• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Sandra Melting Actu

Sandra Melting Actu

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 26/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 2 34
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • Sandra Melting Actu Sandra Melting Actu 25 mars 2009 15:07

    Puis je savoir en quel sens s’il vous plaît ??



  • Sandra Melting Actu Sandra Melting Actu 1er mars 2009 19:06

    Bonjour,

    Au vu des commentaires avancés, j’aimerais préciser svp certaines choses. D’abord, Melting actu a choisi volontairement de placer cet article sur Agoravox dans le but de susciter un vrai débat, une vraie polémique puisque c’est l’objectif du journal Agoravox. Les contradictions sont recherchées et donc les bienvenues donc merci à ceux qui ont répondu !!!

    Les propos cités dans l’article, comme vous auriez du le lire dans le chapeau introductif, sont issus d’une interview avec l’association Robin des Toits. Bien sûr nous nous sommes servis de multiples sources, mais tout reste encore à faire. Pour l’instant c’est ce que nous avons sous la main...ET J’AI BIEN PRECISE POUR L’INSTANT !!!!!

    Nous n’avons pas, en tant que journalistes, pour objectif de faire volontairement du buzz ou l’intox pour cette association, d’autant plus que nous travaillons sur un dossier contenant même des avis contraires issus de l’AFOM (Association Française des Opérateurs Mobiles), et des collectivités territoriales. Nous sommes sur le point de réceptionner d’autres informations contradictoires avec les propos de Robin des Toits. Nous sommes donc sur le qui vive et nous ne manquerons pas par la suite de publier les autres articles.
    D’ailleurs, effectivement, je confirme que pour les Hauts de Seine, la source de Robin des Toits est une erreur, nous avons vérifié : les fonds privés sont de 422 millions d’euros pour un investissement du Conseil Général des Hauts de Seine de 59 millions d’euros. Une personne des Hauts de Seine doit encore nous contacter pour confirmer la donnée. Ceci dit sur internet nous avons déjà plusieurs sources en notre possession qui confirment cette information. Il s’agit par ailleurs effectivement d’installations à fibres optiques et non du Wi Fi.

    Donc toutes nos excuses pour cette erreur.


    Aussi, nos recherches ne sont donc pas bouclées définitivement et nous sommes ouverts à tous types de sources cherchant soit à infirmer soit à confirmer. Merci donc pour vos contributions que vous aviez bien voulu afficher dans vos commentaires : nous ne manquerons pas en ce sens de les étudier.

    L’étude INTERPHONE est une étude parmi d’autres, elle concerne certes les téléphones mobiles. Mais en attendant, ceux qui se focalisent sur les antennes relais uniquement, ont tort et faux dès le départ, si vous regardiez le titre de l’article vous vous seriez aperçus qu’il s’agit des NTIC sans fil et non uniquement de BOUYGUES TELECOM et de son jugement !!!!

    Sur ce excellente soirée à vous et au plaisir de vous lire à nouveau !







Palmarès