• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

SOS Parents Abusés

SOS Parents Abusés

Nous sommes une association de parents victimes du placement abusif d'enfant par le système de protection de l'enfance.
Chaque année des milliers de familles se retrouvent confrontés au placement abusif de leurs enfants sans danger ni maltraitance, juste sur des risques potentiels ou suspicions, déclenché sur de simple dénonciations calomnieuses. Ce climat hostile a généré ses dernières années un doute sur les réels motivations du service de la protection de l’enfance.
Cela met en danger tous ces enfants en pertes de repères et met inutilement en souffrance des familles, cela coûte chaque année des milliards, comme nous le fait remarqué la cour des comptes.
Seul a peine 20% des placements effectués c'est avéré de la maltraitance, mais on maintient malgré tout, les autres enfants placés souvent dans des conditions psychologiques déplorables, qui est apparenté a de la maltraitance « institutionnelle ».
Les parents se mobilisent pour faire respecter leurs droits et ceux de leurs enfants et maintenir un lien que certains essaient de détruire coûte que coûte, par ses services qui ce disent protéger les enfants, en ne respectant pas leur droit de visites, téléphonique, s’opposant au rapprochement, mais aussi en ne respectant pas les personnes qu’ils sont.© 

 
Le placement d’enfants, un remède pire que le mal ?
Comme le reconnais Michel Giraud Sociologue au CNRS.
 
Les institutions auraient-elles disparu ? C’est en tout cas le sentiment que donne tout un pan de la sociologie actuelle.
Un lieu commun veut qu’aujourd’hui les institutions soient « en déclin ». Face à l’individualisme ambiant, à la crise de l’autorité, elles ne seraient plus en mesure d’exercer leur emprise sur des individus qu’elles cherchaient à transformer. Les travaux contemporains invitent pourtant à mettre en cause cette idée…
Mais, d’une part, qu’il s’agisse de politiques publiques visant à insérer les jeunes des « quartiers » ou de la prison, leurs effets n’en sont pas moins puissants. D’autre part, certaines institutions sont restées à l’écart de ce mouvement et prétendent toujours savoir mieux que l’individu …
Censée agir « dans l’intérêt des enfants », l’action éducative judiciaire peut parfois contribuer à aggraver leurs difficultés. Notamment parce que les acteurs institutionnels restent aveugles aux conséquences de leur action sur la dynamique des liens familiaux.
Le mineur, en droit français de protection de l’enfance, n’est pas considéré comme un citoyen à part entière. Centre de la procédure, il n’en est pas, juridiquement, une « partie ». Et si le juge, lors des audiences, donne la parole aux enfants, il est fort rare que celle-ci soit prise en considération lorsqu’elle s’oppose aux avis des enquêteurs sociaux et responsables de l’Aide sociale à l’enfance (ASE). Ainsi, un « rapport de situation » d’une mineure de 10 ans placée depuis l’âge de 4 ans qui, contre l’avis des responsables, souhaite retourner vivre en compagnie de ses parents, mentionne qu’« il est important de lui rappeler sa place de petite fille et que les histoires des grands ne la regardent pas ». Pourtant, les effets nocifs des contradictions entre les souhaits des intéressés et de l’instance qui décide « dans l’intérêt de l’enfant » ont été fréquemment observés.
 
Deux tiers environ des procédures concernent des enfants supposés en situation de « carence éducative ».(Certain juge parle même de carence familiale) ??? Dans ce cas de figure, le risque demeure hypothétique : il s’agit d’« une matière qui est plus dans une certaine appréhension des choses », selon le propos d’un juge pour enfants, que dans la matérialité des faits.
 
Le placement d’enfant dans des institutions officiellement chargées de les protéger et souvent dénoncée comme un piège qui marginalise les vrais parents.

 

Tableau de bord

  • Premier article le 26/01/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 10 13
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires

LES THEMES DE L'AUTEUR

Société Enfance

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité