• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alice

Alice

Alice Rupert
 
Socaliste de coeur mais membre d'aucun parti politique car je veux garder ma liberté d'action, de pensée et de conscience.
Centre d'intérêts : politique, social, médecine, géographie, géopolitique, histoire contemporaine, nature
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 491 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Alice Alice 26 juillet 01:10

    @TSS

    Bien que ce ne soit pas le sujet de l’article, vous avez tout à fait raison. Le principe même de subvention aux entreprises privées est malsain. Une entreprise ne doit vivre que de ses ventes. Si ses produits ne se vendent pas, on aura beau la subventionner, elle n’embauchera pas et disparaîtra. Et les subventions auront été dépensées en pure perte.



  • Alice Alice 26 juillet 00:54

    @Doume65

    Cela dépend où. La loi a laissé aux maires, alléchés par l’idée de rentrée d’argent, la possibilité d’instaurer librement cette taxe même si leur commune est hors zone tendue.

    Des propriétaires ayant des maisons difficiles à vendre ou à louer (ce n’est pas parce qu’il y a une taxe qu’il y aura un candidat locataire ou un acheteur) se limitaient au minimum nécessaire pour les maintenir debout.

    S’ils ne pouvaient pas payer la taxe sur les logements vacants, ils renonçaient à l’entretien. Dès qu’un bâtiment a une toiture qui fuit ou des fenêtres ouvertes (carreaux cassés), l’eau, l’action du gel et du dégel amènent très rapidement le déclassement en « inhabitable » (et donc exempt de taxe) puis la ruine.

    Résultat de cette mesure : tout le monde y perd, le propriétaire, qui n’a plus qu’une ruine, la commune qui perd tout en voulant gagner plus et le pays qui perd un patrimoine habitable.



  • Alice Alice 25 juillet 19:12

    @Arthaud
     

    Très bon article.

     

    Parmi les causes de ce délabrement, vous auriez dû parler de la fiscalité, en particulier l’effet de la taxe sur les logements vacants smiley



  • Alice Alice 25 juillet 13:22

    Voilà un parfait exemple de que l’auteur dénonce : le déni (délibéré ?) de réalité.

     

    Ainsi les milliers de crimes et délits quotidiens en France seraient commandités par les « 1 % les plus riches » ?? (une preuve de cette diffamation ?).

     

    Les viols, pickpockets, crachats, vols à l’arraché, insultes, cambriolages, torture de vieillards pour leur prendre leur économies, agressions devant les DAB pour extorquer un code, coups voire meurtre pour « un mauvais regard », harcèlement des femmes dans certains quartiers... seraient « commandités » ??

     

    Et les délinquants excusables - nous y voilà - car « commandités »  ??



  • Alice Alice 24 juillet 23:18

    @Venise
     

    Les gens qui vivent dans des quartiers encore relativement calmes pour le moment (les vrais quartiers « populaires ») et travaillent et vivent sans embêter personne (ce sont ceux que l’on voit dans les transports en commun aux heures de pointe par exemple), ne reçoivent rien et sont traités de « favorisés » et de « privilégiés ».

    Les vrais privilégiés, que vous nommez « bobo-sapiens », pendant ce temps-là se frottent les mains.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès