• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tempérance

Tempérance

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 12 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Tempérance Tempérance 8 octobre 2013 22:58

    Le segment de la pauvreté semble exploitable à l’infini, partout sur la planète. Il est l’un des nouveaux jouets du « capitalisme solidaire », qui tue des milliers d’enfants chaque jour.


    Tout est dit, mais il fallait le démontrer, merci !


  • Tempérance Tempérance 8 octobre 2013 22:54

     smiley Rhooo j’ai été « exterminée », sans préavis pour avoir utilisé le même mot sur FB pour un autre sujet mdr


    Mais je ne voulais pas dire « assassiner, brûler », juste mis hors d’état de nuire par une justice... smiley


  • Tempérance Tempérance 16 décembre 2012 19:58

         



  • Tempérance Tempérance 16 décembre 2012 19:49

    L’État neutralise les différences internes et les liens d’appartenance communautaire, cercle vicieux : plus les liens sociaux se distendent, plus la dépendance à l’État augmente.


    Très bien dit !


  • Tempérance Tempérance 16 décembre 2012 19:41

    «  Etant petite, je m’imaginais un monde dans lequel les Hommes se prendraient les mains, s’embrasseraient sans aucune distinction. Image certes très idyllique, naïve et très peu terre à terre. »


    C’était vraiment le plus mauvais départ imaginable.

    L’image idyllique, vient probablement, des moments idylliques vécus pendant l’enfance... ces souvenirs apportent une très grande force intérieure, car quand on réalise que ce monde là est possible, mais détruit.... ça donne la force de chercher des solutions pour le retrouver, le reconstruire...
    L’erreur, serait plutôt celle des parents, qui oublient d’expliquer à leur enfant, que le monde extérieur est nettement plus hostile que celui dans lequel il grandit... le jeune adulte l’apprend au fil de ses expériences... et a suffisamment de références pour passer à la prise de conscience, sans tomber dans le pessimisme. 


    « ... je vois qu’aujourd’hui encore des gens de MON âge ont protesté dans la rue contre le mariage homosexuel. »

    Et ici, on découvre que vous êtes incurable. Cela vous surprendra peut-être, mais il y a du fascisme dans votre « encore ».

    Ironie mal à propos... car, oui, encore... puisqu’on nous bassine que nous vivons dans un monde évolué, où les droits de l’homme sont respectés... que les jeunes sont la relève.. sensée être moins enfermée dans des idées toutes faites... puisque la science évolue... et qu’on a pas envie de faire son deuil de cet idéal, on veut y croire... juste un oubli, il y a autant de points de vue différents... que de raisons différentes de voir les choses sous d’autres angles... ... la colère fait momentanément perdre un peu de sa lucidité...de là à passer au fascisme... je ne vois aucune autorité, aucune levée d’armes...
     smiley
     






Palmarès