• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

R. V.

R. V.

R. V., étudiant en Webmarketing, auteur de Sport Economics, blog qui analyse l’impact du sport sur la vie économique, politique et sociale. Le blog s’attaque à divers sujets : Corruption, sport business, instrumentalisation du sport..

Tableau de bord

  • Premier article le 13/11/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 5 28
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • R. V. R. V. 17 novembre 2010 14:03

    L’universalité est pourtant le B.A.BA d’un spor équitablet. Sinon, on sombre dans le marketing et le business.

    Et justement, le football a déjà largement sombré dans le marketing et le business. L’universalité des règles est une des seules choses saines que le football conserve.



  • R. V. R. V. 17 novembre 2010 12:19

    Rien de bien nouveau selon moi. Tous les joueurs qui taquinent le ballon suscitent la frustration des défenseurs, que ce soit des messi, cristiano et autres fins dribleurs.

    On se souvient bien de l’assassinat de Goikoetxea sur Maradonna en 1983 pendant Bilbao-Barça. En regardant ce match tu as l’impression que l’objectif des 3/4 des joueurs de Bilbao ont pour objectif de casser la jambe à DIego.



  • R. V. R. V. 17 novembre 2010 11:52

    D’accord avec toi sur le fait que certaines dispositions peuvent être adaptées sans casser le rythme. Par exemple, les capteurs optiques ou les caméras derrière les cages pour voir si le ballon à dépassé la ligne.

    Mais celà pose encore la question du champ d’application. En ligue des champions ou dans les grands championnats, celà ne devrait pas poser de problèmes. Mais en ligue 2, ou dans des plus petits championnats, il y aura-t-il les moyens nécessaires pour appliquer ce genre de méthodes à tous les matchs ? J’en doute.

    En soit je ne suis pas complètement opposé à la vidéo. Encore faut-il en faire une application éthique, pour que tout le monde en profite et qu’aucune équipe ou nation ne soit en marge par rapport à cette utilisation.



  • R. V. R. V. 17 novembre 2010 11:34

    En ce qui concerne le fait que la vidéo n’est pas infaillible je n’ai peut être pas été assez précis. L’argument est le suivant :
    Si un arbitre se trompe dans sa décision après avoir visionné un ralenti (sur une action comme celle de Brésil Norvège 1998 par exemple) ou si la décision peut être interprété différemment (il y avait faute, non il y avait pas faute, si il y avait faute...), il y aurait encore plus de polémiques sur l’arbitrage qu’il y en a aujourd’hui.

    Je pense que tu oublies les deux arguments les plus importants.

    Premièrement le fossé qui se creuserait entre le football amateur et professionnel est sidérant. Les régles ne seraient tout simplement plus les mêmes entre les matchs du dimanche des - de 15 ans et les pros.

    Deuxièmement tu ne peux pas mettre en place la vidéo dans un sport comme le football comme on l’a fait pour le rugby. Comme je l’ai expliqué le rythme est différent entre les deux sports. Le football et le plaisir à regarder le football (donc c’est aussi une histoire d’argent je te l’accorde) perdrait forcément de l’intérêt si le match est coupé tous les quarts d’heure pendant 2-3 minutes pour que l’arbitre visionne la vidéo.

    Et le rythme du football est différent, toutes les personnes qui ont pratiqué ce sport savent que casser le ry



  • R. V. R. V. 17 novembre 2010 11:07

    Bonjour Zenlo.

     Déjà je tiens à préciser que l’arbitrage n’est qu’un des nombreux problèmes dont souffre le football, et l’arbitrage vidéo qu’une des nombreuses propositions visant à changer le football. Sur mon Blog Sport Economics, l’article sur l’arbitrage vidéo émanait notamment d’une série de 3 articles nommées « Changer le Football ». Je suis donc d’accord avec toi quand tu dis que le problème n’est pas QUE l’argent ou l’arbitrage.

    Par contre je ne te suis pas du tout sur l’encadrement. "mais quand je vois les dérives de la défaite, ou d’une confrontation avec un adversaire, on est plus proche d’un ennemi que d’un adversaire ou partenaire de jeu"

    De quoi parles-tu exactement ? Des bagarres à la fin des matchs dans le monde amateur ? Du mauvais esprit qu’il peut y avoir entre deux équipes ? Selon moi tout ça a toujours existé. Ça existe aussi dans le rugby amateur alors que ce sport est glorifié pour ses valeurs etc.. Ce n’est en aucun cas la faute des éducateurs selon moi, souvent des petits vieux ou père de famille qui s’investissent à 100% dans leur job bénévolement.







Palmarès



Agoravox.tv