• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

SOULfly_B

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 12 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • SOULfly_B 13 juin 2015 10:59

    @morice Je ne confonds rien du tout et je sais de quoi je parle : dans les domaines critiques ADA est encore utilisé dans de nombreux projets, c’est loin d’être un langage mort. Toute l’avionique du 777 est en ADA.

    Et comme vous voulez des preuves :

    http://offre-emploi.monster.fr/Ing%C3%A9nieur-D%C3%A9veloppeur-Logiciel-Embarqu%C3%A9-H-F-offre-emploi-LE-PLESSIS-ROBINSON-Ile-de-France-151260419.aspx?jobPosition=1



  • SOULfly_B 13 juin 2015 10:29

    Pour information, le langage ADA n’est pas mort, il est encore enseigné dans de nombreuses écoles d’ingénieurs et utilisé dans des projets récents.
    C’est un langage très spécifique mais simple à prendre en main, il est toujours maintenu : une nouvelle version du langage a été publiée en 2012.

    J’ose espérer que le reste de vos articles n’est pas aussi inexacte que ce passage !



  • SOULfly_B 10 décembre 2007 14:29

    la Songwriter Association of Canada propose ni plus ni moins une license globale :

    http://www.songwriters.ca/studio/proposal.php

    L’idée fait décidément son chemin ...



  • SOULfly_B 12 novembre 2007 14:43

    Deux choses quand même pour clarifier les idées : 1- il est possible de rapporter des abus aux concepteurs de Facebook : le lien est visible sur la capture d’écran de l’article (en bas à droite : report application) 2- il est possible d’interdire à certaines applications d’accéder à nos informations (de même, lien en bas à droite : block application)

    D’autre part, les applications n’ont accès à vos informations personnelles que si vous donnez explicitement l’autorisation au moment où vous installez ladite application dans votre profil.

    Donc, pour en revenir à cette application : elle n’utilise pas des données de Facebook mais une liste publiquement accessible de « sex offenders » et met en relation cette liste avec vos informations (grâce à l’autorisation que vous lui avez donnée au moment de l’installation) afin de vous dire si un « sex offender » habite près de chez vous.

    Pour finir, les dérives sont toujours possibles, mais dans ce cas, je n’en vois pas : l’auteur aurait aussi bien pu créer un widget Netvibes ou une appli Google : cela aurait eu le même impact : il n’y a rien de « social » dans cette application.

    (pour éviter tout malentendu : je trouve cette application vraiment honteuse)



  • SOULfly_B 18 octobre 2007 14:33

    Votre article (et le titre le laissait malheureusement présager) est une concaténation d’approximations, de contradictions et surtout d’aveuglement.

    0.7° ? c’est peu dites vous alors que vous avez parfaitement expliqué qu’il sagit d’une moyenne, non seulement géographique, mais aussi temporelle : elle est à replacer dans un contexte beaucoup plus large. Il ne faut pas non plus s’arrêter à ce chiffre et dire « la Terre en a vu d’autres », mais aussi regarder la vitesse du changement pour se rendre compte qu’il est loin d’être naturel !

    l’augmentation de CO2 ? des broutilles dites vous ?b faux et archifaux, la teneur en CO2 n’a jamais atteint le point actuel.

    Je n’irai pas plus loin, vos « délires » (pour reprendre votre mot) concernant l’évolution des espèces laisse sans voix.

    Je vous conseille de ne pas vous contenter du libre d’Allègre avant de vous faire des idées toutes faites. Commencez donc par cet article très bien écrit sur les relations entre nos émissions de gaz et le réchauffement : http://www.futura-sciences.com/fr/comprendre/dossiers/doc/t/climatologie/d/rechauffement -et-problemes-climatiques_36/c3/221/p3/ ainsi que les pages connexes.

    Encore un fois, nier la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique et les conséquences de ce dernier est quelquechose d’assez osé. Je conçois que la façon quasi dogmatique dont est donnée l’information et la volonté de culpabiliser à outrance la société puisse pousser certains à mettre en doute ces vérités, mais un examen, même rapide, vous permettrait d’éviter de « délirer ».

    Notre mode de vie est destructif, il ne sert à rien de le nier. Soit on l’assume et on vit avec, soit on cherche à le changer.







Palmarès