• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

sycander

sycander

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 21/12/2009
  • Modérateur depuis le 13/03/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 48 49
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 9 4 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique











Derniers commentaires



  • sycander sycander 21 octobre 2010 11:00

    Pour les ignorants, je rappelle que news of tomorrow est un site de paranoïaques, quasiment certains que les vampires galactiques vont venir nous faire notre fête, que le cancer est (à l’instar du Sida, et de tous les virus, en fait) une création humaine, et que tout n’est que conspiration, destiné à faire de nous les esclaves des vénusiens, des reptiliens et des Deros (lesquels se livrent une guerre sans merci sans même qu’on les voit sur notre planète).



  • sycander sycander 21 octobre 2010 10:53

    AH AH AH ! BIEN JOUE !!!!

    je suis passé par plusieurs couleurs. Blanc, Je me suis dit : Merdre, on ne pourra même plus se soigner nous même ! C’est grave  ! (moi qui ne suis pas malade plus de 2 jours consécutifs dans une année grâce aux plantes... malgré ma vie de débauche)

    Après, je me suis dit pire, riant au départ, jaune ensuite : Merdre, comment je vais faire mon boeuf bourguignon si les plantes aromatiques sont interdites ? Qu’est ce que je vais devenir ? S’en est suivi une grosse introspection sur la fin de la cuisine française. La fin de la cuisine tout court en fait. La fin du thé aussi. Bref, la fin de tout ce qui est vert, même d’Eva Joly.

    Pour être sûr, je vais sur internet, sans même finir l’article, rouge : Google. Plantes mé [dicinales] me propose le moteur de recherche). ok. Rien, juste des sites sympatoches.
    (en attendant, je passe au
    rose, me disant juste une chose : les flics vont nous arrêter, ça risque d’être amusant... « Monsieur, z’avez du romarin dans la main. C’est pour votre conso perso ? » Oui. « Vous allez nous suivre s’il vous plaît ? vous enfreignez la loi ((nommée nulle part au passage)) sur l’interdiction des plantes médicinales. » S’en suit une réflexion sur la possibilité d’application de cette loi... Vous voulez l’interdire comment, aux gens, de cultiver du thym ou de la sauge ?).

    Ensuite, je tape plante médicinale i. Rien ? illégales ? pas de proposition du moteur. Beige, je tombe quand même sur des sites, et là (là je me dis que j’aurais juste du lire tout votre article) je vois deux, trois sites, qui vous plagient directement (NOOOOON, ne me dite pas que c’est l’inverse ! vous n’oseriez pas ! pas sur Avox !!!), partiellement.
    Et puis je vois « NewsOfTomorrow »
    Et là, je deviens bleu, bleu en m’étouffant de rire d’avoir été tant bluffé.
    Alors je vous dis bien joué, surtout avec le truc du 1er avril avoué, la mauvaise foi sarkozyste arrive partout, même dans l’humour, la classe totale !!!

    Par contre, je trouve qu’Agoravox devient vraiment de la merdre, pour laisser passer ce genre de conneries.
    Et là, je vois noir.



  • sycander sycander 10 octobre 2010 09:57

    Ah, l’autre Bonaparte... au temps pour moi.

    Dans ces cas là, ça passe sans doute mieux. Sorry alors, juste le ras le bol de voir le genre de comparaisons hâtives qui ont faits la une de pas mal de mags à une certaine époque, d’où la critique hâtive.

    @ Rough : autant que Rough commence comme rougeole, vous êtes doué !



  • sycander sycander 9 octobre 2010 21:47

    je m’arrêtais au titre, quand je me suis dit : non, faire une comparaison pareille requiert soit de la bêtise soit de l’ignorance, soit du cynisme, allons voir. J’ai continué.

    J’ai arrêté au chapô définitiement.
    Mettre une citation de Totor, qui n’a connu Bonaparte que dans sa prime jeunesse ici... en chapô... mais non !
    Le cynisme fait place à de la pédanterie, là...
    ou alors faut vraiment tout lire et le titre et le chapô sont choisis par des intelligences supérieures ???



  • sycander sycander 9 octobre 2010 10:18

    C’est sympa, de voir que les trois quarts des discussions dans tous les sujets tournent autour de vos petites personnes, et non sur le sujet... Vous ignoreriez les personnes contre qui vous vous mettez en meute pour aboyer et dire que vous êtes plus beau et intelligent, et humain, ça irait comme une lettre à la poste. Faudrait qu’Avox mette en place un système pour dénoncer vos post puérils et polluants. Ne me parlez pas des 5 plus appréciés, il y en a toujours un ou deux qui tournent autour de vos enfantillages...

    Bon sinon, auteur, il faut se renseigner un minimum sur les bons bars du coin. Et ne pas croire qu’il n’existe que le boul’mich et que lieux à touristes = bars chers ! Je connais un bar près de la fontaine St Mich... non, trois mêmes, ou la bière va de 3€ à 4.5€. de la St Omer à la Paulaner, en passant par la Grolsch. La PINTE (50cl)
    Et remontez vers le quartier mouffetard, là, ce sont une dizaine de bar qui se partagent un happy hour qui tient plus de l’happy days qu’autre chose, avec parfois une pinte de Stella à 2,5€. Oui, c’est sûr, faut vouloir être assis sur une banquette de bois, et une odeur d’urine de mort au WC. ça passe à 18 ans, pas après.
    Cependant notez que parmi ces bars de St Mich dont je vous parlais, c’est plutôt confort.

    Ensuite, j’ai fait une petite découverte ces derniers temps. John Barleycorn de London. Dedans, en tant que smicard de l’époque, il gagne 10 cents de l’heure (8€, désormais) le verre de bière à 5 cents. (il n’en précise pas la contenance. J’espère que c’était des demis, parce que vu le nombre qu’il s’enfile... bref.), aujourd’hui, la moyenne tourne autour de 4,5€ le demi on va dire, à Paris. Je vous laisse faire le calcul. C’était en 1892.
    Pas de grandes différences avec maintenant, j’ai trouvées... Ah, j’oubliai de préciser que la bière, en 1892 était servie tiède, et était horriblement mauvaise, reléguant la Kro au titre de reine de la bière.

    Quant à la bière au resto... Même constat. Il faut connaître les bonnes adresses.

    Et oui, les prix des bouteilles de vin ont explosé avec la baisse de la TVA.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Culture






Palmarès