• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

steph bigorneau

steph bigorneau

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 119 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • steph bigorneau steph bigorneau 21 février 2015 05:00

    @Tythan
    C’est toute la complexité de l’UE qui est visée là :

    On peut être dans l’UE sans être dans l’euro ou dans l’espace Schengen, l’Islande à refusé au dernier moment.

    On peut être dans l’UE sans être dans l’Euro et en étant dans l’espace Schengen, comme la Norvège.

    On peut être dans l’UE sans être dans l’euro tout en ayant un accord limite sur l’espace Schengen, pas de libre circulation des personnes, comme le Royaume Uni et l’Irlande :
    "Le Royaume-Uni participe notamment à la coopération policière et judiciaire en matière pénale, la lutte contre les stupéfiants et le Système d’information Schengen (SIS). L’Irlande, quant à elle, participe essentiellement au SIS."

    On peut être dans l’euro sans faire partie de l’UE tout en étant dans l’espace Schengen comme Saint Marin.

    Bref, on parle de 28 pays mais en faite même la Suisse fait partie de l’espace Schengen, sans être dans l’euro, ni dans l’UE et sa population a été assez choquée de voir que l’UE s’insurgeait qu’ils décident de sortir de cet espace pour décider quelle sera leur immigration.
    Personnellement je ne suis pas partisan de l’arrêt de l’immigration, mais je ne comprend pas pourquoi un pays ne peut pas décider de sa politiques migratoire sans que l’UE ne s’en mêle, un pays et surtout un peuple est souverain aux dernières nouvelles.

    Donc comment s’en sortir dans ce patchwork qui n’a ni queue ni tête.



  • steph bigorneau steph bigorneau 21 février 2015 04:29

    @Daniel Roux
    Je suis tout à fait d’accord avec les commentaires de soi même et le vôtre, je dois avouer que j’ai cliquer sur moins après avoir lu superficiellement le post, sans y réfléchir et me suis laissé entrainer par la note des autres, comme quoi il faut s’y reprendre à deux fois quand on voit un argumentaire un peu plus complexe que la moyenne et que l’on veut aller vite.

    La valeur intrinsèque de la monnaie est une question complexe depuis l’arrêt de l’étalon or avec les accords de Bretton Woods, depuis c’est de la fiat monnaie, entièrement basée sur la confiance que l’on porte à un état d’où les spéculations sur les monnaies depuis 1974. Je devrais le savoir ma mère était cambiste (l’équivalent de trader mais uniquement sur la monnaie et malheureusement pour moi beaucoup moins payée ;)

    Si plus de gens s’intéressait à la monnaie le pouvoir des financiers serait sûrement moins hégémonique car contrôlé.

    Les banques centrales privées sont une honte tout comme le fait que les banques centrales publiques n’ont plus qu’une prérogative dans l’UE lutter contre l’inflation, pour avantager les rentiers, ce qui se répercute par une régression du pouvoir d’achat pour le peuple mais aussi un arrêt de ascenseur social...



  • steph bigorneau steph bigorneau 21 février 2015 04:08

    @Tythan
    Je vais essayer de répondre à toutes vos interrogations, je ne suis pas Fifi mais je suis aussi encarté à l’UPR et je vais essayer de faire simple.

    _ L’euro n’est pas une monnaie unique c’est une monnaie commune, quand le peuple comprendra ça il comprendra beaucoup de chose. Pour une simple raison, si c’était une monnaie unique nous n’aurions qu’une banque centrale unique, celle de Francfort, aux dernières nouvelles la banque de France existe encore, même si elle n’a plus aucun pouvoir décisionnaire elle n’a pas été dissoute, donc si nous revenions à une monnaie nationale nous aurions d’ors et déjà l’institution pour s’en occuper.

    Cette précision est importante car elle permet de comprendre pourquoi en 2011 les marchés ont pu spéculer sur la dette grecque, si nous avions une monnaie unique ils auraient du spéculer sur l’euro en général et non la dette d’un pays de la zone euro. A ce moment là, la monnaie unique nous aurait protégé, les allemands parlent d’ailleurs de monnaie commune et non de monnaie unique (je ne suis pas bilingue et n’ait pas les termes en tête), c’est à leur initiative que l’on a pas dissout les banques centrales, ils voulaient que l’euro soit réversible en cas de coup dur.
    Quand on a compris ça on comprend que la volonté de créer une monnaie commune est assez ridicule, c’est déjà le cas (Ps :si Vincent Brousseau un des économistes en charges de l’Euro est venu à l’UPR ce n’est pas pour rien, c’est qu’il comprenait ces « subtilités » qui sont essentielles).

    Donc pour faire simple vous avez des euros-francs qui sont convertibles par la banque centrale française et les allemands ont un euro-deutschemark convertibles par la Bundesbank. Si ce n’était pas le cas les gros investisseurs grecs n’auraient pas transférés leurs actifs en Allemagne dès 2011 au cas où la Grèce sortirait de l’Euro. Ils prévoyaient une grosse dévaluation, après les effort structurels celle-ci sera moins importante, mais sera quand même de l’ordre de 30 à 20 % pour retrouver une compétitivité au niveau mondial.

    _ L’UPR ne souhaite pas quitter l’Europe, c’est un continent, nous n’allons pas partir à la nage. Nous voulons garder de bonnes ententes avec nos partenaires européens mais aussi nous ouvrir à des coopérations en dehors de l’Union Européenne, en particulier les pays francophones. Actuellement notre voix est inaudible nous avons délégués tous nos pouvoirs régaliens à l’UE et cela nous affaibli bien plus que cela ne nous renforce, nous sommes encore la 6ème économie mondiale (grâce à l’UE avant nous étions 5ème) et nous ne pourrions pas avoir voix au chapitre dans le concert des nations ?

    Avoir de bonnes relations avec les pays proches ne veut pas dire construire une autre Europe où nos déléguerons nos pouvoirs régaliens ( battre monnaie, décider de nos orientations économiques et culturelles, nos politiques migratoires, notre agriculture et nos relations diplomatiques) tout ce que nous à pris l’UE, enfin ce que nos dirigeants corrompus ont délégués.

    _ Une démocratie c’est un peuple qui décide souverainement de ses politiques, actuellement nous sommes dans une dictature molle, c’est à dire que l’on peut dire ce que l’on pense, mais ce n’est pas pour ça que l’on pourra changer les choses en profondeur.
    Les pouvoirs régaliens sont concentrés à Bruxelles entre les mains d’une minorité non élue. Quoi que l’on vote ce sera les GOPE (Grandes Orientations de la Politique Économique) décidées à Bruxelles qui s’appliquent. C’est pour ça que l’on vote PS ou UMP nous avons les mêmes orientations et les mêmes politiques.

    _Pour finir, Asselineau est toujours inspecteur des finances, mais en fonction de ses activités il sera plus ou moins rémunéré. En tant que conseiller à inintelligence économique il touchait bien plus que maintenant. Hollande vous l’explique.
    Personnellement je trouve qu’il n’en profite pas, avec son cursus et ses relations il pourrait être directeur d’une banque et toucher 10 fois plus qu’actuellement et faire plaisir à Spartacus, ce ne serait pas un fonctionnaire.
    Il a préféré mettre son avenir en jeu (tout est relatif à ce niveau bien sûr) pour défendre ses idées.
    Quant à NDA il a toujours été élu, à l’UMP, puis à DLR ce qui est bizzarre c’est le nombre d’élus UMP, chevainementistes ou socialistes qui ont décidé d’allouer leur réserve parlementaire à DLR. Suivant les années près de 400 000 euros sont versés à ce parti de la part de députés ou sénateurs qui ne font pas parti de ce mouvement. Je n’ai pas les liens sous les yeux, mais cherchez bien et vous trouverez tout est inscrit dans le site de l’assemblée nationale et du sénat.

    Cordialement.



  • steph bigorneau steph bigorneau 20 février 2015 15:10

    @Spartacus
    Merci de nous montrer votre niveau économique, à peu près inexistant et basé sur les experts médiatiques qui se sont plantés depuis trente cinq ans.



  • steph bigorneau steph bigorneau 29 décembre 2014 18:30

    Par contre il est vrai que si ils avaient vendu à d’autres intérêts Kron aurait eu la même prime, mais si il avait été repris au moins en partie par l’état je doute que ça aurait possible.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv