• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Stephane Klein

Stephane Klein

Ingénieur en informatique et gérant-fondateur d’une PME specialisée dans la production d’électricité hydraulique et photovoltaïque. Passionné par la réforme de l’Etat et l’adaptation du pays aux défis environnementaux du XXIe siècle.

Tableau de bord

  • Premier article le 28/03/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 112 105
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Stephane Klein Stephane Klein 12 janvier 2008 08:18

    Vous permettez une petite ouverture de perspective ?

     

    Il existe un petit pays tres ’anglo-saxon’ comme diraient nos docteurs d’opinion scleroses et nationaux, ce pays c’est la Suisse.

     

    L’assurance chomage n’y existe pas ou peut etre prise a titre individuel et facultatif.

     

    L’assurance perte de gain suite a maladie, l’assurance accident sont obligatoire, geree par un organisme publique mais peuvent etre modulees sur la part salariale en fonction de la duree de franchise negociee avec le salarie : responsabilisation. Vous imaginez la meme chose en France ? Nos syndicats prehistoriques hurleraient a l’abus de situation par les employeurs (qui sont intrinsequement des exploiteurs, il faut le rappeler).

    Rappelons que le statut de fonctionnaire n’existe pas en Suisse, consequence : le publique y coutent bien moins qu’en France pour fonctionner.

    Consequence de la consequence : la CSG n’existe pas -> pouvoir d’achat en plus.

    Donc pour resumer : a meme salaire net, employer coute moins cher en Suisse pour le point de vue de l’employeur.

     

    Rajoutez une relative facilite d’embaucher aussi bien que de licencier.

     

    Rajoutez une fiscalite des benefices bien moins punitive, quelques menus avantages et facilites au dirigeant (voiture de fonction, defraiement forfaitaires, etc....) et vous aurez compris pourquoi la Suisse a l’approche economique a-ideologique est si dynamique et pourquoi tant de Francais createurs d’entreprises et d’emplois y expatrient leur realisation (j’en fait partie).

     

    Pour conclure : avec 2,5% de chomage, la securite de l’emploi existe de fait. On peut supposer qu’a la fin de leur fin d’activite commercante, Iris et/ou sa femme auraient trouve un emploi rapidement, pas en France.

     

    Bon courage tout de meme a eux, si je peux me permettre une suggestion : vu votre implication et souplesse d’esprit : envisagez de vous reconvertir dans les energies renouvelables : comme commercial ou installateur (mais la, ca demande des fonds pour se former)



  • Stephane Klein Stephane Klein 8 janvier 2008 23:32

    Il n’y a qu’en France que reponsabilisation est assimilee a regression.

    S’il faut responsabiliser, c’est bien qu’il y a abus. He oui, ’il en suffit pas d’etre pauvre pour etre honnete’.



  • Stephane Klein Stephane Klein 20 décembre 2007 15:45

    Voila un catholique praticant et pere de famille nombreuse qui n’hesite a se servir sur le contribuable, son prochain : bel exemple de mepris de l’autre.

    L’hypocrite catholisant dans ce qu’il a de plus nauseabond.



  • Stephane Klein Stephane Klein 25 novembre 2007 09:20

    On voit dans une affiche ce qu’on veut y voire par nos oeilleres ideologues.

    J’y vois des jeunes generations plus matures, plus responsables, pragmatique et moins ideologues ?

    Donc selon notre auteur, on a deux verites : Retraite par repartition -> bien Retraite par capitalisation -> pas bien

    Et on est tenu d’acquiescer quant on affirme que la retraite par capitalisation mene a la catastrophe ’comme aux USA et an Angleterre’, epouvantails ultra-neo-liberaux de nos docteurs d’opinion.

    Et peu importe que les affaires connues comme celle de Enron tiennent plus du mode de placement des fonds de retraite que du caratere ’par capitalisation’ meme.

    Il est des pays comme la Suisse ou la retraite est menee par capitalisation mais obligatoire et geree par des organismes semi-publiques et ca se passe tres bien.

    Je rappelle que notre systeme par repartition a ete surtout pense pour financer la reconstruction de l’apres-guerre par les cotisations de masses jeunes tout en repoussant les problemes de l’adaptation du systeme au realites changeantes aux generations de l’apres-baby-boom. C’est donc plutot notre systeme qui est malsain.

    Pour finir, comparons les deux systemes dans le cas d’un macon ou tout autre profession penible ou les membres decedent generalement plus tot que pour les metiers de bureau :
    - dans notre systeme, la personne touchera sa pension pour une duree ’courte’ et perdra ses cotisations supplementaires.
    - dans le systeme par capitalisation, l’excedent de cotisation est reverse a ses heritiers, diminue d’un montant de perequation.



  • Stephane Klein Stephane Klein 25 novembre 2007 09:00

    Les commentaires de cet article sont comme tous ceux issus de nos gauchistes de service : mediocres et meprisants.

    La mediocrite de ceux qui voient soit leurs privileges (au sens de l’Ancien Regime) disparaitre ineluctablement tout en tentant de monnayer leur abrogation. Le mepris pour l’analyse impartiale, ponderee et ainsi, inconfortable.

    Ne vous deplaise messieurs les grevistes, vous etes ultra-minoritaires, vous nous prenez en otage et nous ne vous soutenons PAS car nous vous savosn privilegies a nos depens.

    Oui, c’est bien les salaries du prive qui paient les deficits de vos retraites.

    Oui, votre mouvement est avant tout politise et destine a ’emmerder’ le gouverment Sarkozy. Il n’est qu’a comparer votre mouvement a l’abscence de greves a la Poste ou la BdF.

    Et le fait que les deputes, ministres, senayeurs se soient premunis, que le President aie officialise un salaire qui existait deja n’y change rien : la reforme doit se faire et le nieau de vos ’analyses’ sur le sujet met en lumiere votre niveau : celui du comptoir.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Environnement Economie Energie Environnement

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité