• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Shahpour

Exilé perse à Paris
 
 
"Darigh ast Ayran ke vayran shavad.
Koname palangan o shayran shavad"
TRADUCTION française
"Il est à regretter que l'Iran soit dévasté.
Qu'il devienne le repaire de panthères et de lions."
poème persan (dans sa forme archaïsante)
vieux de 1000 ans du poète perse Ferdowsi
 
 
 
 
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 15/03/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 2 32
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Shahpour 10 mai 13:53

    @SEPH Vous qualifiez de « démocratie » le régime BARBARE et totalitaire des ayatollahs, exécrés par l’écrasante majorité des Iraniens ! On voit que vous n’avez jamais discuté avec un Iranien lamba. Vous préférez la compagnie des bourreaux du peuple.

    Pire, vous inversez la réalité lorsque vous taxez l’ancien régime monarchique de « dictature sanglante », reprenant ce faisant la propagande mensongère de vos maîtres à penser islamistes/ terroristes !

    La prochaine fois que vous irez en Iran, demandez donc à l’homme de la rue en Iran ce qu’il pense des ayatollahs et du Shah et pourquoi dans plus de cent villes iraniennes, pas plus tard qu’en janvier dernier, les gens ont entonné des slogans royalistes et pro-shah pendant plusieurs semaines ... avant que cette dernière (en date) et vaste contre-révolution ne soit écrasée dans le SANG, ajoutant à la longue liste des victimes de ce funeste régime qui détient le sinistre record mondial d’exécution capitale par habitant depuis la calamiteuse conspiration islamiste de 1979, matrice originelle de ce néo-islamisme virulemment anti-occidental.



  • Shahpour 15 février 11:16

     Révoltes contre la Barbarie

    Alléguer une « mauvaise situation économique » comme l’un des « principaux facteurs du renversement du régime du Shah " est un non-sens et une pure contre-vérité !

     En effet, l’Iran avait atteint sous le Shah un niveau de prospérité jamais égalé (plein-emploi, chômage INEXISTANT, taux de croissance le plus élevé du monde, économie florissante ouverte sur le monde, Etat-Providence et mesures sociales ULTRA-PROGRESSISTES en faveur des paysans, des ouvriers...) dont les Iraniens expriment PUBLIQUEMENT la nostalgie.

     La funeste « Révolution islamique » de 1979, greffée artificiellement sur fond de prospérité royale sans précédent, fut avant donc avant tout IDEOLOGIQUE et POLITIQUE.

     Depuis 1979, la kleptocratie ayatollesque a plongé l’Iran dans la misère la plus noire, le chômage de masse, mais surtout dans la Barbarie à l’état pur. Les révoltes qui n’ont JAMAIS cessé de secouer sporadiquement la République islamique ont toutes un très fort soubassement IDEOLOGIQUE et POLITIQUE, en janvier dernier comme en 2009 ou comme en 1999 pour ne citer que les plus marquantes.

    A ce niveau de barbarie, de totalitarisme et d’oppression, même la misère devient presque secondaire !

    Shahpour, exilé perse à Paris








Palmarès