l’ordre aux sans-papiers qui occupaient pacifiquement depuis 14 mois une annexe de la bourse du travail à Paris.

    Armés de matraques et de gazeuses, les nervis se sont attaqués sans crier gare à des femmes et des enfants, envoyant plusieurs d’entre eux à l’hôpital.

    La CGT n’a pas hésité à parler de « libération » à propos de cette action violente, accréditant ainsi l’idée entretenue par le Front National et l’UMP que les sans-papiers représenteraient une « invasion étrangère » qu’il faudrait juguler par la force.

    Les bureaucrates de la CGT, qui ont arrêté de travailler de leurs mains il y a bien longtemps, ont ainsi fait matraquer des travailleurs dont beaucoup sont pourtant des adhérents, parfois de longue date, de leur syndicat et qui, en payant leurs cotisations, permettent aux apparatchiks de pérorer sur la défense des intérêts de la classe ouvrière.

    Cette ratonnade en plein Paris n’a pour l’instant guère ému les représentants de la gauche institutionnelle qui se sont murés dans un silence qu’on espère quand même gêné.

     Après avoir mis en œuvre la politique d’ « immigration choisie » de Hortefeux, la CGT permet au plus illustre des Vichyssois, le jour même où il devient enfin le premier flic de France, de se livrer à son sport favori : la chasse aux Africains.

     Petite gâterie entre amis ?

      

     SOS SOUTIEN Ô SANS PAPIERS appelle tous ceux pour qui la dignité humaine a encore un sens à converger au 85 rue Charlot à Paris pour rendre la bourse du travail aux travailleurs.

     

     FERMETURE IMMEDIATE ET DEFINITIVE DES CAMPS D’INTERNEMENT

     







Palmarès



Agoravox.tv