• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Scherzando

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Scherzando 10 mai 2019 08:38

    Desproges « avait un coeur gros comme ça » c’est évident .Affirmer que dans ses attaques « il n’en pensait pas un mot » ça l’est beaucoup moins... Il suffit de se rafraichir la mémoire avec ses brèves tirades ou écrits sur Leprince-Ringuet, Michel Droit, BHL, Lalanne, Chantal Goya.Reconnaitre qu’il pouvait se transformer tueur c’est aussi le respecter,l’humaniser dans ses faiblesses et ses méchancetés.Même si à l’évidence le fond du personnage était fondamentalement bon et généreux.



  • Scherzando 13 avril 2018 16:36

    @Amaury Grandgil. Le père de Desproges était prof de maths puis directeur d’école dans les colonies...



  • Scherzando 13 avril 2018 11:15

    Article très bien écrit et qui évite fort heureusement l’écueil d’ une vénération incontrôlée à l’égard du trépassé. La pondération de cet article préservera ses cendres d’un retournement furibard dans leur tombe au Père Lachaise...Cet utopiste désespéré,insupportable, habité par le doute, était avant tout citoyen du monde et ne détenait aucune vérité... Son œuvre (inégale)semble pour longtemps encore préservée de la vieillissure parce que poussant à la réflexion sur la condition humaine.Sans vraiment donner de réponse et c’est tant mieux... Sic Transit ...etc...etc... Scherzando (65 ans)



  • Scherzando 12 mars 2012 08:49

    Charles de Tocqueville(1805-1859),historien et visionnaire dénonçait déjà les effets pervers de la démocratie(liberté,égalité et tout le tralala...) en évoquant entre autres conséquences le conditionnement et l’appauvrissement culturel des masses.Plus que jamais d’actualité.Si certains apprécient Lady Gaga ou Jean Dujardin comme artistes incontournables sans se sentir conditionnés...« libre » (!) à eux.Le billet de Bernard Dugué est volontairement taillé à la machette,c’est un coup de gueule sans polissage.De temps en temps il peut être bon de remuer la merde déjà existante avec un bâton et de se la balancer à la gueule. Ca réveille ...


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité