• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

spikeboss2007

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • spikeboss2007 22 septembre 2007 23:55

    Bonjour, Je trouve votre article assez manichéens et très cliché sur certains points. Bien que je sois d’accord avec vous sur le fait qu’il faille s’interroger sur les propos de M. Kouchner, je trouve que vous forcez le trait en annonçant une guerre imminente alors qu’en faite, cette dernière était « juste » considérée comme « la pire option » si la diplomatie -justement en coopération avec les USA et l’Europe- était un échec. De plus, les questions que vous vous posez sur les motifs de l’intervention en Iran sont assez simplistes. Vous échappez au(x) vrai(s) problème(s) qui est le terrorisme et les éventuels liens avec l’Iran. On sait bien que le peuple Iranien n’a rien fait contre la France, ni contre les USA ; Mais les propos et objectifs de Téhéran quant au nucléaire et à la politique extérieure restent flous, et c’est potentiellement dangereux dans un pays où la présence d’islamistes radicaux est avérée. Enfin les clichés sur les USA sont assez mal vus -lorsque vous dites que le pétrole est une affaire américaine- et lorsque vous parlez d’une soi disante France de la bravoure qui ose se liguer contre une « Amérique stupide ». Or comme chacun sait la question de la guerre soulève bien des problèmes aux USA, et le terrorisme nous impose en tant qu’occidentaux un front uni et une politique « de combat » commune et cohérente. En conclusions je dirais que votre article soulève des questions pertinentes quant au flou de la politique de Téhéran au sujet du nucléaire (d’où le fait le droit d’exiger plus de précisons- que Téhéran refuse de nous donner). Je pense que vous faites des amalgames ou du moins des correspondances trop simples entre : s’imaginer la guerre dans l’esprit, se préparer psychologiquement et militairement à la guerre et faire la guerre activement. Ces trois notions sont certes liées mais la frontière qui les sépare est bien réelle et imposante. On l’a vu lors de la guerre froide, l’un n’amène pas nécessairement l’autre. Tout comme il ne faut pas mélanger et comparer les propos de M. Kouchner à ceux de M. Bush, et la situation en Irak à celle de l’Iran.... Merci à vous pour votre article et merci de me publier.

    François







Palmarès